Arrêter de dormir sur le ventre : notre plan d’action

Arrêter de dormir sur le ventre : notre plan d’action

Vous avez pris l’habitude de dormir sur le ventre, mais vous savez que cette position n’est pas particulièrement recommandée pour votre santé… En réalité, elle est même déconseillée : points de pression, torsions et douleurs viennent parfois perturber vos nuits, et vous aimeriez réussir à arrêter de dormir sur le ventre ? Pourquoi faut-il éviter cette position ? Et surtout, comment y parvenir lorsqu’on a passé de nombreuses années de sa vie à dormir de cette façon ? Voici notre plan d’action ! ✅

 

Pourquoi faut-il arrêter de dormir sur le ventre ?

Arrêter de dormir sur le ventre : vos dos vous dira merci

Lorsque vous dormez sur le ventre, votre position n’est pas idéale, en premier lieu pour votre dos : il est trop creusé, et votre colonne vertébrale est trop sollicitée. À terme, ce sont des douleurs lombaires qui peuvent ainsi apparaître. En effet, dans cette position, vous accentuez la courbe entre les reins et le bas des côtes, ce qui fait également naître une pression importante au niveau de vos disques vertébraux, du sacrum et des lombaires.

Arrêter de dormir sur le ventre : un bon point pour vos cervicales 😌

Dormir sur le ventre ne cause pas uniquement du tort à votre dos…  Lorsque vous êtes couché dans cette position, vous tournez votre tête à droite ou à gauche. Pour réussir à respirer, c’est effectivement indispensable…

Mais le problème, c’est qu’une torsion anormale et prolongée de votre nuque fera naître bien des problèmes : douleurs cervicales matinales, raideurs cervicales, lordose cervicale, hernie cervicale ou encore inversion de la courbure cervicale peuvent alors voir le jour.

En effet, dans cette position, votre tête, votre nuque et votre colonne vertébrale ne sont pas alignées. Alors, pour prendre soin de votre corps, vous avez deux options :

  • Dormir sur le côté: pour le bien-être des cervicales, du dos, du cœur et de nombreux organes, cette position est idéale. Elle limite également les problèmes de reflux gastriques, et permet un bon alignement tête-nuque-colonne vertébrale
  • Dormir sur le dos: si cette position peut parfois faire naître des ronflements, elle est toutefois idéale pour permettre à votre tête d’être alignée avec votre cou et votre dos. Elle minimise également les reflux gastriques, et limite l’apparition de points de pression et de tensions !

 

Dormir sur le ventre lorsqu’on est enceinte

Vous avez l’habitude de dormir sur le ventre, mais désormais, un petit détail vient rendre cette position difficile : vous êtes enceinte.

Eh bien, puisque cette position n’est pas des plus intéressantes pour votre santé de façon générale, la grossesse est une bonne occasion de commencer à vous en détacher. En effet, même si cela ne représente aucun danger pour le bébé, dormir sur le ventre devient assez inconfortable dès le 4ème mois de grossesse. Ainsi, lorsque vous êtes enceinte, l’important, c’est de réussir à caler votre ventre, afin qu’il ne tire pas. Pour cela, les coussins longs (dont nous allons parler un peu plus bas), tels que les traversins, sont particulièrement intéressants. Ils vous aident à vous positionner sur le côté, tout en vous penchant légèrement vers la position ventrale, sans toutefois exercer de pression sur le ventre.

 

 

4 astuces pour arrêter de dormir sur le ventre

Pour vous aider à stopper cette habitude nocive de sommeil, voici quelques clés ! N’hésitez pas à les combiner pour réussir à arrêter de dormir sur le ventre plus rapidement. Votre objectif : arriver à dormir sur le côté ou sur le dos, qui sont des positions qui font du bien à votre colonne vertébrale et à vos cervicales.

Commencer sa nuit en bonne position

L’idée, c’est de commencer votre travail dès le début de votre nuit, au moment de l’endormissement. Bien sûr, dans un premier temps, vous allez vous tourner et vous retourner dans votre lit. Si vous avez passé de nombreuses années à dormir dans cette position, il y a fort à parier que vous allez être perturbé par ce changement soudain ! Mais l’important, c’est de ne pas perdre espoir : avec le temps, votre corps s’habituera, et vous demandera de moins en moins la position sur le ventre.

Donc, lorsque vous allez vous coucher, placez-vous en bonne position : sur le côté ou sur le dos ; à vous d’analyser quelle posture vous aide à vous détendre le plus possible. C’est le niveau de confort et de relaxation que vous allez ressentir qui vous aidera à trouver le sommeil !

Évidemment, les premières nuits (et peut-être même certainement les premières semaines), lorsque vous bougerez, vous allez reprendre la position sur le ventre. Mais en insistant, petit à petit, vous abandonnerez cette position au profit d’une meilleure posture pour votre santé.

Au début, vous devrez vous forcer. Ainsi, si vous vous réveillez durant votre nuit de sommeil, et que vous êtes sur le ventre, faites l’effort de vous remettre sur le dos ou sur le côté avant de vous rendormir !  

Quid de l’oreiller long pour arrêter de dormir sur le ventre ?

Comme nous l’avons précisé plus haut, c’est la solution que les femmes enceintes utilisent pour ne plus dormir sur le ventre. Opter pour un oreiller de type traversin, c’est une bonne idée pour maintenir votre corps sur le côté. Pour ce faire, lorsque vous êtes positionnée sur le côté, venez enlacer l’oreiller long, afin de pouvoir être légèrement penchée vers l’avant, mais tout en restant dans une bonne position pour votre corps.  

Pour bien choisir le traversin qui viendra vous aider à maintenir une bonne position, le niveau de fermeté est important : un oreiller trop souple ne vous soutiendra pas assez, et un oreiller trop ferme rendra vos nuits assez peu confortables.

L’oreiller Naturel proposé par « Mon oreiller et moi », composé à 100 % de plumettes, pourrait bien vous accompagner dans cette nouvelle résolution !

Opter pour un oreiller à mémoire de forme

Pour réussir à arrêter de dormir sur le ventre, l’oreiller joue un rôle important. L’idée, c’est de trouver un oreiller qui cale parfaitement votre tête, pour que vous évitiez de trop bouger durant la nuit. Et pour cela, la mousse à mémoire de forme est particulièrement recommandée.

Cette matière viscoélastique et thermosensible se déforme sous la chaleur de votre corps : elle vient envelopper  les contours de votre tête et de votre nuque, pour les caler et leur apporter le niveau nécessaire de soutien.

L’objectif, c’est d’opter pour un oreiller à mémoire de forme cervical légèrement épais, qui rende la position ventrale inconfortable. De cette façon, vous vous passerez plus facilement de cette mauvaise habitude, et opterez plus naturellement pour une position sur le côté ou sur le dos.

Mais attention, car votre oreiller à mémoire de forme ne doit pas être choisi au hasard.

 

 

Bien choisir son oreiller à mémoire de forme 😴

Puisqu’il peut véritablement œuvrer pour le bien-être de vos cervicales et de votre dos, plusieurs critères doivent être pris en considération lors de l’achat :

  • L’oreiller doit être adapté à votre morphologie: en fonction de votre carrure, votre oreiller devra être plus ou moins épais. Si vous dormez sur le ventre, mais que vous souhaitez opter pour une position sur côté, et que vous avez une carrure large par exemple, votre oreiller devra être suffisamment épais pour combler l’espace entre votre nuque et le matelas et vous apporter le soutien nécessaire. En outre, c’est bien cela qui va permettre à votre tête, votre nuque et votre colonne vertébrale de rester parfaitement alignées
  • L’oreiller doit être adapté à vos éventuels problèmes de santé: allergies, difficultés de respiration la nuit, sudation importante, douleurs cervicales ; le garnissage et l’enveloppe devront alors être adaptés à vos problèmes
  • L’oreiller doit être adapté au niveau de confort que vous aimez : accueil ferme, mi- ferme, souple? Opter pour un oreiller à mémoire de forme qui répond à vos envies en termes de confort est essentiel pour réussir à trouver plus rapidement le sommeil. Puisque vous allez devoir faire des efforts afin de changer de position, cette nouvelle posture que vous cherchez  à adoptez doit vous permettre de vous apaiser et de détendre vos muscles.

Pour être certain de faire le bon choix, ce petit test de 7 questions est idéal : il vous aide à faire le point sur vos habitudes de sommeil afin de vous guider vers le bon oreiller, celui qui est vraiment adapté à toutes vos spécificités ! Un bon coup de pouce pour commencer votre plan d’action afin d’arrêter de dormir sur le ventre.

Demandez de l’aide

Si vous avez l’habitude de dormir avec quelqu’un, cette personne peut vous aider à maintenir une bonne position durant la nuit. En effet, vous pouvez solliciter l’aide de votre partenaire afin qu’il vous replace en bonne position lorsqu’il se réveille et qu’il vous voit sur le ventre. En espérant que votre moitié n’ait pas le sommeil plus lourd que vous…

 

Prendre conscience des problèmes que peut causer un sommeil sur le ventre est déjà une première étape importante pour opérer le changement. En connaissant tous les risques que cette position représente, vous réussirez plus facilement à vous en détacher. En suivant ces quelques conseils et en vous armant de patience, vous prendrez petit à petit l’habitude de ne plus dormir sur le ventre. Et votre corps vous dira merci !