Position de sommeil contre le mal de dos : laquelle choisir ?

Quelle position de sommeil choisir contre le mal de dos ?

Vous souffrez fréquemment de douleurs au dos et vous vous demandez quelle position de sommeil pourrait vous aider à atténuer ces maux ? Pour bien dormir et vous réveiller sans tension dans l’ensemble du dos, plusieurs astuces peuvent vous accompagner. On vous en dit davantage, pour que vous puissiez enfin prendre soin de votre santé la nuit !

 

L’alignement tête, nuque et colonne vertébrale : un indispensable

Avant de vous en dire plus sur la position de sommeil la plus conseillée lorsqu’on souffre de mal de dos, attardons-nous sur la règle d’or : lorsque vous dormez, ce qui importe vraiment pour que vous ne vous leviez jamais avec la moindre tension ou douleur au dos, c’est de respecter l’alignement entre votre tête, votre nuque et votre colonne vertébrale.

Que vous optiez pour la position sur le dos, sur le ventre ou sur le côté, des petits ajustements devront donc être réalisés afin que votre corps adopte et maintienne une posture qui vous dorlote !

 

Position sur le dos : oui, mais pas n’importe comment

La position de sommeil sur le dos est intéressante si vous souffrez de douleurs dorsales. Elle permet à votre colonne vertébrale de se détendre totalement, de relâcher la pression et les contractures ressenties durant la journée.

Mais si vous souffrez de douleurs lombaires, il se peut que cette position favorise l'apparition de quelques tensions. Vous pourrez alors, pour soulager ces maux, placer un oreiller sous vos genoux afin de maintenir la courbe naturelle du corps. L’oreiller que vous placerez sous vos genoux devra être assez fin, pour combler l’espace entre vos lombaires et le matelas. Optez pour un coussin assez souple : les oreillers synthétiques en fibres polyester pourront tout à fait convenir à cette utilisation !

Dormir sur le dos : efficace contre le mal de dos ?

Si vous dormez sur le dos, l’oreiller que vous placerez sous votre tête devra également être choisi avec la plus grande minutie. Attention ici à opter pour un oreiller qui ne soit pas trop épais, et pas trop fin, afin que votre tête ne penche ni vers l’avant, ni vers l’arrière, ce qui pourrait affecter votre colonne vertébrale.

 

Position sur le ventre lorsqu’on a mal au dos : une mauvaise idée !

S’il y a bien une position de sommeil déconseillée lorsqu’on a mal au dos, c’est celle-ci. Dormir sur le ventre pourrait même être la source des douleurs au dos… Malgré tout, lorsqu’on a passé toute sa vie à dormir sur le ventre, difficile de dire au revoir à cette position pour de bon en un claquement de doigts.

Dormir sur le ventre : efficace contre le mal de dos ?

Plusieurs solutions s’offrent donc à vous. Vous pouvez tout d’abord essayer de vous placer sur le côté, et caler l’ensemble de votre corps avec un traversin. Dans ce cas, optez pour un traversin assez ferme, qui vous maintiendra suffisamment, même lorsque vous essayerez de prendre une autre position lorsque vous dormez.

En revanche, la mauvaise idée lorsque vous dormez sur le ventre serait de vous passer d’oreiller. Dormir sans oreiller pourrait en effet être particulièrement mauvais pour vos cervicales, qui subiraient des points de pression. Une douleur dont on se passerait volontiers, d’autant plus lorsque l’on souffre déjà de mal de dos !

Lorsque vous essayerez de changer votre position de sommeil, un temps d’adaptation sera nécessaire. Le traversin, même s’il arrive à vous soutenir une bonne partie de la nuit, pourra parfois faillir à sa tâche et ne pas réussir à vous maintenir en position latérale. Lorsque, sans vous en rendre compte, vous reprendrez votre posture ventrale, vous allez avoir besoin d’un oreiller qui prendra soin de votre colonne vertébrale toute entière. L’oreiller à mémoire de forme spécial cervicales Asclépios, assez fin et particulièrement doux et moelleux, pourra vous aider à prendre soin de votre corps toute la nuit !

 

Position de sommeil sur le côté : la position idéale

Les kinésithérapeutes et les ostéopathes sont unanimes : la position idéale pour celles et ceux qui souffrent de mal de dos (sciatiques, lombalgies…) est de dormir sur le côté. La position fœtale prend soin de votre corps, car elle vous permet de maintenir les courbes naturelles de votre colonne vertébrale et de votre région cervicale.

Dormir sur le côté : efficace contre le mal de dos ?

Par ailleurs, dormir sur le côté permet de réduire la pression ressentie au niveau de la colonne vertébrale. Mais attention, car cette position peut vous faire ressentir des points de pression au niveau des hanches… La solution ? Placer un oreiller entre vos jambes, au niveau des cuisses et des genoux !

 

Dormir avec un oreiller entre les jambes : un secret pour limiter les douleurs de dos

Lorsque vous dormez sur le côté, l’idéal est de placer un oreiller entre les jambes. De cette façon, vous éloignez les points de pression qui peuvent apparaître au niveau des hanches : la colonne vertébrale est ainsi maintenue parfaitement droite, et aucune tension n’est ressentie. Afin d’éviter les douleurs au dos la nuit, c’est une clé qui pourrait bien faire la différence.

En plaçant un oreiller ou un traversin entre les jambes, au niveau des genoux, vous soulagez les sciatiques, les lombalgies, les raideurs musculaires ou encore les douleurs au dos que vous pouvez ressentir lorsque vous êtes enceinte.

Notez que l’utilisation d’un oreiller entre les jambes vous permet non seulement de soulager ces douleurs, mais également de les prévenir. Si vous souhaitez faire du bien à votre dos, optez ici pour un oreiller épais. S’il est trop plat, le coussin ne séparera pas correctement vos deux genoux, et votre dos ne sera pas décontracté.

Par ailleurs, il est conseillé de vous tourner vers un oreiller mi- ferme : si vous optez pour un oreiller trop moelleux, vos genoux se rapprocheront. Et si votre coussin est trop ferme, les points de pression ne se feront pas prier pour apparaître !  

 

Le choix de votre oreiller pour la tête : un allié essentiel contre le mal de dos

La position de sommeil n’est pas la seule à compter pour limiter vos douleurs de dos. Pour véritablement prendre soin de votre région lombaire, mais également de l’ensemble de votre colonne vertébrale, c’est le choix de l’oreiller qui pourrait bien faire la différence.

Afin de choisir votre oreiller contre le mal de dos, plusieurs critères sont essentiels : son garnissage, sa hauteur, sa forme et son niveau de souplesse.

Quel garnissage choisir pour un oreiller qui lutte contre les problèmes de dos ?

Lorsqu’on souffre de douleurs au dos, c’est de douceur et de soutien dont on a besoin la nuit. Afin de  prendre soin de votre dos et de l’ensemble de votre corps, ce sont les oreillers à mémoire de forme qui sont recommandés. Ils apportent à votre tête, votre nuque et votre colonne vertébrale le soutien dont elles sont besoin toute la nuit. Cette mousse viscoélastique et thermosensible est vraiment particulière : elle réagit sous la chaleur de votre corps et vient envelopper votre tête et votre nuque afin d’épouser leur contour dans les moindres détails. Lorsque vous bougez la nuit, la mousse se déforme et se réadapte, pour vous maintenir en bonne position durant la totalité de votre sommeil.

Oreiller mémoire de forme

La mousse à mémoire de forme donne vie à des oreillers ergonomiques, conseillés par les professionnels de santé pour prévenir et lutter contre les douleurs dorsales.

Attention toutefois, car si vous souffrez également de sueurs nocturnes, notez que ces oreillers en mousse viscoélastique ont tendance à retenir la chaleur. La solution ? Opter pour un protège-oreiller anti-transpiration : le tissu intelligent qui forme ce type de protège-oreiller vous aide à garder votre tête au frais, même lors des chaudes nuits d’été. Les personnes qui souffrent de transpiration nocturne à cause d’apnée du sommeil, de syndrome des jambes sans repos ou encore de dérèglements hormonaux pourront ainsi profiter d’un sommeil profond sans subir de réveils nocturnes !

Protège-oreiller frais pour lutter contre la transpiration

Quelle forme pour un oreiller contre les problèmes de dos ?

Si vous souhaitez que votre position de sommeil contre le mal de dos soit efficace, vous devez vous tourner vers un oreiller rectangulaire. En effet, les oreillers carrés ne vous offrent pas la position idéale : sur ces coussins carrés, vos épaules et vos trapèzes sont surélevés, et la courbure naturelle de votre colonne vertébrale n’est pas respectée.

Sur les oreillers rectangles au contraire, votre posture est idéale : seules votre tête et votre nuques sont maintenues et surélevées, et vos épaules viennent butter contre le rebord de l’oreiller. Vous adoptez alors une position de sommeil qui chouchoute votre santé, et vous profitez d’une nuit réparatrice, qui chasse les douleurs au dos !

Quelle hauteur pour un oreiller qui fait du bien à votre dos ?

En réalité, la hauteur de votre oreiller dépend  de la position de sommeil que vous adoptez pour dormir.

La plus conseillée par les spécialistes de santé étant la position sur le côté, commençons par celle-ci ! Lorsque vous dormez sur le côté, vous devez opter pour un oreiller volumineux et gonflant. L’objectif, c’est en effet de trouver un coussin qui vient combler l’espace entre votre nuque et votre matelas. Ici, l’épaisseur de votre oreiller dépendra donc de votre carrure. Les oreillers en mousse à mémoire de forme que vous choisirez devront présenter une hauteur de minimum 12 cm.

Lorsque vous dormez sur le dos, vous devez opter pour un oreiller mi- épais, d’une hauteur d’environ 11 cm. Pourquoi ? Parce que cette hauteur permet à votre tête de ne pas trop pencher vers l’avant ou vers l’arrière. Grâce à cette épaisseur, toute votre colonne vertébrale s’aligne à votre tête et à votre nuque, pour le plus grand bonheur de votre corps tout entier, qui réussit à se décontracter totalement et parfaitement .

Si vous dormez sur le ventre, vous allez devoir recherchez un oreiller suffisamment fin. Votre tête doit être la moins surélevée possible. Les coussins d’environ 9 cm sont parfaits, car ils ne feront naître aucun point de pression ni aux cervicales, ni le long de votre colonne vertébrale !

Quelle souplesse choisir pour un oreiller contre le mal de dos ?

La parfaite position de sommeil contre le mal de dos doit s’accompagner d’un oreiller adapté à votre morphologie. Sa souplesse en dépend directement : si vous avez une carrure XS ou S, les oreillers souples seront vos plus grands alliés, car ils ne feront naître aucun point de pression à votre corps.

Si vous avez une carrure M ou L, c’est vers les oreillers mi- fermes qu’il faudra vous tourner. Ils soutiennent davantage vos cervicales, et permet un bon alignement de la totalité de votre corps.

Enfin, si vous avez une morphologie XL ou XXL, les oreillers qui soutiendront suffisamment vos cervicales et qui prendront également soin de votre dos sont les oreillers fermes, voire très fermes.

 

Position de sommeil contre le mal de dos : attention au choix de votre matelas !

Le choix du matelas est essentiel lorsqu’on souffre de douleurs au dos. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les matelas tendres et moelleux ne sont pas les plus adaptés lorsqu’on souffre de lombalgies ou de sciatiques. Vous devrez vous tourner vers un matelas haut de gamme qui soutient l’ensemble de votre corps. Les matelas conçus à partir de mousse à mémoire de forme ou de latex sont très intéressants, et vous aideront à vous endormir et à éviter les réveils nocturnes qui vous font tant de mal !

Si opter pour une bonne position de sommeil réduit les douleurs au dos, cela ne suffit pas. Vous devrez en effet prendre soin de choisir un oreiller adapté. Loin de prendre uniquement soin de votre tête, les oreillers sont essentiels pour chouchouter tout votre corps, et particulièrement votre dos ! Ce petit questionnaire de 8 questions vous accompagne afin de trouver le bon oreiller, celui qui correspond à votre morphologie, à vos problèmes de santé, à vos préférences de confort et à vos habitudes de sommeil. Pour maintenir une bonne position de sommeil contre le mal de dos toute la nuit, c’est le point de départ !