Literie haut de gamme : 3 points sur lesquels vous attarder

Literie haut de gamme : 3 points sur lesquels vous attarder

Le premier réflexe que l’on a lorsqu’on souhaite trouver une literie haut de gamme, c’est de concentrer ses recherches sur le matelas. Pourtant, pour offrir un vrai et incomparable niveau de confort à votre corps, et créer un parfait cocon de douceur dans votre chambre, le matelas est loin d’être le seul élément à prendre en compte : pour bien faire, l’oreiller devra aussi faire l’objet d’une attention toute particulière.

Alors, pour avoir une literie haut de gamme, voyons les points sur lesquels vous devrez vous attarder !

 

Clé n°1 : comment choisir son matelas ? 😴

Avant d’aller plus loin en vous expliquant point par point comment sélectionner l’oreiller de vos rêves, commençons par nous attarder sur le choix du matelas.

Le niveau de confort

Sur le marché des matelas, il y en a pour tous les goûts. Très souple, souple, équilibré, ferme, très ferme… Quel que soit le type de confort que vous recherchez, il y a un matelas qui vous correspond. En réalité, le niveau de fermeté doit être en partie choisi en fonction de votre morphologie.

Afin d’éviter les points de pression, les morphologies XS et S éviteront les matelas trop fermes, et se tourneront davantage vers les matelas souple et accueillants.

Les morphologies M et L pourront se diriger vers des matelas équilibrés, qui accueilleront leur corps avec douceur et soutien.

Si vous avez davantage une morphologie XL ou XXL, attention à choisir un matelas suffisamment ferme, afin que votre corps soit bien maintenu durant toute la nuit !

C’est ce qui vous permettra d’éloigner les courbures, les contractures et les torsions. Afin de dire au-revoir aux problèmes aux cervicales, aux lombaires ou encore au niveau du haut du dos, c’est l’une des clés à connaître (et les autres clés, on vous en parle plus bas, dans notre partie dédiée aux oreillers haut de gamme).

 

 

Le garnissage du matelas haut de gamme 🛌

Ici, on peut rapidement s’y perdre… Latex, mousse à mémoire de forme, ressorts ensachés : pour bien choisir, faisons le point sur les atouts et les inconvénients de chacun d’entre eux.

  • Les ressorts ensachés: il s’agit là du garnissage le plus présent sur le marché du matelas. Chaque ressort qui compose le matelas est enveloppé individuellement, et réagit donc de façon indépendante en fonction de la pression qu’il reçoit. Les ressorts sont placés à l’intérieur de sachets, afin d’éviter l’effet rebond qui peut parfois être désagréable. Aujourd’hui, les matelas à ressorts ensachés offrent un haut niveau de confort, grâce à diverses épaisseurs de mousse placées sur le dessus. Cela leur permet d’amortir vos mouvements aussi bien que les matelas en mousse ! Par ailleurs, les matelas à ressorts bénéficient d’une bonne aération : c’est la raison pour laquelle ils pourront être appréciés des dormeurs qui transpirent souvent la nuit. Afin d’opter pour un niveau de qualité intéressant, le 1er critère à identifier sera le nombre de ressorts : plus il y en a, meilleur sera le confort. Pour un matelas haut de gamme, comptez un minimum de 800 ressorts sur la base d’un matelas qui mesure 140 x 190 cm. Pensez également à vérifier le carénage de mousse qui englobe les ressorts. Pour vous offrir une qualité intéressante, optez pour un carénage de minimum 30kg/m3.
  • Les matelas en mousse: attention de ne pas vous tromper lors de votre achat. Ici, vous avez deux types de garnissage. Les matelas en mousse à mémoire de forme, et les matelas en mousse polyester. Pour une literie haut de gamme, la mousse à mémoire de forme haute résilience est souvent préférée car elle vient, sous la chaleur de votre corps, envelopper ses contours, afin de vous offrir un haut niveau de confort. La mémoire de forme s’adapte à la morphologie de chaque dormeur. Lorsque vous changez de position, le matelas reprend sa forme initiale et se réadapte. En revanche, ce garnissage n’offre pas une bonne aération et est sensible à l’humidité. Les matelas en mousse polyéther sont, quant à eux, des produits d’entrée de gamme, qui évoluent mal dans le temps et offrent un niveau de confort et de soutien plutôt faibles. Vous pouvez également opter pour la mousse polyuréthane, de meilleure qualité que la mousse polyester. Pour un matelas haut de gamme, choisissez une densité égale ou supérieure à 42kg/m3. Pour la mousse à mémoire de forme, optez pour une densité de 50 kg/m3, qui vous apportera une qualité de soutien intéressante.
  • Les matelas en latex: très appréciés pour leur durée de vie et leur élasticité, les matelas en latex épousent très bien les formes de votre corps. Ils offrent un soutien de qualité et une bonne aération. Si vous êtes allergique aux acariens, ce type de garnissage haut de gamme est idéal, car il représente un environnement peu favorable à leur développement ! Le Latex étant une matière plus lourde d’origine, comptez une densité égale ou supérieure à 75kg/m3 pour un matelas haut de gamme

Vous souffrez de problèmes de dos ? Privilégiez des matelas avec 7 zones de conforts. Un matelas de ce type aura une fermeté différente selon les parties du matelas. Un confort plus souple vous sera offert au niveau des épaules (afin d’éviter les tensions pour des personnes qui dorment sur le côté), mais aussi des zones plus fermes au niveau des lombaires et du bassin, pour un meilleur maintien de la colonne vertébrale.

40 % du poids du corps est concentré au niveau du bassin lorsque l’on est allongé : sur le matelas, une zone de confort renforcée au niveau du bassin vous permettra donc de profiter d’un produit ayant une meilleure durée de vie.

En outre, ces zones permettront de respecter l’alignement naturel de votre colonne vertébrale, afin d’éviter toute tension.

 

 

Le coutil :

Le coutil correspond à la partie visible du matelas. Celle-ci va jouer sur l’accueil offert par le matelas. Pour des conforts haut de gamme et doux, privilégiez la laine, le coton ou encore la soie. Si les matelas ont une face été et une face hiver, les coutils peuvent être conçus à base de matériaux différents, pour vous apporter plus ou moins de chaleur.

Le sur-matelas, bonne ou mauvaise idée ?

Le sur-matelas se pose directement sur le matelas. Vous y placez dessus une alèse, et le tout est maintenu par votre drap housse. L’idée ? Vous offrir un meilleur niveau de confort en vous accueillant dans un petit nid douillet. Mais si vous avez bien choisi votre matelas en suivant le niveau de confort que vous aimiez, le sur-matelas n’est pas toujours nécessaire. À noter toutefois que le sur-matelas d’influe en rien sur le niveau de maintien proposé par votre matelas !

En outre, il peut être une option intéressante afin d’apporter une protection de qualité à votre matelas.  Mais attention : si votre matelas s’affaisse, le sur-matelas s’affaissera également.

 

 

Clé n°2 : l’oreiller, le roi de votre lit ! 👑

Eh oui, maintenant que vous savez comment choisir votre matelas haut de gamme, votre travail ne s’arrête pas là. En réalité, la nuit, afin de maintenir une bonne position et ainsi permettre à votre corps de se détendre sans éprouver le moindre point de pression, c’est votre oreiller qui intervient !

Souvent mis de côté au profit du matelas, dans lequel on a parfois moins de mal à investir, l’oreiller est pourtant le pilier de votre sommeil. Grâce à lui, vous élevez plus ou moins votre tête, de façon à ce qu’elle soit parfaitement alignée à votre nuque et à votre colonne vertébrale. Son rôle est donc fondamental, car c’est cette position qui favorise le sommeil réparateur ! Et si vous cherchez à adoucir votre sommeil en vous offrant un niveau de confort maximal, voici les étapes pour bien choisir votre oreiller haut de gamme.

 

Oreiller haut de gamme

 

Étape 1 : analyser votre position de sommeil

Pour trouver un oreiller qui vous correspond, vous allez devoir en premier lieu analyser votre position de sommeil. C’est elle qui définira en partie l’épaisseur de votre futur oreiller.

Si vous dormez sur le dos : vous aurez besoin d’un oreiller volumineux, mais pas trop ! L’idée, c’est d’opter pour un oreiller qui fait environ 9 cm d’épaisseur. S’il est trop épais, votre tête penchera trop vers l’avant, et s’il est trop fin, votre tête penchera trop vers l’arrière : pour une literie haut de gamme, on trouve donc le juste milieu !

Si vous dormez sur le ventre : vous devrez recherchez un oreiller plutôt fin, et à l’accueil moelleux. Sans cela, vous serez soumis à d’importantes torsions cervicales, et ferez naître de nombreux points de pression. L’oreiller à mémoire de forme est ici particulièrement conseillé. Il viendra envelopper votre cou et votre tête de douceur, afin de vous offrir un accueil souple et léger. L’oreiller mémoire de forme spécial cervicales Asclépios est idéal pour les dormeurs qui adoptent la position sur le ventre la nuit !

Si vous dormez sur le côté : votre oreiller doit remplir l’espace entre votre cou et votre matelas. Son épaisseur dépendra alors directement de votre carrure : plus vous aurez les épaules larges, plus votre oreiller devra être épais !

Étape 2 : analyser votre morphologie

Une literie haut de gamme est une literie 100 % adaptée à votre morphologie. Après le matelas, c’est au tour de l’oreiller d’être choisi en fonction de votre carrure. Plus votre morphologie sera fine, plus vous vous tournerez vers des oreillers souples, qui vous offriront un accueil doux et confortable. Et plus votre morphologie sera large, plus les oreillers fermes feront votre bonheur !

Étape 3 : les garnissages à privilégier pour un oreiller haut de gamme

La mémoire de forme : s’il vous arrive parfois de ressentir des douleurs au niveau des cervicales le matin, l’oreiller à mémoire de forme est idéal. Il peut vous offrir un confort souple, mi-ferme, ou ferme, à vous de choisir ce qui vous correspond le plus !

Les oreillers synthétiques en fibres polyester creuses : ces fibres de qualité contiennent de l’air et glissent les unes sur les autres, afin d’optimiser une bonne répartition du garnissage, pour un confort maximal, nuit après nuit.

Le duvet d’oie : envie de poser votre tête sur un nuage de douceur ? Le duvet d’oie est une composition noble, qui accueille votre tête avec douceur et légèreté. Il apporte beaucoup de gonflant et permet au dormeur de profiter d’un sommeil sous le signe du confort ! Cet oreiller composé à 90 % de duvet d’oie saura à coup sûr adoucir vos nuits.

Étape 4 : choisir son oreiller haut de gamme avec un test !

Pour agir dès aujourd’hui dans votre quête de la literie haut de gamme, ce petit test de 7 questions vous accompagne : il fait le point avec vous sur vos habitudes de sommeil, vos préférences en terme de confort, votre morphologie et vos éventuels problèmes de santé, afin de vous guider vers l’oreiller 100 % adapté à toutes vos spécificités !

 

Je trouve l'oreiller idéal en 1 minute chrono

 

Les protège-oreillers

Et après avoir trouvé l’oreiller de vos rêves, l’intérêt est de réussir à en prendre soin comme il le mérite, pour qu’il vous accompagne longtemps ! Alors, pour bien faire, vous aurez besoin, en plus de votre taie d’oreiller, d’utiliser un protège-oreiller. Vous le placez entre votre taie d’oreiller et votre oreiller, afin d’instaurer une barrière supplémentaire contre les acariens, qui viennent perturber l’hygiène de vos nuits.

 

Protège-oreiller

 

En outre, si vous avez tendance à transpirer la nuit, cette couche de tissu peut aussi être la clé ! Les protège-oreillers fraîcheur vous garantissent un sommeil au frais, même lors des chaudes nuits d’été. Thermorégulateurs, ils vous aident à réguler votre température corporelle.

Attention, afin de rester dans la literie haut de gamme, optez bien pour un protège-oreiller qui n’est pas uniquement traité en surface : c’est bel et bien le tissu en lui-même qui doit offrir ces propriétés fraîcheur ! Ce protège-oreiller anti-transpiration pourra ainsi être parfaitement adapté !

 

Alors, prêt à vous lancer et à opter pour une literie haut de gamme qui vous correspond ? 😊