Quelles solutions pour lutter contre les douleurs articulaires la nuit ?

Quelles solutions pour lutter contre les douleurs articulaires la nuit ?

Les douleurs articulaires la nuit peuvent gâcher votre sommeil. Raideurs, limitation dans vos mouvements, enflures de l’articulation, pertes de fonction : les symptômes sont nombreux et peuvent toucher tant les cervicales, que les coudes, les épaules, les coudes, les genoux ou encore les hanches… Afin de soulager les douleurs liées aux articulations, et vous aider à parfaitement vous détendre durant la nuit, petit zoom sur les différentes solutions qui s’offrent à vous.

 

Douleurs articulaires la nuit : quelles causes ?

Les douleurs articulaires la nuit peuvent être liées à plusieurs facteurs :

  • Des causes traumatiques: la douleur articulaire intervient après une chute, un accident, un coup reçu durant un sport, ou un étirement trop intense ;
  • Des causes inflammatoires: c’est le cas notamment des tendinites (où le tendon est touché), de l’arthrite (où toute l’articulation est touchée), des rhumatismes ou de la polyarthrite rhumatoïde. Dans ce cas de figure, une ou plusieurs zones de l’articulation peuvent être inflammées ;
  • L’arthrose: il s’agit d’une dégénérescence du cartilage des articulations, sans infection ni inflammation particulière. Si les premiers symptômes de cette maladie apparaissent généralement à partir de 40-50 ans, la pathologie commence à se développer dans le corps bien plus tôt ;
  • Des dépôts de cristaux: on peut ici parler de certaines pathologies, telles que le Goutte, qui fait apparaître des douleurs provoquées par les dépôts de cristaux d’urate de sodium (acide urique) au niveau des articulations ;
  • Des causes infectieuses: rarement, certains virus peuvent également être à l’origine de douleurs articulaires qui vous suivent jour et nuit. C’est le cas avec le virus de la grippe ou encore le Chikungunya.

 

Quel diagnostic pour les douleurs articulaires la nuit ?

Pour comprendre l’origine des douleurs articulaires qui vous empêchent de bien dormir et d’avoir un sommeil de qualité, un diagnostic devra être réalisé par un médecin. 👩‍⚕

Il vous posera alors diverses questions, pour comprendre l’origine de la douleur et pouvoir la traiter plus efficacement :

  • La douleur est-elle apparue après un choc en particulier ? Un effort important ?
  • Est-elle persistante sur plusieurs jours ? Plusieurs semaines ? Ou est-elle présente le matin ou le soir, et disparaît-elle à d’autres moments de la journée ?
  • Le repos soulage-il la douleur articulaire ?
  • La douleur est-elle uniquement présente lors des mouvements ?
  • Y-a-t-il une perte de mobilité importante associée à cette douleur articulaire ?
  • Est-ce que d’autres symptômes associés sont observés, tels que de la fièvre, des gonflements, des raideurs, des rougeurs ?

Afin de préciser le diagnostic, il pourra être nécessaire de réaliser une radiographie, une imagerie médicale, une analyse de sang ou du liquide de l’articulation, voire de réaliser une consultation auprès d’un rhumatologue.

 

Douleurs articulaires la nuit : quelles conséquences sur votre santé ?

Le problème avec les douleurs articulaires qui vous suivent durant votre nuit, c’est qu’elles créent de nombreux micro-réveils. Parfois, vous vous en rendez compte… et parfois, non ! Ces micro-réveils peuvent être très furtifs, mais faire beaucoup de mal à la qualité de votre sommeil. 😴

En effet, ces réveils entrecoupent votre sommeil : vous restez alors en phase de sommeil léger durant la presque totalité de la nuit, et n’arrivez pas à entrer en phase de sommeil profond et de sommeil paradoxal. Pourtant, ces deux dernières phases sont celles qui vous aident à recharger vos batteries pour vous lever en pleine forme. Si vous manquez de sommeil, les conséquences sur votre santé peuvent être plus importantes que vous ne le pensez :

  • Vos défenses immunitaires s’affaiblissent : vous êtes plus fragile face aux virus, et tombez malade plus facilement ;
  • Vous êtes davantage soumis aux maladies cardiovasculaires, au diabète de type de 2, à l’obésité, au surpoids;
  • Votre santé mentale en prend également un coup : lorsque vous êtes en manque de sommeil, les émotions négatives prennent plus facilement le dessus. Les risques de burn-out, de dépression, de stress sont alors développés.

 

Douleurs articulaires la nuit : quels matelas choisir ?

Pour lutter contre les douleurs articulaires la nuit, vous pouvez choisir de vous tourner vers des matelas ergonomiques. Leur objectif est simple : vous accueillir avec douceur, pour éviter au maximum les points de pression qui pourraient réveiller vos douleurs articulaires lorsque vous dormez.

Les matelas ergonomiques peuvent être conçus à partir de mousse à mémoire de forme, ou de latex. Il s’agit de deux matières enveloppantes, qui prendront soin d’épouser les formes de votre corps dans les moindres détails.

Pour améliorer votre niveau de confort, et prendre soin de votre santé, vous pouvez également vous tourner vers les matelas qui possèdent plusieurs zones de confort. Les matelas qui présentent 7 zones de confort vous offrent un soutien sur-mesure au niveau de la tête, des lombaires, des genoux, des épaules, des hanches, des tibias et des pieds.

Les matelas 5 zones sont, quant à eux, parfaitement étudiés pour soulager les douleurs au niveau de la tête, des épaules, des hanches, des cuisses et des pieds. Enfin, les matelas 3 zones vous offrent un confort douillet au niveau e la tête, des épaules et du bassin.

En fonction de la localisation de vos douleurs articulaires, vous pourrez donc opter pour le matelas qui vous correspond le mieux !

 

Douleurs articulaires la nuit : que faire si vous avez mal aux genoux ?

Si vous souffrez de douleurs au niveau des articulations des genoux, certaines positions de sommeil peuvent être douloureuses. 🦵

Si vous dormez sur le côté notamment, le contact de vos deux genoux peut en effet créer des points de pression qui réveillent la douleur aux articulations. Pour éviter ce point de contact, placez un oreiller entre vos deux genoux : cela vous permettra d’aligner correctement votre corps, et d’éviter la moindre douleur d’arriver. Optez pour un oreiller assez volumineux. En effet, s’il est trop plat, vos genoux ne seront pas assez séparés. Les oreillers synthétiques en fibres de polyester siliconées creuses, ou les oreillers en plumes et duvets sauront vous apporter tout le volume dont vous avez besoin.

 

Quelles positions de sommeil privilégier lorsqu’on souffre de douleurs articulaires la nuit ?

Si vous souffrez des douleurs articulaires la nuit, vous devez éviter au maximum de dormir sur le ventre. En faisant pivoter votre tête et votre cou sur le côté pour respirer, votre corps est soumis aux torsions, et aux points de pression, ce qui renforce les douleurs aux articulations.

Cette rotation excessive peut entrainer peu à peu un désalignement de la colonne cervicale, et aplanir sa courbure naturelle.

Puisqu’il peut être difficile, après de nombreuses années à dormir sur le ventre, de changer de position du jour au lendemain, vous pouvez vous servir d’un traversin : placez-le le long de votre corps, afin de maintenir une posture sur le côté ou sur le dos, qui seront davantage bénéfiques à vos articulations.

 

Douleurs aux articulations au niveau des lombaires et des hanches : quid de l’oreiller sous le dos ?

Si vous êtes sujets aux douleurs articulaires au niveau du bas du dos et des hanches, essayez de placer un coussin assez fin dans le creux des lombaires. Il vous aidera à éloigner les points de pression et les tensions qui apparaissent souvent lorsque l’on est couché sur le dos.

 Ici, il est essentiel d’opter pour un oreiller assez fin, conçu de préférence à partir de mousse à mémoire de forme, et assez souple. Trop ferme, le coussin pourrait en effet renforcer voire créer des points de pression… et c’est parfaitement ce que l’on cherche à éviter !

Par ailleurs, si vous avez des douleurs aux hanches, et que vous dormez sur le côté, placer un oreiller entre vos deux genoux pourrait vous soulager. En choisissant un oreiller suffisamment épais, vous placerez vos genoux de façon à ce qu’ils soient parallèles, diminuant ainsi drastiquement les points de pression qui ont l’habitude de naître au niveau des hanches.

 

Choisir un bon oreiller pour éloigner les douleurs articulaires la nuit

Pour être certain de rester en bonne position toute la nuit, mais également pour permettre à tous les muscles et les articulations de votre corps de se détendre, sans subir le moindre point de pression, les oreillers jouent un rôle essentiel.

Ils vous aident afin d’aligner votre tête, votre nuque et votre colonne vertébrale : cette posture est idéale, car elle vous offre la possibilité de vous détendre, en éloignant les torsions, les tensions, les points de pression, les contractures. Et lorsque l’on souffre de douleurs articulaires la nuit, réussir à bien se positionner durant son sommeil est essentiel.

Pour être certain d’opter pour un bon coussin, veillez à opter pour de la mousse à mémoire de forme : il s’agit d’un matériau thermosensible et viscoélastique qui enveloppe votre tête et votre nuque de douceur, pour les maintenir avec justesse. Pour vous offrir un très haut niveau de confort, la mousse réagit sous la chaleur de votre corps et vient en épouser les contours. Lorsque l’on souffre de douleurs articulaires la nuit, l’oreiller en mousse à mémoire de forme représente un allié indispensable pour soulager les maux.

Pour adoucir votre sommeil, vous devrez également opter pour un oreiller dont la hauteur est adaptée à votre position de sommeil. Ainsi, si vous dormez sur le ventre, vous pourrez faire confiance aux oreillers fins, qui accueilleront votre tête sans créer de torsion au niveau des cervicales. Si vous dormez sur le dos, les oreillers mi-épais sont les plus appropriés : ils donneront à votre tête la possibilité de rester dans le prolongement de votre cou et de votre dos, sans qu’elle ne penche ni vers l’avant, ni vers l’arrière. Enfin, si vous avez l’habitude de dormir sur le côté, ce sont les oreillers gonflants et volumineux qui vous correspondront le plus : ils combleront efficacement le creux entre votre nuque et votre matelas. 

Lorsque l’on souffre de douleurs articulaires la nuit, il est également essentiel de se tourner vers un oreiller adapté à notre morphologie : en ce sens, si vous avez une morphologie fine, les oreillers souples sont les plus adaptés. Ils prendront soin d’accueillir vos cervicales avec une grande douceur, pour que vous ne ressentiez aucun point de pression. Si vous avez une morphologie M ou L, vous aurez besoin de davantage de soutien : les oreillers mi-fermes seront parfaits pour éloigner vos douleurs articulaires. Et si vous avez une morphologie XL ou XXL, les oreillers fermes et très fermes seront les plus adaptés, car ils vous offriront un soutien rigoureux de la tête et de la nuque.

 

Quelques bons gestes avant d’aller au lit

Pour limiter les douleurs aux articulations la nuit, adoptez un rituel bien-être avant d’aller au lit : en cas d’arthrose, vous pouvez privilégier les bains chauds, qui aideront à apaiser la douleur. Vous pouvez également utiliser une bouillotte, qui permettra à vos articulations de se détendre, pour être en parfaites conditions au moment d’aller vous coucher. 🛌

Les étirements, les automassages et les exercices de renforcement musculaire pourront également vous aider à soulager et prévenir vos douleurs aux articulations. Le soir, durant 10 minutes, pratiquez les étirements au niveau des articulations qui vous causent des douleurs. Rotation des chevilles, de la tête, des épaules, des cervicales devront être réalisées de façon douce, pour ne surtout pas brusquer ces zones du corps qui doivent avant tout s’apaiser. Ne forcez pas, allez-y avec légèreté, et pensez à respirer profondément à chaque mouvement, pour vous mettre dans un état de détente absolue. Durant la journée, pensez à parfaitement vous hydrater, et à ne pas trop solliciter vos articulations fragiles : vos exercices sportifs doivent toujours adaptés à vos douleurs articulaires.

 En prenant soin de suivre ces quelques recommandations, et en les mettant en pratique en parallèle de votre traitement, vous éloignerez au maximum les douleurs articulaires la nuit. Morphée vous tend les bras…