Comment lutter contre les douleurs musculaires la nuit ?

Comment lutter contre les douleurs musculaires la nuit ?

Les douleurs musculaires qui interviennent la nuit causent bien du tort à votre repos. Endormissement tardif, réveils nocturnes fréquents : vous dormez moins bien, et vous vous réveillez fatigué, avec les douleurs toujours présentes. Alors, comment lutter contre les douleurs musculaires la nuit ? Quelles sont les causes de l’apparition de ces problèmes de santé ? Quelles parties du corps sont le plus souvent touchées ? On vous dit tout ! ✅

 

Quelle différence entre les douleurs musculaires nocturnes et les crampes nocturnes ? 🤔

Lorsqu’on parle de douleurs musculaires, la douleur est localisée. On observe, par exemple, des douleurs dans le bas du dos en cas de grippe, ou des douleurs plus générales, comme par exemple dans le cas d’un entraînement sportif intense pendant lequel l’ensemble du corps aurait travaillé.

Une crampe nocturne, quant à elle, est bien différente d’une simple douleur musculaire. Il s’agit de problèmes d’ordre musculo-squelettique, qui se traduisent par des contractions involontaires du muscle touché. Lorsque vous avez une crampe, vous ne pouvez pas contrôler votre muscle, car ce dernier est fortement contracté. Ces contractions sont particulièrement intenses, et ne durent qu’un court laps de temps. Les douleurs musculaires, elles, peuvent être ressenties toute la nuit.

 

Douleurs musculaires : qu’est-ce qu’elles englobent ? 🦵

Les douleurs musculaires qui se font ressentir la nuit touchent principalement les cervicales, le dos, les épaules, et les jambes.

Les douleurs musculaires cervicales

Cette douleur peut toucher la partie haute de votre dos, et votre cou. Souvent, ce type de douleur musculaire provient d’une mauvaise position, tenue la journée ou pendant la nuit.

Le stress peut également jouer un rôle important dans l’apparition des douleurs musculaires cervicales. Il met en tension les muscles qui se situent autour du rachis cervical, et font naître des contractures importantes.

Lorsque vous souffrez de douleurs au niveau des cervicales, vous pouvez avoir des difficultés à effectuer certains mouvements. En général, la douleur se calme d’elle-même après quelques jours. Mais si vous ne travaillez pas sur l’origine du problème, ces maux ne manqueront pas de réapparaître fréquemment, vous handicapant toujours plus au quotidien.

Les tensions et les contractures musculaires pourront alors déboucher sur des problèmes de santé plus sévères, comme les névralgies cervico-brachiales, l’arthrose cervicale, les torticolis à répétition, ou encore les névralgies d’Arnold. Les douleurs pourront dès lors s’étendre jusqu’au bras, voire la région des lombaires.

Les douleurs musculaires dorsales

Ici, on peut classer les douleurs en deux catégories :

  • Les lombalgies: la douleur touche les lombaires, c’est-à-dire les vertèbres non rattachées à une côte ;
  • Les dorsalgies: la douleur touche les zones au-dessus de la vertèbre D12, dont les zones du milieu de dos et entre les omoplates.

Les lombalgies aiguës durent au maximum 4 semaines, et se résorbent par elles-mêmes. Les lombalgies chroniques, quant à elles, se maintiennent plus de 3 mois.

Les douleurs aux épaules

Souvent, lorsque vous avez mal à l’épaule c’est la coiffe des rotateurs, une zone où convergent les tendons de quatre muscles, qui sont touchés. Ici, ce sont en effet davantage les tendons, et non directement les muscles qui sont impactés. Les douleurs peuvent ensuite irradier vers le muscle lui-même, vous empêchant de bouger l’épaule comme vous le souhaitez. Si vous dormez sur le côté, la pression réalisée par votre matelas peut alors nourrir la douleur, et fortement impacter vos nuits.

Les douleurs musculaires aux jambes

Les cuisses et les mollets sont souvent impactés par les douleurs musculaires la nuit. Le plus souvent cependant, il s’agit de crampes nocturnes. Ces dernières sont liées à une carence en potassium ou en vitamines. L’hydratation est également très importante pour lutter contre les crampes : assurez-vous de boire au moins 1.5 l d’eau par jour pour éviter de voir ce type de douleur faire irruption pendant votre paisible nuit !

 

Douleurs musculaires la nuit : quelles sont les causes ? 🧐

Les douleurs musculaires la nuit peuvent avoir de nombreuses origines.

L’activité sportive

Souvent, le manque d’activité physique est responsable de douleurs musculaires sur l’ensemble du corps, et particulièrement au niveau du dos.

Un effort intense ou inhabituel peut également être à l’origine de douleurs musculaires la nuit.

Le régime alimentaire

Une alimentation pauvre en nutriments peut favoriser l’arrivée de douleurs musculaires la nuit et de crampes. Assurez-vous d’avoir une alimentation riche en fruits et légumes, mais également en légumineuses, et céréales qui apportent de nombreux nutriments.

Certaines maladies

Certaines maladies, comme la neuropathie, la fibromyalgie ou encore une simple grippe peuvent être à l’origine de douleurs musculaires la nuit. Les symptômes sont assez simples à déceler : vos muscles sont douloureux et/ou raides, vous éprouvez des difficultés à exécuter des mouvements, ou vous ressentez parfois des engourdissements.

Les médicaments

Certains médicaments font naître des douleurs musculaires pendant la nuit. Si vous remarquez que vos tensions musculaires nocturnes sont arrivées avec la prise d’un médicament, parlez-en à votre médecin. Il pourra vous aiguiller vers un médicament davantage adapté à vos problèmes.

Les mauvaises postures

Souvent, il n’y a pas besoin de chercher loin lorsqu’on souhaite trouver l’origine de douleurs musculaires nocturnes. Une mauvaise posture, tenue pendant plusieurs heures devant un ordinateur par exemple, peut être à l’origine de douleurs aux cervicales et au dos.

De même, si vous dormez dans une position qui ne prend pas soin de vous, vous pourrez voir des douleurs musculaires naître au niveau des cervicales et du dos.

 

L’impact des douleurs musculaires sur votre sommeil 💤

Les douleurs musculaires que vous ressentez pendant la nuit entraînent un sommeil agité. Parfois, la douleur est telle que vous ne réussissez pas à vous rendormir pendant de très longues minutes.

Le problème, c’est que ces réveils nocturnes ont un lourd impact sur la qualité de votre sommeil. Vous ne réussissez pas à entrer en sommeil profond, et restez une grosse partie de la nuit en phase de sommeil léger… Mais ce sommeil léger ne vous permet pas de recharger vos batteries comme vous en avez besoin.

Vous vous réveillez donc fatigué, avec l’impression de ne pas avoir dormi de la nuit. Et pour cause : le sommeil profond dont vous manquez cruellement joue un rôle fondamental pendant la nuit. Il vous permet de régénérer vos cellules. C’est également à ce moment-là que vos muscles se régénèrent, que vous reprenez des forces.

Vous l’aurez compris, il s’agit d’un cercle vicieux dont il est essentiel de sortir : vos douleurs musculaires vous réveillent, et ces réveils, qui causent un lourd manque de sommeil, favorisent l’arrivée de douleurs musculaires

Alors, comment agir ?

 

Douleurs musculaires la nuit : le plan d’action pour lutter ! 💪

Prendre soin de sa posture grâce à un bon oreiller 

Pour éloigner les problèmes musculaires aux cervicales et au dos, vous pouvez vous tourner vers des oreillers ergonomiques en mousse à mémoire de forme.

Cette matière est très efficace contre ces problèmes de santé, car elle permet à l’ensemble de votre corps d’être parfaitement aligné : grâce à elle, votre tête se place dans le prolongement de votre cou et de votre dos.

La mousse à mémoire de forme est viscoélastique et thermosensible : elle se déforme sous la chaleur de votre corps afin d’épouser les formes de votre nuque et de votre tête avec précision.

Oreiller de qualité pour une bonne posture

Pour trouver l’oreiller qu’il vous faut, vous devrez faire attention à plusieurs points, tels que votre morphologie, votre position de sommeil et vos préférences de confort. Pour trouver l’oreiller qui vous aidera à lutter contre l’apparition des douleurs musculaires la nuit, ce test de 8 questions vous accompagne.

Opter pour une bonne posture

Pour éloigner les douleurs musculaires la nuit, vous devez rectifier votre position de sommeil. Si vous souffrez d’une lombalgie musculaire par exemple, et que vous dormez sur le côté, ne remontez pas les genoux vers votre ventre. Allongez vos jambes au maximum, afin de libérer vos lombaires de toute tension.

En journée, si vous travaillez devant un ordinateur, assurez-vous de vous asseoir dans une posture ergonomique : l’écran doit être devant vous, pas trop loin, pas trop près. Votre tête ne doit aucunement pencher vers le bas ou vers le côté, et votre dos doit être maintenu bien droit. Des coussins pourront vous aider à rester en bonne posture. Vous pouvez également vous tourner vers le ballon de gym, qui viendra de temps en temps remplacer votre siège de bureau traditionnel, et vous permettra de rester le dos bien droit.

Si vous avez des douleurs à l’épaule, et que vous dormez sur le côté, ne dormez pas le bras au-dessus de la tête, et n’utilisez pas votre épaule comme support pour votre tête. Essayez de vous coucher du côté qui ne vous fait pas de mal : afin de vous aider à vous habituer à cette nouvelle posture, vous pourrez placer un traversin le long de votre corps, qui calera votre dos et vous empêchera de vous retourner.

Éviter les sources de stress

Puisque le stress peut être à l’origine de nombreuses douleurs musculaires, vous pourrez faire confiance à certaines techniques de relaxation afin de vous mettre dans un état d’esprit serein avant d’aller vous coucher.

Vous pourrez tester la cohérence cardiaque par exemple : elle vous aide à placer votre respiration sur votre rythme cardiaque, pour trouver un état de calme absolu.

Les exercices de sophrologie seront également les bienvenus, et pourront vous permettre de lutter contre le stress. Testez également les séances de méditation, et observez leurs bienfaits sur votre anxiété.

Pratiquer des étirements avant de vous coucher

Les étirements doux vous permettront de relâcher les différentes zones sensibles de votre corps. Vous pourrez alors commencer par incliner doucement votre tête vers la gauche dix fois, puis vers la droite, puis vers l’avant, puis vers l’arrière.

Vous pourrez ensuite étirer votre dos, puis vos bras et vos épaules, puis vos jambes.

L’objectif, c’est de mettre votre corps en parfaites conditions pour qu’il passe une nuit sans encombre. Vous devez relâcher toutes les tensions accumulées au cours de la journée. Pendant que vous vous étirez, pensez à respirer bien profondément afin de maximiser les effets des étirements.

Réaliser des massages

Afin de soulager la douleur, vous pouvez pratiquer des massages de la zone concernée avant d’aller vous coucher. Servez-vous d’une huile végétale neutre afin de masser avec douceur votre zone cervicale, vos jambes, vos trapèzes ou vos épaules. Vous pouvez également vous tourner vers le célèbre baume du tigre afin de réaliser ces massages.

Vous pouvez également ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de lavande à votre huile végétale, afin de profiter de ses bienfaits apaisants et décontractants. En outre, l'huile essentielle de Gaulthérie est un décontractant musculaire qui pourra aussi vous aider à lutter contre la douleur.

Le renforcement musculaire

On l’a vu, le manque d’activité physique peut être à l’origine de douleurs musculaires la nuit. Afin d’éloigner l’apparition de ces problèmes, les renforcements musculaires seront donc de mise !

Chaque jour, accordez-vous une séance d’au moins 15 minutes afin de renforcer la région de votre corps qui vous fait souffrir. Sollicitez doucement vos muscles au début afin de ne pas les brusquer et d’éviter les blessures, en optant pour des séances débutants.

Dans la mesure du possible, essayez de pratiquer des activités sportives de façon quotidienne. Marchez et montez les escaliers au lieu de prendre la voiture et l’ascenseur : la sédentarité fait du mal à vos muscles, il est grand temps de passer à l’action !

Pour lutter contre les douleurs musculaires la nuit, ces petites astuces vous accompagneront et vous aideront à retrouver un sommeil de qualité !