Le plan d’action pour lutter contre les trigger points

Le plan d’action pour lutter contre les trigger points

Les trigger points, également appelés points gâchette, sont des tensions situées au niveau des fibres musculaires. Comment peut-on les reconnaître ? Existe-il des solutions pour les soulager ? Quelles possibilités s’offrent-elles à vous afin de limiter leur apparition de façon vraiment efficace ? Zoom sur cette douleur qui touche les muscles fatigués ou en mauvaise santé ! 🔎

 

Un trigger point, c’est quoi exactement ?

Le trigger point (point gâchette), est une région très irritée, congestionnée ou enflammée au sein d'un tissu musculaire. Ces points sont alors douloureux à la palpation, et peuvent entraîner divers problèmes :

  • Tensions musculaires
  • Contractions, nœuds
  • Irradiations nerveuses
  • Douleurs projetées

Et les causes d’apparition des trigger points sont nombreuses. Les points gâchette se forment lorsque le corps souhaite éviter une trop grande tension sur une articulation ou un muscle, en réaction à :

  • Une mauvaise posture
  • Un traumatisme
  • Une activité physique trop intensive
  • Un haut niveau de stress
  • Une trop longue période de sédentarité.

Ainsi, si vous êtes sujets aux trigger points, vous allez devoir travailler jour et nuit sur votre posture, et veiller à garder vos muscles en bonne santé, en les stimulant jour après jour, et en évitant la sédentarité ! 

 

Soulager les trigger points

Les automassages 💆‍♂

Se masser soi-même représente une solution incontournable pour éviter l’apparition des trigger points, ou les soulager.

Dès que le besoin s’en fait ressentir, vous pouvez opter pour les automassages, qui vous aideront à décontracter la région douloureuse.

Mais attention, quelques règles d’or vous permettront de réaliser ces massages en toute sécurité, sans prendre le risque d’aggraver votre situation !

Règle n°1 : votre massage ne doit pas excéder 1 minute, il doit être bref et efficace.

Règle n°2 : ciblez la douleur le plus précisément possible en palpant doucement chaque partie de votre muscle à l’aide d’un appareil si possible (balle de massage, rouleau), afin de préserver vos mains.

Règle n°3 : effectuez de profonds et lents mouvements de va-et-vient, d’un côté à l’autre du point douloureux.

Règle n°4 : effectuez ces mouvements de va-et-vient dans une seule direction, pour une meilleure efficacité.

Règle n°5 : réalisez environ 10 mouvements lents de va-et-vient par point gâchette, pas plus !

Règle n°6 : massez un trigger point trois à six fois par jour.

Les professionnels de santé

Évidemment, les professionnels de santé trouvent un atout principal dans le soulagement des trigger points ! Les kinésithérapeutes interviennent souvent sur ces points afin de diminuer la douleur, et supprimer les contractures engendrées par les points gâchette.

En début de séance, un léger massage est réalisé afin de vous aider à vous relaxer. Le professionnel peut également appliquer de la chaleur, pour détendre la région contractée avant de commencer à la stimuler.  

Il effectue ensuite des pressions avec un doigt, ou à l’aide d’un crochet spécial : afin d’être efficace, cette pression sera profonde et énergique, et durera entre 10 et 20 secondes. Il est souvent nécessaire de stimuler plusieurs points gâchette, puis de réaliser en même temps quelques étirements doux, afin de supprimer la contracture.

 

 

Prévenir l’apparition des douleurs

Pour prévenir les douleurs, plusieurs solutions méritent qu’on y attache une importance toute particulière !

Limiter la sédentarité 

Puisque les trigger points apparaissent sur les muscles fatigués, vous devrez dans un premier temps vous attaquer à votre sédentarité.

En effet, le rituel du métro-boulot-dodo n’échappe pas à grand monde. Les journées filent, vous êtes derrière votre ordinateur, puis vous reprenez votre voiture pour rentrer chez vous. Et dans ce quotidien chargé, vous ne prenez pas assez souvent le temps de bouger et de stimuler vos muscles, qui se fragilisent !

Et pourtant…

La pratique régulière d’une activité physique peut entièrement changer votre vie quotidienne. Le sport vous maintient en forme, vous aide à vous muscler, et à lutter considérablement contre l’arrivée des trigger points. Alors, au moins 30 minutes par jour, place au renforcement musculaire ! 

Prendre soin de sa posture

Une mauvaise posture quotidienne peut également jouer un rôle dans l’arrivée de trigger points. Assis, nous avons tendance à tourner les épaules vers l’avant, entraînant ainsi une tension permanente sur les muscles de la poitrine, les biceps, les trapèzes, le torse, le cou… C’est ainsi que les trigger points se forment ! Attention donc à garder le dos toujours droit, et le cou dans le prolongement de votre colonne vertébrale.

La nuit, prenez garde également à maintenir votre tête, votre nuque et votre colonne vertébrale toujours bien alignées. C’est la bonne position à adopter, afin de prévenir l’arrivée des trigger points ! Pour y parvenir, certains oreillers à mémoire de forme vous accompagnent. Afin de bien le choisir, ce petit test en 7 questions vous guidera vers l’oreiller parfait pour vous 😊.

 

Pour vous soulager, les solutions sont nombreuses : prenez soin de vos muscles, chouchoutez vos cervicales, vos trapèzes, et restez actif ! Rien de tel que des fibres musculaires en bonne santé pour limiter l’apparition des points gâchette !