bouger la nuit - mon oreiller et moi

Comment arrêter de bouger la nuit : 5 astuces à suivre

Les mouvements brusques la nuit font partie des troubles du sommeil qui touchent de nombreux français. Difficiles à canaliser, ils ont souvent des conséquences sur les nuits des dormeurs, mais aussi de leurs partenaires. Mais bonne nouvelle : en fonction des causes de vos agitations, il est possible de trouver des solutions pour les calmer. Alors, voici nos petites astuces pour apaiser votre sommeil et dire au revoir aux mouvements brusques !

 

Bouger la nuit : d’où ça vient ?

Normalement, lorsque vous dormez, vous devez être calme. Vos muscles se détendent, et c’est le moment de lâcher prise. Lors du sommeil, vos muscles se déconnectent de votre cerveau : ils sont temporairement paralysés, ce qui vous empêche notamment de bouger lorsque vous rêvez.

Alors, en temps normal, vous ne devriez pas bouger la nuit. Pourtant, de nombreux dormeurs ne peuvent pas en dire autant. A cause du stress, de l’anxiété, d’une mauvaise hygiène de vie, ou même d’une mauvaise literie, vous pouvez êtes sujet à des mouvements répétés la nuit.

Et les conséquences de ces mouvements peuvent être importantes : vous pouvez nuire à votre sommeil, mais également à celui de votre partenaire. Alors, il est temps d’agir !

 

Réussir à se détendre grâce au bain

Si vous bougez la nuit, il y a fort à parier que le stress est le principal coupable. Problème de travail, problèmes familiaux, les causes peuvent être nombreuses… L’objectif est de réussir à vous vider la tête avant d’aller au lit.

Pour cela, plusieurs solutions peuvent vous aider à mettre votre corps en de bonnes conditions pour être prêt à vous détendre totalement et laisser le stress sur le pas de la porte de votre chambre.

Tout d’abord, il y a l’option du bain. Oui, on sous-estime un peu trop ses bienfaits au quotidien. Pourtant, agrémenté de quelques gouttes d’huiles essentielles, l’eau chaude peut faire des miracles. Elle va permettre à vos muscles de se décontracter, ce qui commencera à les calmer pour aller vous coucher. Pour limiter les mouvements brusques la nuit, c’est une idée à tester !

 bouger la nuit - Mon oreiller et moi

Se calmer grâce à la musique douce

Les bienfaits de la musique sur notre cerveau sont grands. Souvent utilisée pour réguler l’humeur, elle vous aide à accéder à un niveau de bien-être parfait pour trouver le sommeil.

En écoutant de la musique douce et apaisante lorsque vous êtes allongé, vous vous abandonnez complètement et réussissez à vous détendre. Attention à ne pas choisir de musique trop rythmée, ou une musique que vous aimez particulièrement. Les effets sur votre cerveau pourraient être totalement inversés : vous stimuleriez les hormones du plaisir et de la motivation, qui n’aident pas vraiment à se détendre ni à trouver le sommeil !

 

Attention à l’hygiène de vie

De façon générale, avoir une bonne hygiène de vie influe sur le sommeil. En mangeant léger et en évitant la consommation d’excitants et d’alcool le soir, vous vous donnez toutes les chances de mieux dormir et de passer de bons moments avec Morphée. Bannissez le gras et optez pour des aliments à index glycémiques élevés. Cette hausse d’insuline vous aide à vous endormir plus facilement et à avoir un sommeil plus lourd.

 

Deux heures avant le coucher : pas d’activité stimulante

Evitez le sport trop violent le soir, qui ne vous aide pas du tout à vous détendre. Eliminez les tâches qui stimulent trop le cerveau. Eloignez-vous des écrans (la télé en fait partie !), et abaissez légèrement les lumières de votre pièce à vivre. Vous devez indiquer à votre cerveau qu’il va bientôt être l’heure d’aller se coucher.

L’acte sexuel, en libérant des substances cérébrales qui favorisent la relaxation, vous aide également à vous apaiser avant d’aller dormir, et donc à limiter les mouvements brusques la nuit.

 

Mettre l’accent sur la literie

Pour passer une nuit sans encombre et se sentir vraiment bien, avoir une bonne literie est indispensable. Vous devez choisir un matelas sur lequel vous vous sentez parfaitement à l’aise, et qui ne vous cause aucun mal de dos, aucune douleur aux épaules ou aux cervicales.

Privilégiez les matelas à mémoire de forme dont la mousse enveloppe votre corps et vous aide à relâcher tous les points de pression.

Côté literie, ne sous-estimez surtout pas le choix de votre oreiller à mémoire de forme. Il permet à votre colonne vertébrale et à votre nuque d’être parfaitement alignées, pour éloigner les cervicalgies, les tensions musculaires et les torticolis. Et puisque 8 personnes sur 10 dorment avec un oreiller qui ne leur convient pas, il y a fort à parier que c’est votre cas ! Alors, pour choisir l’oreiller qui pourrait bien vous éviter de trop bouger la nuit, allez-y étape par étape, et observez quels sont vos besoins grâce à ce test en 7 questions.

--

Si vous bougez la nuit, vous savez désormais quoi faire ! Attention, nous ne parlons pas ici des mouvements tels que le syndrome des jambes sans repos ou des troubles plus graves du sommeil tels que le somnambulisme, pour lesquels il est fortement conseillé d’aller consulter un médecin. Prêt à enfin passer des nuits tranquilles ?