Choisir sa literie : les conseils à suivre. | Mon oreiller et moi

Choisir sa literie : les conseils à suivre.

Pour faire entrer le sommeil réparateur au cœur de vos nuits, le choix de votre literie ne doit pas être fait au hasard… Matelas, sommier, et oreiller sont les trois plus grands alliés que vous aurez pour bien dormir ! Alors, comment s’y retrouver parmi tous les types de rembourrages qui sont présents sur le marché des matelas et des oreillers ? Comment faire en sorte d’optimiser cet investissement en prenant soin de votre literie pour longtemps ? On vous dit tout dans ce guide spécial ! 📑

 

1ere étape pour choisir sa literie : le matelas

Le choix du garnissage

Sur le marché des matelas, plusieurs types de garnissages s’affrontent :

  • Les matelas ressorts: les ressorts ensachés sont intéressants car ils offrent une bonne ventilation du matelas, un soutien idéal, et vous permettent de bouger sans que votre partenaire ne soit dérangé par vos mouvements. Ils peuvent offrir un confort souple, mi-ferme ou ferme et vous laissent donc l’embarras du choix ;
  • Les matelas en mousse à mémoire de forme: cette matière s’adapte à la forme de votre corps et vous offre un soutien sans faille. Seul hic : ce matériau ne laisse pas parfaitement circuler l’air. Si vous avez chaud la nuit, cette technologie n’est pas la plus adaptée à vos besoins ;
  • Les matelas en latex: cette matière est confortable et respirante. En outre, elle présente le grand avantage d’être hypoallergénique, et offre un confort plus ferme que la mémoire de forme ou les ressorts.

Les matelas avec zones de confort

Si vous avez des douleurs à certains endroits de votre corps, vous pourrez également vous laisser séduire par les matelas qui ont des zones de confort renforcées. Certains offrent ainsi un confort plus souple au niveau du bassin, aux épaules, aux genoux, aux lombaires, à la tête...

Vous aurez le choix entre les matelas 3 zones de confort, 5 zones de confort, ou 7 zones de confort : de quoi mettre toutes les chances de votre côté pour retrouver Morphée plus rapidement, et renforcer la qualité de vos nuits.

Le choix du niveau de souplesse / fermeté du matelas

Le niveau de souplesse ou de fermeté de votre matelas doit dépendre de votre morphologie. De façon générale, un matelas doit être :

  • Suffisamment ferme pour vous offrir un soutien optimal
  • Mais pas trop ferme, car cela pourrait occasionner des points de pression sur votre corps tout entier !

Si vous avez une morphologie XS ou S, les matelas qui offrent un accueil souple sont préconisés : les ressorts et la mousse à mémoire de forme pourront être de grands alliés ! Si vous avez une morphologie M ou L, les matelas mi-fermes sont conseillés, car ils apporteront un jute maintien à votre corps. Et enfin, si vous avez une morphologie XL ou XXL, les matelas fermes sont les plus adaptés.

 

L’important, c’est de se sentir à l’aise sur votre matelas, et donc de l’essayer. Certaines marques vous proposent de le tester pendant plusieurs nuits chez vous, et de vous rembourser si cela ne vous convient pas : une vraie bonne astuce pour être certain de placer le confort au premier plan ! 

 

2eme étape pour choisir sa literie : le sommier

Matelas et sommier vont de pair et œuvrent ensemble pour adoucir votre sommeil ! Pour soutenir votre matelas, et vous offrir un parfait niveau de confort, le choix du sommier est important. Vous aurez le choix entre :

  • Les sommiers à ressorts: ils offrent un confort souple, qui amortit vos mouvements ;
  • Les sommiers à lattes: ils offrent une bonne ventilation, mais proposent un confort plus rigide. Les sommiers à lattes flexibles vous apporteront plus de souplesse ;
  • Les sommiers articulés: ils sont motorisés et vous permettent de placer votre matelas dans la position qui vous offre le plus de confort. Vous pouvez ainsi surélever vos jambes (si vous avez des problèmes de circulation ou si vous souffrez du syndrome des jambes sans repos par exemple), ou votre dos (si vous avez des problèmes de respiration…), et ainsi répondre à vos éventuels problèmes de santé, pour dormir mieux, et vous réveiller en forme.

 

3ème étape pour choisir sa literie : l’oreiller

C’est le grand oublié lorsque l’on souhaite changer sa literie… Et pourtant, l’oreiller est bel et bien l’élément central de votre literie qui vous permettra d’optimiser votre sommeil réparateur. À quoi bon profiter d’un matelas haut de gamme si vous posez votre tête sur une brique ?

C’est en effet l’oreiller que vous choisirez qui va ajuster la hauteur de votre tête, afin de créer un parfait alignement tête, nuque et colonne vertébrale… Car oui, il s’agit là d’une règle en or pour bien dormir !

Pour bien choisir votre oreiller, trois critères comptent : votre morphologie, votre position de sommeil et vos éventuels problèmes de santé. 👩‍⚕

  • La morphologie

Plus vous avez une carrure fine, plus vous avez besoin d’un oreiller souple, qui accueille vos cervicales avec douceur et légèreté. Les oreillers en mousse à mémoire de forme, en duvet ou en fibres de polyester sont idéals. A contrario, plus vous avez une morphologie large, plus vous avez besoin de soutien : les oreillers fermes et très fermes seront vos plus grands alliés pour vous aider à profiter de tout le maintien dont vous avez besoin.

  • La position de sommeil

La position dans laquelle vous dormez vous guide vers un oreiller plus ou moins haut. Ainsi, les personnes qui dorment sur le ventre doivent se diriger vers des oreillers fins, qui ne leur feront subir aucune torsion au niveau du cou. Si vous dormez sur le côté, les oreillers épais, volumineux, gonflants sont les plus adaptés, et vous aideront à combler le creux entre votre matelas et votre cou. Si vous dormez sur le dos, les oreillers mi-épais sont idéals : ils ne feront pencher votre tête ni trop en avant, ni trop en arrière !

  • Les éventuels problèmes de santé

Si vous souffrez de certaines maladies du sommeil qui provoquent des sueurs nocturnes, ou si vous avez des douleurs au niveau des cervicales le matin, du dos, ou encore de la tête, le garnissage de votre oreiller comptera beaucoup. Les personnes qui ont des raideurs musculaires, des problèmes au niveau des articulations des cervicales, des lombaires, du haut du dos ou encore des épaules pourront faire confiance à la mousse à mémoire de forme. Cette matière accueille avec douceur votre tête et votre nuque afin de les placer dans le prolongement de votre dos, et ainsi vous aider à relaxer tout votre corps. Si vous transpirez beaucoup la nuit, les oreillers en plumes et duvets pourront être intéressants pour vous car ils laissent facilement circuler l’air dans le garnissage, et vous gardent au frais pour longtemps ! Enfin, si vous souffrez d’allergie pendant le sommeil, vous pourrez vous diriger vers les oreillers synthétiques en polyester ou à mémoire de forme, car les acariens s’y développent moins facilement que dans les garnissages naturels.

Comme pour le matelas, tournez-vous vers une marque d’oreiller qui vous laisse la possibilité de tester votre coussin pendant plusieurs nuits, chez vous, dans votre lit, afin d’être certain que son niveau de confort vous plaît à 100% ! La marque Mon oreiller et moi vous donne l’opportunité d’essayer votre oreiller pendant 30 nuits chez vous : si le niveau de confort ne vous convient pas, vous pouvez vous faire rembourser, ou échanger votre oreiller. 🔁

Pour trouver l’oreiller qui vous correspond le plus, ce test de 8 questions vous accompagne. Il vous guide vers le coussin qui répond à tous vos besoins, en prenant en compte vos préférences de confort, votre position de sommeil, votre morphologie et vos problèmes de santé !

 

Optimiser la durée de vie de sa literie

Lorsque votre literie est bien choisie, et que vous êtes certain qu’elle correspond à tous vos besoins, vous devez tout faire pour la garder le plus longtemps possible à vos côtés. 

Prendre soin de son oreiller

Pour prendre soin de votre oreiller, deux alliés vous accompagnent :

  • Les taies d’oreillers : les taies d’oreiller prennent soin de votre confort, mais également de votre coussin ! Pour un sommeil serein, optez pour des matières naturelles, comme le coton. Afin que votre taie chouchoute votre oreiller pour longtemps, tournez-vous vers le coton de qualité supérieure ;
  • Les protèges oreillers : ils se placent entre la taie et l’oreiller, et agissent afin de créer une barrière physique supplémentaire face aux acariens. Si vous avez chaud la nuit, vous pouvez vous tourner vers les protèges oreillers anti-transpiration, qui garderont votre tête au frais même pendant les nuits d’été !

 

Pour prendre soin de votre oreiller, certains bons gestes peuvent également vous accompagner. Pensez à aérer suffisamment votre chambre, tous les jours, 15 minutes le matin, et 15 minutes le soir. Placez votre oreiller sur le rebord de votre fenêtre au soleil dès que ce dernier pointe le bout de son nez : les rayons UV tuent les acariens. Pour faire partir les taches jaunes qui apparaissent avec le temps sur votre oreiller, vous pourrez réaliser des mélanges à partir de bicarbonate de soude et de vinaigre blanc : mélangez une demi-tasse de bicarbonate de soude et une demi-tasse de vinaigre blanc. Recouvrez ensuite votre oreiller (uniquement si ce dernier est garni de plumes, duvet ou fibres de polyester) d’eau bouillante, et ajoutez le mélange bicarbonate et vinaigre. Laissez agir pendant une heure, puis lancez un cycle de lavage normal avec votre machine ! 

Attention toutefois : si votre oreiller est garnis de mousse à mémoire de forme, impossible de l’humidifier, car cela risquerait d’impacter ses propriétés thermosensibles et viscoélastiques. Pour l’entretenir, focalisez-vous sur le protège oreiller et la taie d’oreiller, que vous passerez toutes les deux semaines environ à la machine à laver afin de maintenir un haut niveau d’hygiène.

Prendre soin de son matelas

Pour rentabiliser l’achat de votre matelas en maximisant sa durée de vie, les protèges matelas vous accompagnent. Ils se placent à la manière d’un drap housse, sur les 4 coins de votre matelas, afin de protéger le pourtour et la surface sur laquelle vous dormez. Ils sont composés de deux couches :

  • L’une absorbe votre transpiration et vous apporte un haut niveau de confort grâce à sa douceur. Souvent, les matières naturelles comme le bambou et le coton sont utilisées pour créer cette première épaisseur qui entre en contact avec votre peau ;
  • L’autre couche forme une barrière imperméable qui évite à la transpiration de s’infiltrer dans votre matelas. Pour créer cette épaisseur, le polyuréthane, parfaitement silencieux et souple, est utilisé.

Grâce à ces produits, vous protégez votre matelas des acariens, de la poussière, des tâches de moisissure, des mauvaises odeurs : de quoi profiter longtemps de tous les bienfaits que peut vous offrir votre nouveau matelas ! 

Pour bien choisir votre protège matelas, optez pour la qualité. Tournez-vous vers les matières respirantes, qui laissent bien circuler l’air dans votre lit. Les protèges matelas en coton sont très efficaces pour vous aider à réguler votre température corporelle. Afin de garder les acariens éloignés de votre literie, optez pour un protège matelas traité anti-acariens : préférez les traitements à base d’extraits naturels comme l’extrait de margose ou de géraniol, des répulsifs végétaux très efficaces contre les acariens et les punaises de lit ! 

Pour choisir votre literie, soyez bien attentif à la qualité des matières utilisées, et aux traitements que ces dernières ont subis. Afin d’apporter du bien-être dans votre lit, concentrez-vous sur la literie certifiée Oeko Tex : grâce à ce label, vous êtes certain qu’aucune substance nocive ne viendra perturber votre doux sommeil !