Supprimer les acariens de mon lit et oreiller

Comment éviter les acariens sur son oreiller ? Nos 6 astuces

Pour de paisibles nuits, il est essentiel d’éloigner les acariens de votre literie ! Et puisqu’on sait qu’ils viennent se cacher jusque dans votre oreiller, vous ne devez pas faire les choses à moitié pour vous en débarrasser. Heureusement, il existe des solutions qui vous aideront à éviter les allergies et les soucis de respiration que ces petits monstres peuvent entraîner. Faisons le point sur ces astuces qui gardent votre tête loin de ces parasites ! 😊

 

Pourquoi faut-il les combattre ?

Une personne sur quatre serait allergique aux acariens : ils représentent la 2e source d’allergie après les pollens.

Ces petits parasites se multiplient à une vitesse grand V, et ce sont leurs déjections et leurs restes qui viennent irriter vos muqueuses nasales et vos bronches. Lorsque vous les inhalez, vous risquez donc de subir des crises d’asthme, des rhinites, des bronchites, mais aussi des problèmes oculaires tels que les conjonctivites, les yeux rouges et les démangeaisons qui peuvent parfois être douloureuses.

Mais ce n’est pas tout ! Les acariens peuvent également faire naître des problèmes cutanés, tels que des rougeurs, des démangeaisons ou des poussées d’eczéma.

 

Aérez votre chambre 

Le premier conseil à suivre afin d’éviter la prolifération d’acariens au sein de votre oreiller, et plus généralement de votre literie, c’est d’aérer correctement votre chambre. Eh non, 5 minutes le matin ne suffisent hélas pas à les éliminer.

Pour bien faire, vous devez aérer au moins dix minutes chaque matin. Et avant d’aller vous coucher, répétez l’opération. Aérer le soir vous permet non seulement de vous débarrasser des acariens, mais vous aide également à rafraîchir votre pièce afin de profiter d’une température idéale pour faire de jolis rêves (car n’oubliez pas qu’il est conseillé de dormir dans une chambre à 18 ou 19 °C).

 

Maintenir un taux d’humidité faible

Les acariens aiment l’humidité ! Alors, afin de bloquer leur prolifération, vous pouvez utiliser un hygromètre pour contrôler le taux d’humidité de votre chambre et le maintenir inférieur à 50%. Au-delà, vous faciliterez leur développement. En ce sens, un déshumidificateur

d’air pourra également vous être utile.

De plus, ne mettez pas de linge à sécher dans votre chambre et évitez l’eau dans les vases ou dans les aquariums. N’utilisez également pas de nettoyeur vapeur afin de nettoyer vos tapis et la moquette de vos sols. En effet, la vapeur chaude n’élimine pas les allergènes d'acariens : elle les aide à se développer !

Stop aux acariens sur l'oreiller

Nettoyer la taie et le protège-oreiller toutes les deux semaines

Lorsque nous dormons, nos squames, notre transpiration et notre salive se déposent sur notre oreiller. Cumulé à la chaleur de notre corps, en quelques jours seulement, notre oreiller peut devenir un véritable bouillon de culture.

Pour bien faire, vous devez protéger votre oreiller de deux façons :

  • Grâce au protège-oreiller, à placer sur votre oreiller,
  • Grâce à la taie d’oreiller, à placer par-dessus le protège oreiller.

Vous bénéficiez d’une double protection pour un niveau d’hygiène idéal : ces éléments sont essentiels pour faciliter l’entretien de votre oreiller et éviter les problèmes respiratoires, oculaires et cutanés au visage. Nettoyez-les au minimum toutes les deux semaines afin de garder votre tête au propre, loin des acariens !

 

Faites entrer la lumière 

Dès que le soleil pointe le bout de son nez, sortez votre oreiller sur le rebord de la fenêtre. En lui faisant prendre un bain de soleil, vous permettez aux UV de venir tuer les acariens ! Ainsi, 2 heures d’irradiation suffisent pour vous en débarrasser. Plutôt efficace, non ?

 

Ne faites pas votre lit 

Lorsque vous vous levez, ne faites pas immédiatement votre lit. Laissez-lui le temps d’évacuer le taux d’humidité qu’il a accumulé durant la nuit. Lorsque vous aérez votre pièce, matin et soir, veillez alors à ce que votre lit soit grand ouvert, afin que votre oreiller puisse respirer librement ✅.

 

Les oreillers anti-acariens

Pour éviter les allergies, vous pouvez opter pour des oreillers hypoallergéniques, traités antibactériens et anti-acariens.

Choisissez de préférence un oreiller au garnissage synthétique, car les acariens aiment davantage proliférer au cœur des plumes d’oie et de canard.

Vous pouvez vous tourner vers la mousse à mémoire de forme viscoélastique, parfaitement indiquée pour les personnes qui souffrent de ces allergies respiratoires. Et pour bien choisir votre oreiller à mémoire de forme, notre article sur le sujet pourrait bien vous aider !

Les oreillers synthétiques en latex, très résilients et malléables, sont également conseillés en cas d’allergies aux acariens. Ce matériau haut de gamme subit des traitements rigoureux afin d’éliminer tout résidu susceptible d'attirer les acariens. A tester !

 

Pour protéger votre oreiller des acariens, suivez ces quelques petites astuces ! Parmi elles, la solution incontournable et la plus efficace reste d’opter pour un oreiller anti-acarien adéquat. Et pour être parfaitement guidé dans ce choix, vous pouvez compter sur ce petit test de 7 questions : en faisant le tour de vos habitudes de sommeil, du niveau de confort que vous appréciez et de vos éventuels problèmes de santé, il vous oriente vers l’oreiller idéal !