Comment bien choisir le garnissage de son oreiller ?

Comment bien choisir le garnissage de son oreiller ?

Lorsque l’on souhaite mieux dormir, le choix du garnissage de l’oreiller est crucial. Sur le marché, deux grandes écoles s’affrontent : les garnissages naturels et les garnissages synthétiques. Oui mais voilà, ils sont loin de se limiter aux oreillers en plumes et en polyester. De nombreux autres choix s’offrent à vous : oreillers végétaux, oreillers en mousse à mémoire de forme, oreiller en duvet, voire même oreiller à l’aloe vera (oui oui). Pour savoir vers lequel vous diriger, on vous livre toutes les clés !

 

Les garnissages synthétiques

Dans les garnissages synthétiques, deux types d’oreillers sont représentés : les oreillers en polyester, et les oreillers en mousse à mémoire de forme.

Les oreillers en mousse à mémoire de forme

Les oreillers en mousse à mémoire de forme sont particulièrement appréciés des personnes qui ont les cervicales fragiles… Mais pas uniquement ! Ces oreillers offrent un confort haut de gamme, pour que vous vous sentiez comme à l’hôtel.

Oreiller mémoire de forme

Les garnissages de ces oreillers sont composés de mousse viscoélastique et thermosensible. Cette matière se déforme sous la chaleur de votre corps, afin d’épouser votre morphologie dans les moindres détails. Vos cervicales sont enveloppées de douceur ! Vous évitez ainsi les points de pression, les contractures, les torsions, et ils accueillent votre tête avec légèreté.

Les oreillers en mousse à mémoire de forme sont donc parfaitement adaptés pour :

  • Les personnes qui souffrent des cervicales
  • Les personnes qui souhaitent prévenir les douleurs aux cervicales
  • Les personnes qui dorment sur le ventre, sur le côté, ou sur le dos
  • Les personnes qui recherchent un très haut niveau de confort.
  • Les personnes qui ont une morphologie XS, S, M, L, XL ou XXL.

Séduit ? Allez vite lire notre article sur les conseils pour bien choisir votre oreiller ergonomique en mousse à mémoire de forme !

Les oreillers en polyester

Les oreillers en polyester sont les plus présents sur le marché des oreillers synthétiques. Ce garnissage d’oreiller est particulièrement apprécié pour la légèreté qu’il offre. Plusieurs types d’oreillers en polyester existent :

  • Les oreillers en polyester bas de gamme : ils sont constitués de fibres polyester classiques, qui s’aplatissent assez rapidement, et forment un garnissage assez hétérogène. Le niveau de confort de ces oreillers est plutôt faible ;
  • Les oreillers en polyester milieu de gamme : ils sont composés de fibres creuses, pour laisser passer l’air dans le garnissage ;
  • Les oreillers en polyester haut de gamme : ils sont formés à partir de fibres creuses siliconées. Les fibres glissent les unes sur les autres, pour former un garnissage d’oreiller homogène, et vous offrir un très haut niveau de confort.

Garnissage synthétique fibre polyester pour oreiller

Les oreillers en fibres creuses siliconées sont respirants, et sont donc parfaitement adaptés à celles et ceux qui souffrent de sueurs nocturnes. Par ailleurs, il est essentiel de noter que ce garnissage d’oreiller peut vous offrir un confort léger et moelleux. Mais pas de panique : il peut également proposer des conforts mi- fermes, voire fermes ! Quel que soit le niveau de fermeté que vous recherchez, ces oreillers ont donc la solution.

Pour trouver un oreiller synthétique en polyester vraiment confortable, c’est par ici !

 

Les garnissages d’oreillers naturels

Les oreillers en plumes et duvet

Utilisés depuis des centaines d’années, les garnissages d’oreillers en plumes et duvet ont toujours la cote ! Utilisés en synergie, ces deux composants donnent vie à des oreillers naturels aérés et confortables.

Plus le pourcentage de plumes dans l’oreiller est élevé, plus ce dernier offrira un accueil ferme : il sera donc adapté à celles et ceux qui dorment sur le côté et sur le dos, et qui ont une morphologie plutôt M, L, XL ou XXL. Si vous dormez sur le ventre, un pourcentage élevé de plumes dans le garnissage pourrait créer des points de pression au niveau de votre nuque et de votre tête.

Plus le pourcentage de duvet est élevé, plus l’oreiller offrira un accueil souple. Les oreillers composés à 90 % de duvet pourront alors parfaitement convenir aux personnes qui ont des morphologies fines, ou qui dorment sur le ventre et qui ont besoin d’un accueil douillet, moelleux, et léger.

Oreiller duvet

Les garnissages d’oreiller en plumes et duvet sont respirants et aérés : en ce sens, ils conviennent parfaitement aux dormeurs qui transpirent la nuit, à cause de sueurs nocturnes liées à l’apnée du sommeil, à des dérèglements hormonaux, ou encore au syndrome des jambes sans repos.

Les oreillers végétaux

On entend de plus en plus parler d’eux ! Les oreillers végétaux sont des oreillers sains, qui prennent également soin de vos cervicales. Attention toutefois, car côté confort, ils sont surprenants. Si vous êtes habitué au confort prodigué par les oreillers en plumes ou en polyester, qui sont les plus présents sur le marché, vous allez avoir besoin d’un petit temps d’adaptation.

Les garnissages des oreillers végétaux sont confectionnés à partir de cosses ou de balles d’épeautre, de millet ou de sarrasin. Ce sont donc les enveloppes des graines qui sont utilisées, et non pas les graines en elles-mêmes.

Les oreillers en balles de millet vous offrent le confort le plus moelleux. Viennent ensuite les oreillers en balles d’épeautre, qui offrent un confort mi- ferme, puis les oreillers en cosses de sarrasin, qui vous procurent un confort très ferme.

Ainsi, les oreillers en millet sont parfaits pour les morphologies XS ou S, car ils procurent un accueil assez souple, qui prendra soin de ne pas créer de points de pression au niveau des cervicales.

Les oreillers en épeautre sont davantage réservés aux morphologies M ou L, car ils offrent davantage de soutien. Enfin, les oreillers en sarrasin sont réservés aux morphologies XL et XXL, car ils apportent un accueil ferme, voire très ferme : ils proposent un très haut niveau de soutien.

Posée sur un oreiller végétal, votre tête est stable, et elle est soutenue toute la nuit. Si vous avez des douleurs aux cervicales lorsque vous vous levez le matin, ils peuvent donc être une solution intéressante. Le vrai point négatif de ces oreillers, c’est le bruit de frottement que font les cosses entre elles lorsque vous bougez. Par ailleurs, ces oreillers au garnissage naturel dégagent une odeur de foin. Si les odeurs peuvent facilement perturber vos nuits, il est conseillé de vous tourner vers d’autres types de garnissages d’oreiller.

Les oreillers en latex

Pour choisir votre oreiller en latex naturel, il va falloir ouvrir l’œil. Les oreillers en latex peuvent en effet être synthétiques ou naturels. Lorsque vous l’achetez, attention à l’appellation « 100 %  latex naturel» : cette dernière peut être utilisée dès lors que le produit contient au moins 85 % de latex naturel dans son garnissage… Et donc posséder potentiellement 15 % de latex synthétique.

Par ailleurs, il est possible d’utiliser l’appellation « latex naturel » afin de parler d’un produit qui contient au moins 65 % de latex naturel… Le garnissage de l’oreiller pourra alors être constitué de 35 % de latex synthétique.

Garnissage latex pour matelas et oreiller

En bref, si vous recherchez un oreiller totalement naturel, le latex peut être un piège. Côté confort, lorsque vous optez pour un oreiller garni à 100 % de latex naturel, l’accueil est particulièrement moelleux. Il sera alors adapté aux morphologies assez fines, et aux dormeurs qui ont l’habitude de se coucher sur le ventre, ou sur le dos.

Et puisque ces oreillers en latex naturel offrent un confort souple, ils ne conviendront pas à tout le monde : si vous souffrez de douleurs au niveau des cervicales, ils pourront vous être déconseillés. S’il vous arrive d’avoir mal au cou le matin, tournez-vous davantage vers les oreillers qui offrent un parfait niveau de soutien, comme les oreillers en mousse à mémoire de forme.

Alors, notez bien : si vous optez pour un oreiller en latex naturel, mais que le confort est ferme, c’est en réalité parce qu’il est mélangé à du latex synthétique.

L’oreiller en bambou

Attention ici : il ne s’agit pas d’un oreiller garni de bambou. C’est bel et bien l’enveloppe qui est constituée avec cette matière naturelle. Les oreillers en bambou sont en réalité constitués de mousse à mémoire de forme, et enveloppé de tissu de bambou.

Ils offrent un bon alignement de la colonne vertébrale, ce qui conviendra donc aux dormeurs qui souffrent de douleurs cervicales. Ils laissent également parfaitement circuler l’air : si vous souffrez de transpiration nocturne, l’oreiller en bambou est donc tout à fait adapté !

L’oreiller à l’aloe Vera

Les garnissages d’oreiller à l’aloe Vera sont assez nouveaux sur le marché. Avec ce type d’oreiller, vous optez pour un sommeil sain. Utilisée depuis des milliers d’années pour ses nombreuses vertus, cette plante investit désormais vos oreillers. En réalité, c’est l’enveloppe de votre oreiller qui est réalisée à partir d’aloe Vera, et non pas le garnissage. En général, il s’agit d’un oreiller en mousse à mémoire de forme, dont la housse est composée d’aloe Vera. Les oreillers de ce type offrent des vertus apaisantes, qui vous aident à trouver le sommeil plus rapidement.

Par ailleurs, les oreillers à l’aloe Vera participent au renouvellement de vos cellules. Elles se régénèrent pendant votre sommeil, laissant votre peau plus douce.

De plus, les propriétés antibactériennes et hypoallergéniques de cette plante vous offrent un sommeil sain ! Si vous êtes allergique aux acariens, cet oreiller pourrait bien vous séduire. Malheureusement, puisque que ce type de produit est encore un nouveau venu sur le marché, le choix qui s’offre à vous pour votre achat sera assez mince.

 

Le test pour bien choisir le garnissage de son oreiller

Les informations concernant les garnissages d’oreillers sont nombreuses... Pour vous aider à faire votre choix, ce petit questionnaire vous guide. L’objectif, c’est de trouver un oreiller qui sera parfaitement adapté à :

  • Votre position de sommeil : si vous dormez sur le ventre, le garnissage de votre oreiller doit être assez fin, pour ne pas faire naître de torsions cervicales. Si vous dormez sur le dos, un garnissage mi- épais sera intéressant. Il permettra à votre tête de ne pas trop pencher vers l’avant ou vers l’arrière. Si vous dormez sur le côté, le volume est de mise : optez pour un oreiller gonflant, qui comble l’espace entre votre nuque et le matelas ;
  • Votre morphologie : plus vous avez une morphologie fine, plus le garnissage de votre oreiller devra être souple. Si vous avez une morphologie XS ou S, les oreillers moelleux seront alors à privilégier, pour accueillir vos cervicales avec tendresse. Si vous avez une morphologie M ou L, optez pour des conforts mi- fermes, qui maintiendront votre nuque avec plus de justesse. Enfin, si vous avez une morphologie XL ou XXL, il vous sera conseillé de vous tourner vers des oreillers plutôt fermes, voire très fermes. Ce sont en effet eux qui vous offriront le plus de maintien ;
  • Vos éventuels problèmes de santé : optez pour un garnissage aéré de type plumes et duvet ou polyester si vous avez des problèmes de transpiration la nuit. Vous pouvez également aller vers des oreillers en mousse à mémoire de forme, et choisir un protège-oreiller anti-transpiration, qui maintiendra votre tête au frais, même lors des chaudes nuits d’été. Si vous souffrez de douleurs aux cervicales, le meilleur garnissage d’oreiller est celui composé de mousse à mémoire de forme. Et enfin, si vous souffrez d’allergies, les oreillers synthétiques, les oreillers végétaux et les oreillers à l’aloe Vera sont les plus adaptés !

Alors, quel garnissage d’oreiller vous attire le plus ?

Je trouve l'oreiller adapté à mes besoins