Comment choisir un oreiller anti acouphènes ?

Comment choisir un oreiller anti acouphènes ?

Les troubles du sommeil qui peuvent venir entraver votre repos sont nombreux. Parmi eux, les acouphènes n’y vont pas de main morte pour impacter vos nuits, et fragiliser la qualité de votre sommeil. En France, 8 millions de personnes souffriraient d’acouphènes. Alors, pour lutter contre leur impact, vous recherchez un allié à la hauteur. Pourquoi ne pas opter pour les oreillers anti acouphènes ? Quels bienfaits proposent-ils ? Comment peuvent-ils adoucir votre sommeil ? Découvrez tous nos conseils pour réussir à soulager vos acouphènes grâce à ce type de coussin !

 

Qu’est-ce qu’un acouphène ? 👂

Les acouphènes sont des bruits que l’on entend dans une oreille (parfois les deux), ou dans la tête (le plus souvent au sommet du crâne), sans qu’ils aient été émis par une source extérieure.

Cette sensation auditive peut ressembler à un bourdonnement, à un sifflement, un cliquetis ou encore une sonnerie. Le problème peut être permanent ou intermittent, et peut redoubler d’intensité dans certaines circonstances : fatigue, tension, pression sur certaines parties du corps, changement de position de la tête

Les causes qui peuvent expliquer la présence d’acouphènes sont multiples. Ils peuvent apparaître suite à un traumatisme acoustique, naître de façon progressive avec le vieillissement de l’oreille, ou encore se déclencher suite à un épisode de stress. Les acouphènes peuvent également être causés par des maladies communes, telles que le bouchon de cérumen, l’infection de l'oreille, l’hypertension artérielle, ou encore un taux de cholestérol élevé.

 

Comment les acouphènes fragilisent-il votre sommeil ?

Évidemment, avec ce bruit qui sévit de façon presque permanente dans l’oreille ou dans la tête, trouver le sommeil et réussir à profiter d’une nuit réparatrice peut s’avérer un vrai challenge.

Au moment d’aller se coucher, le grésillement, le sifflement ou le bourdonnement ne s’arrête pas. Et dans le calme absolu de la chambre, difficile de se concentrer sur autre chose que sur cette sensation auditive dérangeante.

Les personnes qui en souffrent ne profitent pas d’une bonne qualité de sommeil : ils éprouvent de lourds problèmes d’endormissement, et leur sommeil est fractionné. Difficile alors pour eux de maximiser leur sommeil profond et de récupérer comme il se doit.

 

Oreiller anti acouphènes : comment ça fonctionne ?

Alors, pour lutter contre cette pathologie qui peut véritablement handicaper le quotidien des personnes qui en souffrent, l’oreiller anti acouphènes fait son apparition sur le marché. L’objectif ?

Permettre à votre corps, à votre tête, à votre nuque et à vos épaules de se détendre totalement, pour éviter les tensions, qui sont parfois à l’origine du déclenchement des acouphènes.

En offrant une position idéale à votre corps durant la nuit, vous ne créez aucun point de pression, et limitez les risques de voir vos acouphènes s’intensifier au coucher.

Pour y parvenir, l’oreiller anti acouphènes mise sur une ligne de conduite : vous aider à aligner votre tête, votre nuque et votre colonne vertébrale. Ainsi, aucun trigger point, aucune contracture : vous détendez tous vos muscles et chacune de vos cervicales, pour mettre toutes les chances de votre côté afin de lutter contre les acouphènes.

 

 

Bien choisir votre oreiller anti-acouphènes

Certains oreillers anti-acouphènes sont munis de haut-parleurs, placés dans l’oreiller, qui diffuseront un son supposé couvrir et diminuer l’impact des bourdonnements et sifflements : bruit blanc, musique, sons de la nature, à vous de choisir ce qui fonctionne le mieux sur vous.

Si l’idée de dormir sur un oreiller qui diffuse du son durant la nuit vous dérange, la seconde option consiste à se tourner vers les oreillers à mémoire de forme. En effet, leur utilisation n’est pas uniquement réservée à celles et ceux qui souffrent de cervicalgies. Les oreillers à mémoire de forme sont composés d’une mousse viscoélastique thermosensible : cette dernière, au contact de la chaleur de votre corps, se déforme afin d’épouser avec précision les contours de votre tête, de votre nuque et du haut de votre dos. Résultat ? Votre corps est enveloppé dans un cocon de douceur, prêt à se relaxer !

Pour bien faire, votre oreiller en mousse à mémoire de forme doit être rectangulaire : c’est en effet avec cette forme que vous éloignez le plus les points de pression qui peuvent déclencher l’apparition de vos acouphènes. Pour préserver la courbure naturelle de votre colonne vertébrale, l’oreiller rectangulaire apporte un parfait soutien à votre tête et votre nuque. Vos épaules, quant à elles, butent contre le rebord de l’oreiller : car oui, c’est bel et bien la position idéale pour un corps totalement détendu ! 😌

 

Pour ne pas vous tromper dans le choix de votre oreiller anti-acouphènes, la marque « Mon oreiller et moi » a pensé à tout : grâce à ce petit test de 7 questions, vous faites le point sur votre position de sommeil, sur votre morphologie et vos problèmes de santé, afin de trouver l’oreiller qui vous correspond à 100 %. Pour des nuits apaisées, c’est la clé !

Je trouve l'oreiller qui me convient en 7 questions