Oreiller à mémoire de forme pas cher, qu'est-ce que ça vaut vraiment ? | Mon oreiller et moi

Oreiller à mémoire de forme pas cher, qu'est-ce que ça vaut vraiment ?

Les oreillers à mémoire de forme ne cessent d’user de leur charme pour faire craquer de plus en plus de Français. Et pour cause, leurs bienfaits sur la santé sont si nombreux qu’ils apaisent vos nuits aussi bien que vos cervicales. Car oui, les dormeurs disent stop aux oreillers inadaptés : ils savent que pour une qualité de sommeil intéressante et une nuit vraiment réparatrice, la clé, c’est l’oreiller à mémoire de forme. Oui mais voilà, on ne va pas se mentir, c’est un budget ! Alors, on est rapidement tenté de se tourner vers des oreillers « ergonomiques » pas chers. Mais que valent-ils vraiment ? Quel budget compter pour l’achat de votre oreiller à mémoire de forme ? On vous éclaire ! 👇

 

Combien investir pour son bien-être ?

Les plus riches répondront « tout l’or du monde » à cette question… Mais dans la vraie vie, on essaye quand même de gérer les dépenses en fonction de ses revenus 😊 Et clairement, mettre une centaine d’euros dans un oreiller, ça peut rapidement devenir un challenge en fin de mois. Alors, les questions qu’il faut se poser, c’est :

  • Est-ce que l’oreiller à mémoire de forme est vraiment adapté pour moi ?
  • Combien d’années pourra-t-il accompagner mes nuits et donc, est-ce que mon achat sera « rentabilisé » sur le long terme ?

Question 1 : un oreiller à mémoire de forme est-il adapté à mes besoins ?

En effet, c’est une question essentielle. Les oreillers ergonomiques à mémoire de forme vous conviendront si vous avez des problèmes aux cervicales, au dos, à la nuque ou aux épaules. Avec sa mousse à mémoire de forme polyuréthane viscoélastique, l’oreiller câline vos vertèbres cervicales et chouchoute votre corps. Donc, si vous avez des problèmes de ce type, OUI, l’oreiller à mémoire de forme est vital !

Question 2 : l’achat sera-t-il rentable ?

En d’autres termes, est-ce que le jeu en vaut la chandelle ? Car mettre 70 euros dans un oreiller à mémoire de forme, oui, mais dans un oreiller à mémoire de forme qui tient 5 mois, NON. Et c’est là qu’il faut être vigilant ! Car les oreillers à mémoire de forme ne présentent pas tous le même niveau de qualité. Pire : certains tentent de vous avoir avec quelques petites ruses. Mais vous n’êtes pas dupe…

Alors, investir oui, mais dans un oreiller confort à mémoire de forme vraiment efficace, c’est encore mieux !

 

Attention à la densité

Le prix d’achat d’un oreiller cervical varie de 20 euros à plus de 100 euros. Évidemment, au-delà de la marque, il y a des caractéristiques qui font bouger le curseur. Et le premier, c’est la densité. Calculée en kg/m3, la densité de l’oreiller est ce qui fait sa qualité : pour une durée de vie et un confort optimal, elle doit impérativement être de 50 kg/m3.

De cette façon, la mousse thermosensible haute densité retrouve facilement sa forme initiale dès que vous changez de position, et le maintien de votre tête est assuré, ce qui vous aide à bien dormir.

Pourtant, les oreillers à mémoire de forme pas chers et bas de gamme présentent souvent une faible densité. Au bout de quelques mois, la mousse n’offre plus le soutien ferme initial, et vos tensions cervicales reviennent de plus belle !

 oreiller mémoire de forme pas cher

Attention à la qualité de la mousse à mémoire de forme

Le garnissage : voilà le talon d’Achille de nombreux oreillers à mémoire de forme pas chers ! La mousse à mémoire de forme viscoélastique épouse parfaitement les courbes de votre nuque. C’est grâce à elle que les douleurs des dormeurs, les torticolis et les tensions musculaires sont soulagées. Mais dans certains oreillers à mémoire de forme pas chers, cette mousse est mélangée à d’autres matériaux synthétiques.

Ces autres matériaux sont souvent bas de gamme et ne prennent pas soin de votre colonne vertébrale comme le ferait la mousse magique ! Alors, pour bien faire, choisissez un produit dont la composition est à 100 % faite de mousse à mémoire de forme, et dites au revoir aux douleurs cervicales. 😌

Par ailleurs, les oreillers à mémoire de forme pas cher sont souvent garnis de mousse en flocon : le problème, c’est que cette dernière aura davantage tendance à s’éparpiller, à faire des paquets à l’intérieur de l’enveloppe. Si vous souhaitez que la mousse reste parfaitement en place dans votre oreiller, qu’elle vous offre un rembourrage parfaitement homogène, et que votre niveau de confort soit le même nuit après nuit, vous allez devoir veiller à ce qu’elle soit présente en un seul et unique bloc dans votre coussin. En optant pour un oreiller rembourré avec un seul et unique bloc de mousse à mémoire de forme, il n’y a pas de secret : le soutien de vos cervicales est meilleur, et votre niveau de confort est indiscutable.

 

Attention aux acariens

Là encore, les oreillers à mémoire de forme pas chers ne vous dorlotent pas. Attention à toujours choisir un oreiller respirant, hypoallergénique, traité antiacarien et antibactérien. Puisque la mousse n’est pas lavable en machine, choisissez un coussin entièrement déhoussable (et cherchez des housses à alvéoles) afin de nettoyer la protection fréquemment. Pour bien dormir, au frais et au propre, c’est un passage obligé !

Le petit plus : choisissez des sous-taies, en plus de votre taie d’oreiller, afin de pouvoir protéger correctement votre coussin ergonomique, et optimiser sa durée de vie. 😊

 

Attention à la forme

Votre oreiller à mémoire de forme doit présenter une forme ergonomique : il doit être rectangulaire, et non carré ! Un oreiller de qualité moyenne vous proposera la forme courante (en 60x60 cm), qui est contre-indiquée lorsqu’on a des douleurs cervicales, alors prenez garde ! Un oreiller rectangulaire sera parfait pour toutes les morphologies, et vous aidera à parfaitement placer vos épaules durant la nuit.

 

Attention à vos problèmes de santé

Même si vous n’avez pas le moindre problème au niveau des cervicales, le fait d’opter pour un oreiller à mémoire de forme pas cher pourrait bien causer de tort à votre nuque, mais également à votre dos.

Ainsi, en posant votre tête sur un oreiller de mauvaise qualité, nous l’avons dit, les points de pression, les contractures, les torsions et les raideurs pourront apparaître très rapidement, pour la simple et bonne raison que votre nuque ne sera pas parfaitement alignée à votre cou et à votre colonne vertébrale. Mais ces douleurs peuvent rapidement évoluer en pathologies plus graves, telles que :

  • La lordose cervicale : lorsque cette pathologie apparaît, des douleurs au niveau de la nuque et des épaules peuvent être ressenties. Ces zones, ainsi que les bras, sont alors sujettes à des engourdissements, et à des inflammations ;
  • L’arthrose cervicale : les personnes qui souffrent de cette maladie possèdent des vertèbres cervicales et des disques intervertébraux fragilisés. Lorsqu’elle n’est pas soignée, l’arthrose peut parfois mener à des complications telles que les névralgies cervico-brachiales ;
  • L’inversion de la courbure cervicale : naturellement, la courbure de la colonne vertébrale varie entre 36° et -15 °. Lorsqu’une personne souffre de cette pathologie, elle n’entre pas dans cette norme. Les tensions, qui naissent au niveau de la colonne vertébrale se prolongent dans le cou, et jusqu’à la tête. Contractures, douleurs aux épaules, inflammations sont alors ressenties et peuvent handicaper le quotidien des personnes atteintes ;
  • La hernie cervicale : nous possédons 7 vertèbres cervicales, insérées les unes sur les autres entre la tête et les vertèbres thoraciques, qui viennent former le canal rachidien. Entre ces vertèbres cervicales, nous possédons des disques intervertébraux. Lorsqu’une partie du disque intervertébral, situé entre deux vertèbres cervicales, sort anormalement de son espace on observe la naissance d’une hernie cervicale. Raideurs, engourdissements, maux de tête, difficultés à bouger la tête, se font alors ressentir ;
  • Les lombalgies : la lombalgie se manifeste par une douleur dans le bas du dos, parfois accompagnée d'une irradiation dans une ou dans les deux jambes. La personne qui souffre de ce problème est alors très fortement impactée dans ses mouvements, et peut avoir de la peine à sortir du lit, à marcher, à s’asseoir…

Lorsque votre posture n’est pas chouchoutée durant chacune des heures qui compose votre nuit, c’est bel et bien votre santé qui risque d’en pâtir. Pour prendre soin de votre corps, les oreillers haut de gamme sont donc vos plus grands atouts.

 

Attention aux problèmes d'endormissement

S’il vous arrive de vous tourner encore et encore dans votre lit, attendant durant de longues minutes, voire de longues heures, que le sommeil frappe à votre porte, méfiez-vous des oreillers à mémoire de forme pas chers. En effet, en posant votre tête sur un oreiller qui n’est pas parfaitement adapté à votre morphologie, à vos habitudes de sommeil et à vos préférences en termes de confort, impossible pour vous de trouver le sommeil rapidement.

Votre corps peine à se décontracter, vous n’arrivez pas à lâcher prise : vos muscles et vos articulations (et principalement votre rachis cervical) restent tendus, ne se libèrent pas de la pression qu’ils ont accumulée au cours de la journée, et vous ne pouvez pas vous endormir comme vous le voulez.

Pour vous endormir plus facilement, opter pour un oreiller à mémoire de forme de haute qualité pourrait donc être une clé particulièrement intéressante !

 

Attention au sommeil léger

Le sommeil léger fait partie intégrante de votre cycle du sommeil : il intervient juste après la phase d’endormissement, et avant la phase de sommeil profond. Le problème, c’est que lorsque le sommeil léger empiète sur votre temps de sommeil profond ou de sommeil paradoxal, alors vous vous levez fatigué, avec l’impression de ne pas avoir dormi de la nuit.

En effet, lorsque vous subissez des microréveils durant la nuit, impossible pour votre organisme d’entrer en phase de sommeil profond : il reste dans la phase de sommeil léger, et vous ne rechargez pas parfaitement vos batteries. Votre corps ne profite pas de toute l’énergie dont il a besoin, ce qui peut avoir de nombreuses conséquences :

  • Votre vigilance diminue : vous êtes moins alerte, vos réflexes et votre concentration sont impactés. Ce manque de vigilance peut être à l’origine d’accidents du travail, ou d’accidents de la route ;
  • Votre mémoire est fragilisée : en dormant mal, impossible de consolider votre mémoire : les informations essentielles ne sont pas stockées, vous avez du mal à intégrer certains apprentissages et à vous souvenirs de détails ;
  • Vous gérez moins bien vos émotions : lorsque vous manquez de sommeil, votre humeur est mise à rude épreuve. Vous êtes irritable, vous vous énervez plus rapidement, manquez de patiences, et vous laissez plus rapidement submerger par le stress ou les émotions négatives telles que la tristesse ;
  • Votre santé est impactée : lorsque vous dormez mal, vos défenses immunitaires sont affaiblies, et vous êtes moins bien armé pour lutter contre les virus ;
  • Vous êtes davantage sujet aux maladies cardiovasculaires, au diabète de type 2 et à l’obésité lorsque vous manquez de sommeil.

Vous l’aurez compris, faire le choix d’un oreiller à mémoire de forme pas cher pourrait coûter cher à votre santé et à votre confort. Mais attention : il ne suffit pas de mettre 70 ou 80 euros dans un oreiller pour être sûr d’avoir de la qualité ! Là encore, certains produits ne présenteront pas forcément la qualité que vous recherchez. Pour mieux dormir et bien choisir son oreiller à mémoire de forme, retenez nos trois piliers : densité, garnissage, acariens ! Et attention à bien le choisir en fonction de votre morphologie et de vos habitudes de sommeil : faites vite le test en 8 questions pour trouver l’oreiller confort qui vous correspond le plus.