Oreiller doux : comment le trouver pour apaiser ses nuits ?

Trouver un oreiller doux : quelles matières et quels garnissages privilégier ?

Pour adoucir votre sommeil quoi de mieux qu’un oreiller tout doux ? Vous rêvez de poser votre tête sur un petit cocon de bien-être, mais vous ne savez pas vers quel type de coussin vous tourner ? Les oreillers doux peuvent être parfois difficiles à trouver… Afin de mettre la main sur celui qui prendra soin de vous et vous aidera à profiter du niveau de confort que vous avez toujours recherché, quelques petites astuces ne manqueront pas de vous accompagner...

 

Le coton pour une enveloppe vraiment douce et accueillante

Le premier point à analyser lorsque l’on cherche un oreiller doux, c’est son coutil, autrement dit son enveloppe. Les enveloppes 100% coton sont idéales pour apporter de la douceur à vos nuits. Cette matière laisse facilement circuler l’air dans votre garnissage, ce qui représente un vrai atout pour les personnes qui souffrent de transpiration la nuit. 💦

Le coton est également très doux au toucher, ce qui vous permet de profiter d’un niveau de confort qui ne vous laissera pas indifférent. Pour créer une véritable petite bulle de bien-être dans votre lit, cette matière est donc idéale !

Afin de profiter de cette douceur longtemps, optez pour un coton de qualité supérieure, parfaitement résistant.

Quelle matière pour votre taie d’oreiller ?

Votre tête sera en contact direct avec la taie d’oreiller. C’est la raison pour laquelle la matière avec laquelle elle est faite importe énormément.

Les taies d’oreiller en coton

Pour former une taie respirante, douce et légère, le coton ne fait pas les choses à moitié. Il entrera avec délicatesse en contact avec votre peau, pour votre plus grand plaisir. Le coton peut absorber jusqu’à 30% de son poids en liquide : si vous transpirez souvent la nuit, c’est la matière idéale ! 

Les taies d’oreillers en soie

Pour apporter de la douceur à vos nuits, les taies d’oreiller en soie peuvent également être une solution intéressante… Tout comme le coton, la soie n’accumule pas l’humidité, et sa surface reste fraîche et sèche.

Cette matière, qui résiste bien dans le temps, est toutefois disponible à un tarif plus élevé que le coton. Comptez environ 30 € pour ce type de taie d’oreiller, contre 15 € pour les taies 100% coton.

Quid des taies d’oreiller synthétiques ?

Les taies d’oreillers synthétiques en polyester sont principalement intéressantes pour leur prix attractif. Le problème, c’est qu’il ne s’agit pas de la matière qui apportera le plus de douceur à vos nuits… Ce type de taie retient la chaleur, et entrave souvent le sommeil des dormeurs en provoquant des micro-réveils. ⏰

 

Oreiller doux : le garnissage compte pour beaucoup !

La surface de votre oreiller n’est pas la seule à compter lorsque vous souhaitez adoucir votre sommeil.

Si vous recherchez de la douceur, le garnissage est également un point fondamental. Trois matières sont en général préconisées lorsque l’on recherche un oreiller doux : la mousse à mémoire de forme, le duvet, et les fibres de polyester.

La mousse à mémoire de forme : la douceur enveloppante

La mousse à mémoire de forme est viscoélastique et thermosensible. Cela signifie qu’elle se déforme sous la chaleur de votre corps pour épouser les formes de votre nuque et de votre tête : vous êtes enveloppé de douceur, et parfaitement maintenu en bonne posture, durant toute la nuit.

Cette bonne posture si essentielle pour avoir un sommeil de qualité, c’est l’alignement entre votre tête, votre cou et votre colonne vertébrale. En dormant dans cette position, vous dites au revoir aux points de pression, aux contractures et aux torsions cervicales. Par ailleurs, si vous avez des problèmes de dos, cette posture vous aidera également à éloigner les douleurs.

Enfin, si vous souffrez de céphalées de tensions ou de migraines, opter pour un oreiller doux en mousse à mémoire de forme vous aidera à vous décontracter, et à relâcher la pression qui peut être à l’origine de vos maux de tête.

Pour que le niveau de douceur prodigué par votre oreiller à mousse à mémoire de forme soit maximal, trois points comptent :

  • Votre oreiller doit être rectangle : de cette façon, votre tête et votre nuque seront les seules parties de votre corps à être maintenues. Vos épaules buteront contre le rebord de votre coussin, afin de maintenir l’alignement dont vous avez tant besoin pour adoucir votre sommeil ;
  • La composition de votre oreiller doit être réalisée à 100% de mousse à mémoire de forme: si la mousse est mélangée à d’autres matériaux tels que le polyester, sa douceur et son maintien seront amoindris, et vous ne profiterez pas du même niveau de confort ;
  • L’oreiller doit être garni d’un seul et unique bloc de mousse, et non de mousse en flocons : la mousse en flocon s’éparpille dans le garnissage, et vous offre une surface de couchage hétérogène, qui peut faire naître certains points de pression et éloigner la douceur que vous recherchez. La mousse en bloc, quant à elle, offre un garnissage qui ne se déforme pas, ne s’aplatit pas et qui vous prodigue un haut niveau de soutien toute la nuit.

Le duvet : la douceur douillette

Pour profiter d’un haut niveau de douceur, vous pouvez également vous tourner vers les oreillers en duvet. Il s’agit d’une matière très douce, qui vous offre un confort remarquable.

Lorsque vous vous allongez sur un oreiller en duvet, votre tête est sur un petit nuage. Ce type de coussin est reconnu et apprécié pour son moelleux incomparable.

Par ailleurs, les oreillers en duvet sont respirants : ils laissent facilement circuler l’air dans le garnissage, ce qui fera le bonheur des personnes qui ont des problèmes de transpiration nocturne. Cette sudation excessive, souvent ressentie lors des dérèglements hormonaux, du syndrome des jambes sans repos ou encore de l’apnée du sommeil, peut en effet être un vrai frein à votre sommeil. Si vous souhaitez lutter contre ce problème de sueurs nocturnes, les oreillers naturels sauront prendre soin de vos nuits. 🌙

Pour être certain de maximiser le niveau de douceur que vous prodiguera votre oreiller duvet, plusieurs critères doivent être respectés :

  • Analysez la qualité du duvet : le duvet utilisé pour réaliser le garnissage de ces oreillers provient du ventre et du dessous des ailes d’oiseaux. Pour un haut niveau de confort, optez pour le duvet d’oie et de canard, qui apporte beaucoup de confort. En effet, plus l’oiseau duquel sont prélevées les plumes est gros, plus l’oreiller sera volumineux et douillet ;
  • Vérifiez la composition de votre oreiller : les coussins en duvet contiennent également des plumes. Ce sont elles qui apportent de la fermeté à l’oreiller. Ainsi, plus le garnissage contiendra de plumes, plus votre oreiller sera lourd et ferme. Par ailleurs, les plumes emmagasinent moins d'air que le duvet, et sont moins isolantes. Pour un haut niveau de douceur, tournez-vous vers un oreiller qui contient le plus de duvet possible ! Cet oreiller composé à 90 % de duvet saura vous apporter la douceur tant recherchée. 

Les fibres de polyester siliconées creuses : la douceur respirante

Les fibres de polyester sont très utilisées sur le marché des oreillers. Pour vraiment profiter d’un oreiller doux, vous devrez opter pour les fibres siliconées creuses : ces dernières glissent les unes sur les autres pour vous offrir un rembourrage homogène toute la nuit. Et puisque les fibres sont creuses, elles laissent également parfaitement circuler l’air dans le garnissage, pour calmer les nuits des personnes qui souffrent de sueurs nocturnes

Les fibres de polyester vous offrent des niveaux de confort adaptés à vos préférences. Que vous aimiez les conforts moelleux, les conforts mi- fermes ou les conforts fermes, les oreillers synthétiques en fibres de polyester siliconées creuses ont la solution.

 

Oreiller doux, oui, mais surtout oreiller sur-mesure !

Un oreiller doux, c’est également un oreiller qui s’adapte à la moindre de vos spécificités. C’est la raison pour laquelle vous allez devoir opter pour un oreiller sur-mesure. 💎

Ces oreillers correspondent à vos habitudes de sommeil dans les moindres détails. Leur niveau de souplesse est déterminé en fonction de votre morphologie. Ainsi, si vous avez une morphologie fine, vous aurez besoin de vous tourner vers un oreiller moelleux, qui offrira un accueil doux à vos cervicales. Si vous avez une morphologie M ou L, les oreillers mi-fermes sauront vous apporter davantage de soutien. Et enfin, si vous avez une morphologie XL ou XXL, vous apprécierez le niveau de maintien que prodiguent les oreillers fermes et très fermes. Notez que ces oreillers fermes peuvent également vous apporter le niveau de confort doux que vous recherchez : pour cela, les oreillers à mémoire de forme seront privilégiés.

Les oreillers sur-mesure présentent également l’avantage de s’adapter à votre position de sommeil : lorsque vous dormez sur le côté, vous avez besoin d’un oreiller volumineux, qui comble correctement le creux entre votre nuque et le matelas. Les oreillers doux en duvet pourront ici représenter de grands alliés. Si vous dormez sur le ventre, les oreillers fins sauront vous garder en bonne posture, en éloignant au maximum les torsions au niveau des cervicales. Dans ce cas de figure, vous pourrez vous tourner vers les oreillers en mousse à mémoire de forme, qui sont ceux qui accueilleront votre nuque avec le plus de légèreté. Et si vous dormez sur le dos, les oreillers mi-épais maintiendront votre tête et votre nuque dans le prolongement de votre colonne vertébrale avec précision ! 

Pour apporter de la douceur à vos nuits, le garnissage doit être également choisi en fonction de vos éventuels problèmes de santé. Si vous souffrez d’allergies durant le sommeil, notamment d’allergies aux acariens, alors les oreillers synthétiques, en mousse à mémoire de forme ou en fibres de polyester siliconées creuses, sauront prendre soin de vous. Si vous avez des sueurs nocturnes, les oreillers naturels en duvet et les oreillers en fibres creuses sauront vous apporter la fraîcheur dont vous avez tant besoin. Et enfin, s’il vous arrive de vous lever avec des douleurs aux cervicales, au dos, ou à la tête, la mousse à mémoire de forme est bel et bien le garnissage qu’il vous faut !

 

Quel prix pour un oreiller tout doux ?

Le prix dépendra ici directement du type de garnissage pour lequel vous succombez. Si vous vous laissez séduire par la mousse à mémoire de forme, prévoyez un budget d’environ 80 € : c’est ce qui vous garantira un produit de qualité, un soutien infaillible, et une douceur infinie ! 🌫

Si ce sont les oreillers en duvet qui vous intéressent, le budget sera plus élevé : il s’agit ici d’un produit luxueux, qui offre un confort remarquable. Pour un oreiller garnis essentiellement de duvet, comptez environ 150 €.

Enfin, si vous aimez les conforts des oreillers en polyester, comptez environ 50 à 60 euros de budget : c’est ce qui vous permettra d’être certain d’opter pour des fibres de qualité, siliconées et creuses.

Vous l’aurez compris : pour trouver un oreiller doux, vous devez vous pencher sur son garnissage et sur son enveloppe. La mousse à mémoire de forme, le duvet et les fibres de polyester siliconées creuses sauront vous apporter tout le confort que vous recherchez. Les enveloppes en coton joueront également un rôle fondamental, et les taies d’oreiller en matière naturelles ne manqueront pas de vous aider à créer votre bulle de douceur ! Prêt à apaiser votre sommeil ?