durée de vie oreiller

Alerte : la vérité sur la durée de vie de votre oreiller

C’est une information essentielle, et pourtant, la plupart des dormeurs ne la connaissent pas ou pire… ne la respectent pas ! Un oreiller n’est pas éternel. Souvent, on sait qu’il est important de renouveler son matelas tous les dix ans. Ou encore, on sait que pour bien dormir, on a besoin de nettoyer ses draps toutes les deux semaines. Mais par contre, la durée de vie de l’oreiller reste pour un grand nombre d’entre nous un mystère, un secret bien gardé ! Eh bien d’après la rumeur, un oreiller dure trois ans ! Mais est-ce vraiment le cas ? D’où vient cette règle et peut-on vraiment s’y fier ? La vérité doit éclater ! 👇

 

On est intransigeants : votre oreiller dure trois ans 

Oui mais pourquoi ? Et surtout, êtes-vous concernés ? Voici les quelques petites informations à connaître et à faire connaître autour de vous : vos proches aussi méritent de connaître toute la vérité !

Urgence : c’est une question d’hygiène !

C’est avéré : vous devez changer votre oreiller tous les trois ans. Vous imaginiez peut-être qu’il s’agissait uniquement d’une question d’efficacité de l’oreiller ? Eh bien non. C’est aussi et surtout une question d’hygiène.

Garder un oreiller plus de trois ans, c’est sale. Oui, oui, n’ayons pas peur des mots. Garder un oreiller trop longtemps, c’est accepter de dormir avec beaucoup trop d’acariens. Plus le temps passe, plus ils s’accumulent dans votre joli coussin ergonomique. De quoi perturber vos rêves !

Alors, il existe bien des solutions pour ralentir leur invasion. Mais au bout de trois ans, il sera l’heure de tourner la page et d’aller de l’avant en choisissant un nouvel oreiller, tout neuf.

Pour être sûr de maintenir un bon niveau d’hygiène durant ces trois années de relation avec votre oreiller, pensez à choisir un coussin traité anti-acariens et antibactériens. Ce type d’oreiller hypoallergénique limite les problèmes de respiration ou les crises d’asthme (et les ronflements) qui se déclenchent à cause de l’invasion d’acariens.

Mais attention… ces petites bêtes ne sont pas les seules à être préjudiciables à la santé de votre oreiller. Votre transpiration joue également un rôle. Alors, pour mieux dormir et maximiser sa durée de vie, choisissez un coussin respirant et entièrement déhoussable (et pourquoi pas alvéolé), et utilisez toujours un protège-oreiller (appelé aussi sous-taie). Vous le laverez en même temps que votre taie à la machine, toutes les deux semaines.

Si vous respectez ces règles (et seulement si vous les respectez !), vous pourrez garder votre oreiller trois ans.

durée de vie oreiller

Changez tous les trois ans pour votre santé

Eh oui, au-delà de l’hygiène, il en va de votre santé que de changer d’oreiller tous les trois ans. Au bout de ce délai, les qualités ergonomiques des oreillers à mousse à mémoire de forme sont amoindries.

En général, on choisit un oreiller cervical ou oreiller ergonomique à mémoire de forme pour lutter contre ses douleurs au cou, à la nuque, au dos ou aux épaules. La mousse viscoélastique et thermosensible qui enveloppe les parties fragiles de votre corps, prend son rôle très au sérieux.

Et pour la garder efficace durant trois ans, vous devez respecter plusieurs règles :

Règle n° 1 : ne pas la passer en machine, au risque de la déformer,

Règle n° 2 : lui faire prendre l’air en aérant votre chambre quotidiennement.

Puisque vos vertèbres cervicales sont chouchoutées avec cette matière, il convient d’en prendre soin ! Peu importe le niveau de fermeté que vous avez choisi (confort souple, confort mi-ferme, confort ferme), vous devez veiller à ce que le maintien de votre tête soit parfait. De cette façon, les points de pression disparaissent et votre qualité de sommeil est maximisée.

Est-ce valable pour tous les oreillers ?

Pour les oreillers ergonomiques à mousse à mémoire de forme, il y a des incontournables. Afin d’être efficace trois ans, votre oreiller doit être composé d’un garnissage à 100 % mousse à mémoire de forme. C’est un gage de qualité à côté duquel vous ne devez pas passer !

De plus, votre oreiller doit présenter une densité de 50 kg/m3. Sans quoi, la qualité de votre oreiller sera très discutable, et vous aurez du mal à garder un maintien idéal de vos cervicales durant trois ans.

Les oreillers naturels (en plumes ou duvet d’oie ou de canard), se changent également tous les trois ans. Pour garder leur gonflant et leur moelleux, les oreillers confort en duvet et plumes d’oie doivent être renouvelés au même titre que les oreillers ergonomiques. Votre sommeil réparateur en dépend !

--

La vérité est parfois difficile à entendre… Oreiller mémoire de forme, oreillers synthétiques ou à plumes : désormais, vous n’avez plus aucune excuse, car vous savez ! Pour votre santé et pour votre hygiène, changez d’oreiller tous les trois ans. Si ce délai est dépassé, il est temps de tourner la page. Alors, pour bien choisir votre oreiller, faites le test ultime en 7 questions et trouvez celui qui prendra soin de vous pour les trois prochaines années. 😴