Comment laver son oreiller en plumes ? | Mon oreiller et moi

Comment laver son oreiller en plumes ?

Vous passez de douces nuits, accompagné de votre oreiller en plumes, et vous souhaitez savoir comment en prendre soin ? Pour chouchouter votre coussin autant qu’il vous chouchoute, rien ne doit être laissé au hasard ! Alors, comment laver son oreiller en plumes ? Faut-il privilégier certains produits ? À quelle fréquence faut-il le laver ? Comment faire partir d’éventuelles taches sur l’oreiller ? On vous dit tout dans ce petit guide spécial pour l’entretien de votre oreiller !

 

Les avantages des oreillers en plumes et duvets

Les oreillers en plumes et duvet gagnent le cœur des dormeurs depuis des centaines d’années, et on comprend pourquoi. Doux, légers, moelleux et gonflants, les coussins naturels en plumes et duvet prennent soin de votre confort comme personne ! De quoi avoir l’impression de poser votre tête sur un nuage…

Souvent, ces deux matières sont utilisées en synergie afin de composer votre oreiller : notez que plus votre oreiller contiendra de pourcentage de plumes, plus il sera lourd et ferme, et plus il contiendra de pourcentage de duvet, plus il sera léger et moelleux.

Les oreillers en plumes et duvet sont des oreillers naturels, faciles à entretenir. Si votre coussin commence à se tasser, et que vous sentez ses qualités gonflantes s’appauvrir, un petit coup de lavage lui fera le plus grand bien, et lui permettra de retrouver tout son volume initial… Pour profiter de nuits qui allient confort et maintien, c’est le secret !

 

Pourquoi laver son oreiller en plumes ?

Laver votre oreiller en plumes avec rigueur est essentiel pour plusieurs raisons :

  • Pour limiter la prolifération des acariens: ces parasites aiment les garnissages des oreillers et des matelas pour se développer. Pour les garder loin de vous, un lavage fréquent de votre oreiller en plumes est primordial ;
  • Pour éliminer les bactéries: nuits après nuits, avec votre salive et votre transpiration, les bactéries s’accumulent dans votre oreiller. Pour leur dire au revoir, une hygiène rigoureuse est fondamentale ;
  • Pour votre niveau de confort: un oreiller en plumes et duvet qui n’est pas suffisamment lavé voit les acariens et les bactéries s’accumuler, ce qui impacte drastiquement le niveau de confort qu’il prodigue. Plein d’acariens, le garnissage se compacte, et ne vous assure plus le niveau de gonflant dont vous avez besoin pour bien dormir. Si vous souhaitez prendre soin de votre sommeil, éviter les réveils intempestifs et les endormissements tardifs, lavez votre oreiller en plumes avec rigueur !

 

Combien de fois laver son oreiller en plumes par an ?

Pour être certains de maintenir un niveau d’hygiène irréprochable dans votre lit, optez pour un lavage tous les 6 mois environ.

Si vous le lavez trop souvent, vous risquez d’abimer son garnissage. Et si vous ne le lavez pas assez, les bactéries et les acariens s’en donneront à cœur joie pour impacter la qualité de vos nuits !

Vous transpirez beaucoup et vous avez besoin de laver plus souvent votre oreiller en plumes ? Vous pouvez vous tourner vers les protèges oreillers anti-transpiration : ils se placent entre la taie d’oreiller et l’oreiller, et viennent non seulement créer une barrière supplémentaire contre les acariens, mais participent également à garder votre tête bien au frais, même lors des chaudes nuits d’été.  Ce qui donne cette sensation de fraicheur, c’est n’est pas un traitement de surface, mais bel et bien le tissu intelligent avec lequel est conçu l’oreiller. Même après le lavage, votre protège oreiller continuera donc de prendre soin de réguler votre température corporelle !

 

Attention à ne pas comprimer l’oreiller dans le tambour

Faites attention à ce que votre oreiller ait suffisamment de place dans le tambour de votre machine à laver. Si vous voyez que laver deux oreillers en plumes en même temps risque d’être compliqué, n’insistez pas, et lavez-les l’un après l’autre. Votre oreiller ne doit pas être comprimé dans le tambour, car il risquerait non seulement de ne pas être suffisamment bien lavé, mais également de voir son rembourrage se compacter, ce qui impacterait votre niveau de confort !

Vous pouvez ajouter une balle de tennis dans le tambour de votre machine à laver afin de regonfler votre oreiller et de préserver son aspect moelleux. En effet, les balles, en rebondissant dans le tambour de la machine, permettent d’éviter que les plumes ne s’agglomèrent entre elles durant le lavage. 

 

Optez pour un lavage à 30° maximum

Notez tout d’abord que l’option lavage à la machine à laver est réservée aux oreillers en bon état, c’est-à-dire à ceux qui ne perdent pas leurs plumes. Si votre oreiller est décousu, il faudra donc le recoudre avant de le passer en machine… Le cas échéant, le garnissage se perdra dans votre machine, et nul doute que toutes les qualités de confort que vous aimiez tant seront impactées !

Pour ne pas abîmer le garnissage de votre oreiller, et ainsi maintenir toutes ses propriétés, lavez votre oreiller en plumes et duvet à maximum 30°C. Faites attention à sélectionner un programme avec un essorage doux : 400 tours par minute suffisent. Au-delà, le garnissage risquerait de se déformer !

Ajoutez une petite quantité de lessive douce, avec une composition assez neutre. Si vous sentez que votre oreiller est légèrement gras, prenez garde à utiliser une lessive avec un dégraissant, toujours en veillant à ce que la composition soit douce, afin de ne pas agresser votre oreiller.

 

Comment sécher votre oreiller en plumes ?

Après avoir lavé votre oreiller en plumes, il est temps de s’intéresser au séchage. Lorsqu’il sort de la machine, il est trempé et contient encore de l’eau : n’essorez pas votre oreiller en le tordant, car les plumes pourraient s’agglomérer entre elles, former des paquets et ainsi déformer votre garnissage. Pressez-le doucement, pour enlever l’excès d’eau.

Pour sécher votre oreiller, privilégiez le séchage à l’air libre. Le sèche-linge pourrait en effet abîmer les plumes et le duvet, et affecter l’effet gonflant et moelleux de votre oreiller. Pour maintenir un haut niveau de confort, placez votre oreiller au soleil : les rayons UV sécheront votre oreiller rapidement, et tueront également les acariens qui se trouvent dans le garnissage.

De temps à autre, venez taper votre oreiller afin de répartir correctement le rembourrage pendant qu’il sèche !

 

Optez pour un oreiller traité anti-acariens et antibactériens

Afin de garder votre oreiller en plumes et duvet propre plus facilement, optez pour un coussin traité antiacariens et antibactériens.

En effet, les oreillers naturels favorisent davantage les allergies que les oreillers synthétiques. Pour prendre soin de vous, maintenir ces petits parasites très éloignés de vos nuits est essentiel. Les acariens se développent en effet à grande vitesse dans votre coussin, et ce sont leurs déjections qui viennent irriter vos muqueuses nasales et vos bronches. Il est ainsi fréquent de voir apparaître des crises d’asthme, de la toux, des éternuements, des rhinites, des bronchites, des problèmes oculaires (des conjonctivites, des picotements, des yeux rouges) et cutanés (eczéma, rougeurs…).

La solution, est alors d’opter pour un oreiller traité antiacarien et antibactérien. De cette façon, vous limitez leur prolifération au cœur du garnissage. Tournez-vous de préférence vers les oreillers qui ont été traités grâce à un antiacarien végétal, qui ne contient pas de substance nocive.

 

Maintenir un haut niveau d’hygiène grâce au linge de lit

Les taies d’oreiller

Les taies d’oreiller vous aident à poser votre tête au propre. Pour garder un bon niveau d’hygiène, passez-les en machines toutes les deux semaines environ. Si vous transpirez beaucoup la nuit, notamment à cause de sueurs nocturnes, n’hésitez pas à les laver chaque semaine, voire plusieurs fois par semaine : ce sont les taies qui entrent directement en contact avec votre peau, et qui vous permettront de vous sentir bien au propre toute la nuit !

Optez pour des taies d’oreiller en coton : cette matière naturelle laisse bien passer l’air dans le rembourrage de l’oreiller. Puisque les acariens ont besoin de chaleur et d’humidité pour se développer, opter pour un linge de lit qui laisse bien circuler l’air dans le coussin est une clé essentielle.

Les protège oreillers

Les protèges oreillers se placent entre l’oreiller et la taie d’oreiller : ils viennent former une épaisseur supplémentaire afin d’éviter à la transpiration, aux bactéries et aux acariens d’atteindre le garnissage de votre oreiller.

Optez pour un protège oreiller traité contre les acariens et les allergènes, afin de profiter d’un sommeil tout doux ! Privilégiez également le coton de qualité supérieure, parfaitement respirant et absorbant : il laissera l’air circuler dans le garnissage de votre oreiller, et vous gardera au sec toute la nuit.

 

Oreiller en plumes jauni, que faire ?

Si votre oreiller en plumes a des taches jaunes, il s’agit souvent de tache de transpiration et de salive. Afin de leur dire au revoir, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Utilisez du jus de citron : ses pouvoirs blanchissants sauront vous aider à dire au revoir aux taches jaunes de votre oreiller. Vous pouvez tout d’abord utiliser le jus d’un citron dans votre machine à laver. La seconde option qui s’offre à vous est d’amener 2.5 litres d’eau à ébullition, et d’ajouter ensuite le jus de 6 citrons. Placez le liquide dans une bassine, puis plongez votre oreiller dans l’eau chaude et le jus de citron : laissez ensuite reposer votre coussin pendant deux heures, afin de laisser le temps au jus de citron de faire son travail, puis passez votre oreiller en machine !

Utilisez du bicarbonate de soude, ou du percarbonate de sodium : ces ingrédients magiques possèdent d’excellents pouvoirs détachants. Pour profiter de ses bienfaits, mélangez une demi-tasse de bicarbonate de soude et une demi-tasse de vinaigre blanc. Recouvrez ensuite votre oreiller avec de l’eau bouillante, et ajoutez ce mélange dans la bassine. Laissez agir environ une heure, puis placez votre oreiller à la machine, pour un lavage à 30° !

 

Quelques astuces supplémentaires pour bien choisir votre oreiller en plumes

Si votre oreiller est trop taché, trop vieux, que son garnissage est tassé, ou qu’il a perdu de son gonflant, il est peut-être temps d’en trouver un nouveau !

De façon générale, un oreiller en plumes et duvet à une durée de vie de trois ans.

Pour choisir un oreiller en plumes et duvet, 4 critères sont essentiels :

  • Trouvez un oreiller adapté à votre morphologie: plus votre carrure est large, plus vous avez besoin d’un oreiller ferme, avec beaucoup de plumes, et plus votre carrure est fine, plus vous avez besoin d’un oreiller souple, avec beaucoup de duvet, qui accueille votre cou et votre tête en douceur ;
  • Trouvez un oreiller en plumes et duvet qui est adapté à votre position de sommeil : si vous dormez sur le côté, optez pour un oreiller volumineux, qui comblera le creux entre votre nuque et le matelas. Si vous dormez sur le dos, tournez-vous vers les oreillers mi-épais, qui ne feront pas trop pencher votre tête en avant ou en arrière. Enfin, attention si vous dormez sur le ventre : les oreillers volumineux en plumes et duvet ne seront pas adaptés, car ils seront trop volumineux. Optez pour un oreiller le plus fin possible, afin d’éviter de tordre votre nuque lorsque vous dormez. Les oreillers en mousse à mémoire de forme seront ici plus adaptés ;
  • Trouvez un oreiller adapté à vos préférences de confort: pour vous endormir plus facilement et profiter d’un sommeil de plomb, vous devez vous sentir parfaitement à l’aise sur votre oreiller. Si vous aimez les conforts moelleux, veillez à ce qu’il y ait un haut pourcentage de duvet dans votre oreiller. Et si vous aimez les conforts fermes, veillez à ce qu’il y ait un pourcentage élevé de plumes dans votre garnissage ! 

Pour offrir à votre oreiller un entretien approprié, commencez par regarder l’étiquette et les conseils du fabricant. Laver un oreiller en plumes doit se faire avec minutie et rigueur. Plus vous prenez correctement soin de votre coussin, plus vous maximisez sa durée de vie, et plus longtemps vous profiterez de ses bienfaits et de son confort !