Achat d’oreiller : comment s’y retrouver et faire le bon choix ? | Mon oreiller et moi

Achat d’oreiller : comment s’y retrouver et faire le bon choix ?

Vous avez décidé de vous lancer dans l’achat d’un oreiller, mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est difficile de s’y retrouver parmi la multitude d’offres qu’il existe sur le marché. Faut-il acheter son oreiller en magasin spécialisé ? Sur internet ? Qu’en est-il des oreillers vendus en grande distribution ? Quels garnissages existent, et lesquels sont adaptés à vos besoins ? Quelle forme, quelles dimensions choisir ? On fait le point avec vous afin de vous aiguiller dans votre achat !

 

Achat d’oreiller : le point sur les différents garnissages

Les plumes et duvet, des oreillers gonflants et respirants

Les plumes et duvet d’oie et de canard sont des garnissages haut de gamme, qui donnent naissance à des oreillers gonflants et respirants. Plus votre oreiller contient de pourcentage de plumes, plus il est lourd et ferme, et plus il contient de pourcentage de duvet, plus il est léger et moelleux. ☁

Respirant, le garnissage en plumes et duvet laisse bien circuler l’air dans le garnissage : en ce sens, si vous souffrez de sueurs nocturnes ou que vous avez facilement chaud la nuit, il s’agit d’un rembourrage idéal.

Pour être certain que les plumes et duvet sont de qualité, veillez à ce qu’il s’agisse de plumes d’oie et de canard : ils offrent un rembourrage volumineux et résistant.

Les fibres de polyester siliconées et creuses

Les fibres de polyester siliconées et creuses composent des garnissages synthétiques de qualité. Les fibres qui sont creuses laissent parfaitement circuler l’air dans le rembourrage de l’oreiller, et vous aident à garder votre tête au frais.

Les fibres siliconés glissent les unes sur les autres, fin de vous faire profiter d’un garnissage homogène, nuit après nuit.

Attention, lors de l’achat de votre oreiller synthétique, à ne pas opter pour des fibres pleines : elles sont souvent de basse qualité, et vous tiendront trop chaud, impactant considérablement la qualité de vos nuits.

La mousse à mémoire de forme 

Il s’agit d’un garnissage haut de gamme, viscoélastique et thermosensible. La mousse à mémoire de forme est souvent préconisée pour les personnes qui ont parfois des douleurs aux cervicales, au dos, aux épaules ou à la tête.

Mais si vous souhaitez profiter d’un haut niveau de confort en enveloppant votre tête et votre nuque de confort, cette matière peut aussi parfaitement vous correspondre. Sous la chaleur de votre corps, la mousse se déforme afin de venir épouser les contours de votre tête et de votre cou. Vous profitez alors d’un niveau de soutien parfaitement adapté, et d’un alignement tête, nuque et colonne vertébrale idéal : cette bonne posture est tenue toute la nuit, quelle que soit la position que vous prenez pendant votre sommeil, et les points de pression, les torsions, les contractures et les tensions sont ainsi éliminés de vos nuits ! 😴

Pour être certain d’opter pour une mousse de qualité, veillez à ce que :

  • Le garnissage soit constitué d’un seul et unique bloc de mousse, et non de mousse en flocon. La mousse en flocon s’éparpille trop vite dans l’enveloppe de l’oreiller, et vous laisse malheureusement passer vos nuits sur un oreiller déformé, inconfortable. La mousse en bloc, quant à elle, vous livre un garnissage parfaitement homogène, sur le long terme ;
  • Le garnissage de l’oreiller soit constitué à 100% de mousse à mémoire de forme, et ne soit pas mélangé avec d’autres matériaux synthétiques de moindre qualité ;
  • La densité de votre oreiller à mémoire de forme soit au moins égale à 50kg/m3: ce chiffre vous indique le niveau de qualité du produit, et non le niveau de fermeté. En dessous de 50 kg/m3, la mémoire de forme ne sera pas assez résistante, et risquera de se déformer, de s’affaisser.

Les oreillers en mousse à mémoire de forme peuvent vous proposer des conforts souples, mi fermes, ou fermes : grâce à ce type de produit, votre bien-être est mis au premier plan !

 

Quels critères importent lors de l’achat de votre oreiller ?

Le garnissage n’est pas le seul critère sur lequel vous attarder si vous souhaitez profiter d’un sommeil de qualité. La règle d’or pour bénéficier d’un sommeil réparateur, qui prend soin de votre santé, c’est de vous tourner vers un oreiller qui respecte l’alignement entre votre tête, votre nuque et votre colonne vertébrale. Pour y parvenir, vous devrez faire attention à la hauteur de l’oreiller, à sa forme, et à son niveau de souplesse ou de fermeté.

La hauteur de l’oreiller doit correspondre à votre position de sommeil

Si vous dormez sur le ventre, votre oreiller devra être le plus fin possible, et mesurer tout au plus 9 cm d’épaisseur. Au-delà de cette hauteur, l’oreiller sera à l’origine de torsions au niveau de vos cervicales, et risque de faire naître des points de pression.

À l’inverse, si vous dormez sur le côté, vous aurez besoin d’un oreiller épais : son rôle est de remplir le creux entre votre nuque et votre matelas. Pour réussir à respecter l’alignement entre votre tête, votre cou et votre colonne vertébrale, c’est incontournable.

Enfin, si vous dormez sur le dos, vous devrez vous tourner vers un oreiller mi-épais, d’environ 11 cm d’épaisseur. Grâce à cette hauteur, l’oreiller ne fera pencher votre tête ni trop vers l’avant, ni trop vers l’arrière, et la maintiendra dans le prolongement du reste du corps !

Tournez-vous vers des oreillers rectangulaires

En France, les oreillers sont la plupart du temps carrés. Le problème, c’est que cette forme, en surélevant le haut du corps, dont les épaules, les trapèzes et le haut du dos, ne permet pas un respect de l’alignement entre la tête, la nuque et la colonne vertébrale.

Afin d’opter pour une bonne posture lorsque vous dormez, ce sont les oreillers rectangulaires qui sont les plus recommandés. Pourquoi ? Parce que les épaules viennent buter contre le rebord de l’oreiller. Ce dernier ne soutient que la tête et la nuque, permettant à votre corps de se placer dans une position idéale toute la nuit !

Côté dimensions, vous avez le choix :

  • Vous pouvez opter pour des oreillers en 40 x 60 cm: en général, les oreillers ergonomiques à mémoire de forme prennent ces dimensions. La largeur de 40 cm permet véritablement un accueil complet de la tête et de votre nuque, sans empiéter sur vos épaules ;
  • En fonction de votre carrure, vous pourrez vous tourner vers des oreillers plus grands. Certains oreillers en polyester ou en plumes et duvet sont disponibles au format 50 x 70 cm.

La souplesse de l’oreiller doit dépendre de votre morphologie

Lors de l’achat de votre oreiller, vous devrez faire attention à la souplesse ou à la fermeté qu’il offre. Si vous avez une morphologie fine, XS ou S, vous pourrez vous tourner vers les oreillers moelleux, très souples : ils prendront soin d’accueillir votre tête et vos cervicales avec la plus grande des douceurs, sans créer le moindre point de pression.

Si vous avez une morphologie M ou L, ce sont les oreillers mi-fermes qui sont les plus adaptés, car ils vous offrent un meilleur maintien des cervicales.

Et enfin, si vous avez une morphologie XL ou XXL, les oreillers fermes et très fermes sont essentiels, car ils soutiendront avec rigueur votre nuque, jusqu’au petit matin, tout en vous offrant un haut niveau de confort !

Quoi qu’il en soit, il est essentiel que vous optiez pour un niveau de souplesse et de fermeté sur lequel vous vous sentez à l’aise. Si vous êtes tendu sur votre oreiller, vous n’arriverez pas à décontracter tous vos muscles, et ne profiterez pas d’un sommeil de qualité suffisante. Pour un vrai repos, vous devez réussir à lâcher prise. 🛏

 

Achat oreiller : vers quels vendeurs se tourner ?

Dans la mesure du possible, évitez d’acheter votre oreiller en grande distribution. S’il existe parfois des offres spéciales intéressantes afin de promouvoir des oreillers de qualité, la plupart du temps, il s’agit d’oreiller d’entrée de gamme. Les oreillers proposés dans les rayons de la grande distribution sont souvent en fibres de polyester pleines : ce type de produit ne coûte pas cher, mais ne permet pas à l’air de circuler dans le garnissage. Il vous tiendra trop chaud, et ne manquera pas de se déformer et de se tasser rapidement.

Les magasins spécialistes de la literie peuvent être intéressants, mais un problème de taille se présente à vous : vous ne pourrez tester l’oreiller dans le magasin que quelques secondes, voire quelques minutes tout au plus, sans vraiment vous rendre compte de son niveau de confort.

L’astuce ? Se tourner vers les magasins en ligne qui proposent un test de 30 nuits !

 

Les magasins en ligne et les essais de 30 nuits : une clé pour l’achat de votre oreiller

L’achat de votre oreiller est fondamental si vous souhaitez améliorer la qualité de votre sommeil et votre confort. Puisqu’il s’agit là d’un produit qui vous suivra sur le long terme, vous n’avez pas droit à l’erreur…

Oui mais voilà, lorsque vous achetez votre oreiller en grande distribution ou en magasin de literie, impossible de tester le produit plus de 2 minutes, sur un matelas qui n’est pas le vôtre.

Pourtant, pour être sûr que l’oreiller vous convient, vous devez prendre le temps de le tester avec votre matelas, dans votre propre lit. De cette façon, vous pourrez observer si :

  • Vos éventuels problèmes de santé (douleurs aux cervicales, douleurs au dos, maux de tête le matin, douleurs aux épaules…) sont apaisés ;
  • Votre sommeil profond est de meilleure qualité, ce qui vous permet de vous lever en forme ;
  • Vos insomnies sont éloignées ;
  • Le niveau de souplesse / fermeté correspond avec précision à vos préférences.

Les revendeurs en ligne vous donnent alors l’occasion de tester votre oreiller chez vous, pendant 30 nuits : de quoi avoir le temps d’observer de vrais résultats ! Et si l’oreiller ne vous convient pas, il vous suffit de le renvoyer pour l’échanger ou vous faire rembourser. 💰

 

Le test de 8 questions : un moyen simple de ne pas se tromper d’oreiller

Grâce à un test de 8 questions mis en place par la marque Mon oreiller et moi, vous faites le point sur tous vos besoins et vos préférences, pour être sûr de ne pas vous tromper lors de l’achat de votre oreiller.

Votre position de sommeil, vos éventuels problèmes de santé, votre morphologie, le nombre d’heures qui compose vos nuits ou encore vos préférences de confort sont alors pris en considération afin de vous guider vers un oreiller sur-mesure, qui vous correspond vraiment.

 

Quel prix prévoir pour l’achat de votre oreiller ?

L’achat d’un oreiller confortable et douillet nécessite des matériaux de qualité. Pour profiter d’un garnissage de qualité, vous devrez prévoir un budget d’environ :

  • 80€ pour un oreiller à mémoire de forme 100% mousse viscoélastique, qui contient uniquement de la mousse en bloc ;
  • 160 € pour un oreiller en duvet d’oie, gonflant et moelleux ;
  • 50 € pour un oreiller en plumes d’oie et de canard ;
  • 40 à 70 € pour un oreiller synthétique en fibre de polyester siliconées creuses.

En vous tournant vers des matières de qualité, vous pourrez compter sur votre oreiller pour chouchouter vos nuits pour les trois prochaines années !

Vous avez désormais toutes les cartes en mains pour que l’achat de votre oreiller soit un succès ! Tournez-vous vers un oreiller de préférence rectangle, avec un garnissage haut de gamme, dont la hauteur correspond à votre position de sommeil. Pour prendre soin de votre corps et vous lever en forme chaque matin, votre nouvel oreiller pourrait bien devenir votre meilleur allié.