Comment choisir un oreiller kiné 100% adapté à vos problèmes de santé ?

Comment choisir un oreiller kiné 100% adapté à vos problèmes de santé ?

Les douleurs aux cervicales peuvent représenter un véritable handicap au quotidien. Vous souffrez fréquemment de douleurs à la nuque, et malgré vos visites chez les professionnels de santé, ces maux persistent ? L’oreiller cervical, également connu sous le nom d’oreiller kiné, ou d’oreiller ergonomique, ne fait pas les choses à moitié pour chouchouter votre nuque ! Contre quels problèmes ces coussins magiques peuvent-ils vous aider à lutter ? Comment bien les choisir pour être certain de leur efficacité ? Si vous souhaitez dire stop aux raideurs cervicales, ce petit guide vous accompagne vers Morphée.

 

Les problèmes contre lesquels luttent les oreillers kiné

Les oreillers kiné peuvent être prescrits ou conseillés par les professionnels de santé pour répondre à de nombreuses douleurs ✅.

Les raideurs cervicales, ou cervicalgies

Les raideurs cervicales, ce sont celles que vous pouvez ressentir notamment le matin en vous levant. Vous sentez que votre nuque est tendue, qu’elle n’a pas pu profiter d’un réel repos durant la nuit. Vous pouvez bouger votre cou, mais vous sentez que vous n’êtes pas pleinement libre de vos mouvements.

Ces raideurs peuvent naître d’une mauvaise posture que vous maintenez plusieurs heures en journée (par exemple en restant assis et légèrement courbé devant l’ordinateur au bureau) ou la nuit. En outre, l’anxiété et le stress peuvent également à l’origine des douleurs cervicales matinales.

Généralement, ces douleurs s'atténuent en quelques jours, voire quelques semaines. Pour prévenir leur apparition, l’oreiller cervical à mémoire de forme est particulièrement recommandé ! Un peu de patience, on vous dit comment le choisir un peu plus bas.

L’entorse cervicale

Connue également sous le nom de « coup du lapin », l’entorse cervicale est provoquée par un mouvement brusque de la tête. Elle se caractérise par une lésion des ligaments qui maintiennent deux vertèbres cervicales entre elles. Ces chocs traumatisants au niveau du cou peuvent avoir lieu lors d’accidents de voiture, d’une chute de cheval ou de coups reçus lors de sports violents.

Ils entraînent certains dommages sur les ligaments et les tendons de la nuque. La douleur intervient en général quelques heures après le choc, et se fait ressentir au niveau du cou, de la tête, des épaules et du dos.

Ces maux peuvent persister parfois 4 à 6 semaines, et la personne qui en souffre ressent souvent des étourdissements et des difficultés à effectuer certains mouvements. Puisque la douleur est présente de jour comme de nuit, l’utilisation d’un oreiller kiné de qualité est particulièrement recommandée. Il permettra au dormeur de se positionner correctement durant son sommeil, et d’éviter ainsi d’accentuer ses douleurs.

 

 

La hernie cervicale

Notre canal rachidien est formé de 7 vertèbres cervicales. Ces dernières sont insérées les unes sur les autres, et entre chacune d’entre elles se trouvent les disques intervertébraux. Lorsqu’une partie d’un disque intervertébral sort de son espace, la hernie cervicale apparaît.

Et les conséquences sur votre corps sont importantes : raideurs au niveau de la nuque, engourdissements, fourmillements au niveau de l’épaule, du bras et parfois de la main, maux de tête, et difficultés à bouger la tête 🤕.

La hernie cervicale peut naître d’un choc traumatique, tel qu’un accident ou une chute violente. Elle peut également apparaître lorsque vous adoptez une mauvaise posture, que ce soit de jour ou de nuit.

Des anti-inflammatoires et des antalgiques peuvent être prescrits pour provoquer une décompression du nerf à l’origine de la douleur. Pour accompagner ce traitement, la rééducation chez un kiné et l’utilisation d’un oreiller cervical adapté seront particulièrement conseillées.

La lordose cervicale

La lordose cervicale fait souffrir de nombreux français. Les mauvaises postures répétées, le port de charges lourdes, une ceinture abdominale fragile, un traumatisme physique et le vieillissement des muscles sont à l’origine de ce problème de santé qui engendre des engourdissements, des inflammations et des douleurs au niveau de la nuque.

Lorsqu’on souffre de lordose cervicale, des maux de tête et des douleurs lancinantes le long de la colonne vertébrales peuvent aussi se faire ressentir. La kinésithérapie et la massothérapie seront alors utiles afin de lutter contre ces souffrances. Puisqu’une mauvaise posture est parfois la cause de l’apparition de cette maladie, prendre soin de sa position de couchage, de jour comme de nuit, est primordial. Donc, si vous souffrez de cette pathologie, un oreiller kiné sera le bienvenu dans votre chambre !

L’arthrose cervicale

L’arthrose cervicale, également appelée cervicarthrose, naît de l’usure et de la fragilisation des disques intervertébraux, du cartilage et des articulations intervertébrales. Le rachis cervical étant particulièrement sollicité tout au long de la journée (puisqu’il soutient notamment votre tête), il est essentiel de lui donner la possibilité de se détendre la nuit ! Si elle n’est pas prise en charge, l’arthrose cervicale peut engendrer des complications, telles que la névralgie cervico-brachiale. Puisque les douleurs sont plus intenses avec ce type de pathologie, il convient d’agir de façon à prévenir l’apparition de l’arthrose cervicale.

C’est alors que l’oreiller cervical intervient. Il aide votre rachis cervical à se relaxer à 100 % en position couchée. Il récupère ainsi toute l’énergie dont il a besoin pour maintenir avec force votre tête durant la journée.


L’inversion de la courbure cervicale

Notre colonne cervicale est naturellement courbée entre 36° et -15°. Lorsque vous souffrez d’inversion de la courbure cervicale, cela signifie que vous n’entrez pas dans cette norme. Les causes ? Des chocs traumatiques (accidents de voiture, chutes…), les mauvaises postures (encore et toujours), ou encore le port de charges lourdes.

L’inversion de la courbure cervicale fait alors naître des raideurs articulaires, des migraines, des contractures, des tensions, et/ou des cervicalgies. Pour soulager ces problèmes, les séances de kinésithérapie, de physiothérapie et d’ostéopathie seront conseillées. Pour réussir à aligner votre tête, votre nuque et votre colonne vertébrale durant la nuit, une literie de qualité, et plus particulièrement un oreiller cervical de qualité, seront à privilégier !

 

Choisir votre oreiller kiné

Choisir son oreiller cervical, ce n’est pas quelque chose qui doit se faire au hasard. Souvent, votre kinésithérapeute vous indique qu’il s’agit là d’une solution utile pour lutter contre vos problèmes cervicaux, mais ne vous aiguille pas toujours vers LA solution qui atténuera vos douleurs.

Pas de panique, voici comment faire pour vous y retrouver et réussir à opter pour un oreiller santé efficace.

Clé n°1 : recherchez les garnissages à mémoire de forme

Pas de secret : c’est LE garnissage qu’il vous faut si vous souffrez d’une des pathologies que nous avons listées plus haut. L’oreiller à mémoire de forme est rembourré de mousse viscoélastique thermosensible. Sous la chaleur de votre corps, elle change de forme afin d’épouser vos courbes, et enveloppera parfaitement votre tête, votre nuque et vos épaules.

Elle permet à la partie haute de votre corps de profiter d’un parfait soutien et à votre tête, d’être alignée à votre nuque et à votre colonne vertébrale.

 

 

Clé n°2 : recherchez les oreillers rectangulaires

Pour des nuits qui vous garantissent une réelle relaxation et qui éloignent ainsi les raideurs cervicales, les torsions, les triggers points et les contractures, il est essentiel d’opter pour un oreiller rectangulaire.

Les oreillers cervicaux rectangles œuvrent pour vous aider à maintenir une bonne posture. C’est bel et bien cette posture correcte qui vous gardera éloigné des douleurs cervicales mentionnées au début de cet article. Avec ce type d’oreiller, vous apportez un soutien à votre nuque et à votre tête. Vos épaules, elles, ne sont pas surélevées : elles butent contre le bord de l’oreiller, toujours pour permettre un juste alignement tête-nuque-colonne vertébrale.

Clé n°3 : recherchez des marques validées par les kinésithérapeutes et ostéopathes

Pour réussir à trouver l’oreiller ergonomique à mémoire de forme qu’il vous faut, ouvrez l’œil et recherchez les marques que les professionnels de santé valident. C’est par exemple le cas de la marque Mon oreiller et moi, qui a conçu, avec des kinésithérapeutes et des ostéopathes, une gamme d’oreillers santé. Chacun des oreillers de la gamme a été élaboré afin de répondre à plusieurs objectifs :

  • Éviter l’apparition de points de pression et de tensions cervicales, dorsales et lombaires
  • Vous aider à vous relaxer et à relâcher la partie supérieure de votre corps
  • Ne jamais laisser de côté votre niveau de confort 

Ces oreillers à mémoire de forme ont été pensés pour les dormeurs qui souffrent de tensions musculaires et / ou articulaires.

Et attention à celles et ceux qui pensent qu’oreiller cervical ne rime pas avec confort : c’est à vous de choisir le niveau de souplesse que vous aimez ! Vous aimez les accueils moelleux ? La mousse à mémoire de forme de l’Asclépios vous permettra de poser votre tête sur un petit nuage douillet ! Ce sont les conforts mi-fermes qui vous séduisent le plus ? Le Morphée et ses deux faces s’adapteront à chacune de vos envies ! Vous préférez les oreillers fermes ? Alors, l’oreiller Hygie pourrait attirer votre attention.

 

Les 4 meilleurs oreillers mémoire de forme

 

Quoiqu’il en soit, si vous hésitez encore, vous pouvez commencer par effectuer ce petit test de 7 questions. En faisant le point sur votre morphologie, vos problèmes de santé, la fréquence de vos douleurs cervicales et votre position de sommeil, ce questionnaire vous guidera vers l’oreiller parfait pour vous ! 😊

 

Pour choisir votre oreiller kiné, suivez nos quelques recommandations. Prenez soin de votre santé même la nuit, en mettant la qualité de votre oreiller au premier plan ! Et bonne nuit.