Comment choisir la hauteur de votre oreiller ?

Comment choisir la hauteur de votre oreiller ?

Pour profiter d’un sommeil réparateur, et prendre soin de votre nuque, la hauteur de l’oreiller joue un rôle capital. En fonction de votre position de sommeil, mais également de votre morphologie, l’épaisseur de l’oreiller qui vous accompagne durant vos douces nuits ne doit pas être la même ! Alors, comment choisir la hauteur de votre oreiller ? Comment être certain de ne pas vous tromper durant votre achat ? On vous dit tout !

 

Observez votre position de sommeil

Des oreillers fins pour les personnes qui dorment sur le ventre

Si vous dormez sur le ventre, vous allez devoir vous diriger vers des oreillers qui seront particulièrement fins. En effet, cette position est loin d’être idéale pour les cervicales : si l’oreiller est trop épais, cette position fait naître des points de pression, des torsions, des contractures. Lorsque le dormeur se positionne sur le ventre, il doit effectivement tourner sa tête d’un côté ou de l’autre, afin de pouvoir respirer : c’est la raison pour laquelle, afin de respecter le parfait alignement tête-nuque-colonne vertébrale, son oreiller doit être plat !

Mais lorsqu’on parle d’oreiller plat, on veut surtout dire « oreiller fin ». La hauteur d’oreiller préconisée pour les dormeurs qui sont adeptes de la position sur le ventre, est de 8 centimètres maximum : il s’agit de la taille qui doit être observée à l’endroit où vous venez déposer votre tête.

Pour trouver un oreiller suffisamment fin, si vous dormez dans cette position, faites confiance aux oreillers cervicaux à mémoire de forme : puisque la mousse à mémoire de forme qui les garnit est thermosensible, elle se déforme sous la chaleur de votre corps. Résultat ? Elle s’adapte parfaitement aux contours de votre nuque et de votre tête, pour ne pas trop les surélever. C’est la clé pour profiter d’un sommeil réparateur qui chouchoute votre corps !  Et puisque les personnes qui dorment sur le ventre doivent également privilégier les soutiens souples, pour ne pas maltraiter leurs cervicales, ce matériau viscoélastique saura faire des heureux.

Si vous aimez les conforts moelleux et doux, l’oreiller à mémoire de forme spécial cervicales Ascelpios pourrait vous séduire.

Oreiller mémoire de forme spécial cervicales

Des oreillers volumineux pour les personnes qui dorment sur le côté

Si vous dormez sur le côté, votre objectif est tout autre : vous devrez opter pour un oreiller suffisamment gonflant et volumineux, pour combler l’espace entre votre nuque et votre matelas. Tout le long de votre colonne cervicale doit être parfaitement maintenu. À aucun moment, vous ne devez ressentir de creux. C’est en optant pour un soutien exemplaire que vous réussirez à prendre soin de votre nuque, et éviter l’apparition de nombreux problèmes : cervicalgies, raideurs, entorses cervicales, inversion de la courbure cervicale, hernies cervicales, lordoses cervicales, ou encore névralgies cervico-brachiales.

Si vous dormez sur le côté, il est préconisé d’opter pour des hauteurs d’oreiller d’au moins 10 cm. Les dormeurs qui optent pour cette position de sommeil pourront donc se laisser séduire par les oreillers gonflants, en duvet ou en plumes d’oie ou de canard. Bon à savoir : plus l’oiseau dont les plumes sont prélevées est grand, plus votre oreiller sera volumineux ! En ce sens, si vous aimez les oreillers volumineux, cet oreiller composé à 90% de duvet d’oie est idéal pour adoucir vos nuits.

Les oreillers à mémoire de forme pourront également vous accompagner vers Morphée, en offrant un soutien adapté à vos besoins.

Enfin, les oreillers synthétiques en polyester et leur pouvoir gonflant peuvent également être choisis : attention toutefois à opter pour des fibres creuses de qualité, en polyester siliconé. C’est ce qui permettra à votre oreiller d’offrir une hauteur de rembourrage homogène sur toute la surface : pour un bon alignement de votre tête, de votre nuque et de votre colonne vertébrale, c’est un atout indispensable !

Des oreillers mi-épais si vous dormez sur le dos

Si vous dormez sur le dos, vous serez ravi d’apprendre qu’il s’agit d’une position très intéressante pour votre santé ! Cette position respecte la courbure naturelle de votre corps : en vous allongeant sur le dos, vous permettez également aux muscles de tout votre corps de parfaitement se relaxer, pour profiter d’un sommeil de qualité.

On dit des personnes qui dorment sur le dos qu’elles sont sereines et apaisées. La nuit, vous relâchez alors toute la pression que vous avez accumulée durant votre journée.

Si vous dormez sur le dos, la hauteur d’oreiller que vous devrez privilégier devra être d’environ 11 cm. En effet, si votre oreiller est trop fin, votre tête aura tendance à pencher vers l’arrière. A contrario, si l’oreiller est trop épais, votre tête penchera vers l’avant ! C’est la raison pour laquelle il est essentiel de trouver le juste milieu.

Si vous dormez sur le dos, vous avez l’embarras du choix pour le garnissage de votre oreiller.

Vous pourrez alors vous laisser séduire par tout type d’oreiller :

  • Les oreillers synthétiques en fibres de haute qualité sont parfaitement adaptés : ils apportent un soutien intéressant et un rembourrage uniforme.
  • Les oreillers à garnissage naturel, tels que les plumes ou duvets d’oie ou de canardpourront également vous convenir. Ne les choisissez pas trop gonflants, pour éviter de voir votre tête pencher vers l’avant.
  • Les garnissages en mousse à mémoire de forme pourront également séduire les dormeurs en quête de douceur et d’un parfait maintien de la nuque : ce matériau éloigne avec efficacité les points de pression et les contractures.

Vous l’avez compris, les garnissages en mousse à mémoire de forme, plumes, duvet ou encore fibres polyester pourront accompagner vos nuits, dans la mesure où ils forment un oreiller mi- épais.

Si vous dormez sur le dos et que vous rêvez d’un sommeil cocooning, l’oreiller Morphée pourrait bien vous charmer !

Oreiller Morphée en mousse à mémoire de forme

 

Les oreillers rectangles comme alliés pour ne pas surélever le haut du corps

Si choisir la bonne hauteur d’oreiller est primordial pour respecter la courbure naturelle de votre colonne vertébrale et de vos cervicales, la forme de l’oreiller a également son importance.

En effet, en France, les dormeurs sont habitués aux oreillers carrés. Le problème, c’est que cette forme vient surélever tout le haut du corps ! Résultat ? Un mauvais alignement de votre colonne vertébrale, qui peut entraîner des douleurs aux cervicales le matin, des réveils intempestifs durant la nuit et même des difficultés d’endormissement.

L’objectif sera donc de vous tourner vers des oreillers rectangles : ces derniers prennent le soin de ne surélever que votre nuque et votre tête. Le bord de l’oreiller vient en effet buter contre vos épaules, laissant à votre nuque et à votre tête la capacité de se détendre et de se relâcher de façon plus efficace.

 

Attention à votre morphologie

Ce critère de morphologie doit surtout être pris en considération pour les personnes qui dorment sur le côté. En effet, plus leur carrure sera large, plus elles devront se tourner vers des oreillers épais : l’espace à combler entre le matelas et la nuque sera en effet plus important. Et si vous avez une carrure plutôt fine, vous pourrez vous diriger vers des oreillers plus fins, d’une hauteur d’environ 8 centimètres.

 

Attention à l’élasticité du matelas

L’élasticité du matelas joue également un rôle essentiel dans le choix de la hauteur de votre oreiller. Ici, plus votre matelas sera moelleux, plus vous vous enfoncerez dedans, et plus vous aurez besoin d’un oreiller fin pour garder votre tête bien alignée avec votre nuque et votre colonne vertébrale.

À l’inverse, plus votre matelas sera ferme, moins votre corps s’enfoncera dedans : l’espace à combler entre le matelas et la nuque sera donc plus important… Vous pourrez alors vous diriger vers des oreillers plus épais.

 

La fermeté : le critère indissociable de la hauteur

S’il est un critère qui doit influer sur la hauteur de l’oreiller, c’est celui de la fermeté. En effet, si l’on prend uniquement en considération la hauteur de l’oreiller en centimètres pour faire son choix, cela peut être trompeur. La vraie hauteur à prendre en compte est en réalité celle que l’oreiller propose une fois que votre tête est posée dessus. Ainsi, deux critères doivent être considérés :

  1. a) la fermeté du matelas, et donc l'enfoncement de notre corps, comme nous l’avons précédemment expliqué ;
  2. b) la fermeté de l'oreiller: plus il est souple, plus votre tête s'enfonce. Vous pourrez alors vous retrouver plus bas sur un oreiller de 15 cm moelleux que sur un oreiller de 12 cm très ferme. 

 

Tester l’oreiller sur plusieurs nuits : le secret !

Lorsque l’on recherche un nouvel oreiller, l’enjeu est grand. Ces derniers jouent en effet un rôle immense sur la qualité de vos nuits, en vous aidant à profiter d’un sommeil plus profond et donc plus réparateur. Pour recharger vos batteries efficacement, c’est indispensable !

Et les résultats sur votre organisme sont nombreux : moins de stress, mémoire renforcée, meilleure gestion des émotions et défenses immunitaires accrues !

C’est la raison pour laquelle le choix doit être particulièrement minutieux. Pour être certain de ne pas vous tromper, vous pouvez faire confiance à certaines marques qui vous proposent un essai de l’oreiller sur plusieurs nuits, chez vous. C’est notamment le cas de la marque Mon oreiller et moi, qui vous propose de tester l’oreiller de votre choix sur 30 nuits.

Vous pourrez alors tester si la hauteur de l’oreiller vous correspond, et si elle est parfaitement adaptée à votre position de sommeil, à vos préférences en matière de confort, à votre morphologie ainsi qu'à vos éventuels problèmes de santé (allergies, douleurs aux cervicales ou au dos, sueurs nocturnes…).

 

Enfin, pour vous aider à vous y retrouver parmi les différents oreillers et trouver celui qui répond à toutes vos envies, ce petit test de 7 questions vous sera bien utile : il représente le point de départ dans votre quête de l’oreiller à la hauteur parfaite ! Il fait le point sur votre position de couchage,  votre morphologie, vos soucis de santé et vos préférences en matière de confort. Pour un sommeil apaisé, dans un cocon de douceur, nul doute que c’est par ce petit questionnaire qu’il faut commencer !

 

Je trouve l'oreiller adapté à mes besoins en 1 minute chrono