Hernie cervicale : Trouver l'oreiller parfait

Hernie cervicale : mode d’emploi pour trouver l’oreiller parfait pour vous soulager

La hernie cervicale est une forme particulière de la hernie discale. Elle fait naître une douleur au niveau des disques intervertébraux cervicaux, et les conséquences sur votre santé peuvent véritablement altérer votre quotidien 😔. Parmi les solutions qui viennent vous soulager, l’oreiller trouve une place de choix. Mais attention lors de votre achat, car un oreiller mal choisi peut faire plus de mal que de bien… Alors, voici comment vous y prendre pour tordre le cou à la douleur !

 

Je trouve l'oreiller adapté à mes douleurs en 1 minute chrono

 

Une compression du nerf à l’origine de la douleur cervicale

En réalité, si la hernie cervicale vous fait mal, c’est parce qu’elle vient comprimer un nerf. Mais pour bien comprendre, voici comment naît une hernie cervicale.

Nous possédons 7 vertèbres cervicales au total, qui forment le canal rachidien. Les deux premières sont celles qui soutiennent le poids de notre tête.

Les vertèbres cervicales sont insérées les unes sur les autres, et sont situées entre la tête et les vertèbres thoraciques. Entre les vertèbres cervicales, nous possédons des disques intervertébraux.

Lorsqu’une partie du disque intervertébral, situé entre deux vertèbres cervicales, sort anormalement de son espace (il s’agit d’une saillie), c’est à ce moment-là que l’on observe la naissance d’une hernie cervicale.

Les causes de cette sensation douloureuse, quant à elles, sont variées. Il peut s’agir d’un traumatisme, d’un accident de la route ou d’une chute. Les douleurs chroniques sont souvent liées à des mauvaises postures, un maintien insuffisant du cou dû à une fragilité musculaire ou à des activités physiques inadaptées.

L'arthrose cervicale et les maladies rhumatismales sont également des causes fréquentes des névralgies cervico-brachiales.

 

Symptômes et traitement médical de la hernie cervicale

Lorsque l’on souffre d’une hernie cervicale, plusieurs symptômes apparaissent :

  • Raideur au niveau de la nuque,
  • Engourdissements et fourmillements au niveau de l’épaule, du bras et parfois de la main,
  • Maux de tête,
  • Difficultés à bouger la tête.

Afin d’établir un diagnostic précis, un examen clinique est indispensable. Des radiographies du rachis cervical permettront d’observer avec efficacité la présence d’une hernie cervicale.

Pour faire passer la douleur, le médecin peut dès lors prescrire des anti-inflammatoires et des antalgiques. Afin d’appuyer le traitement, entraîner une décompression du nerf et soulager sur le long terme, des séances de rééducation chez un kinésithérapeute ou chez un ostéopathe sont également conseillées ✅.

Quel oreiller choisir pour soulager une hernie cervicale ?

Un bon oreiller peut-il appuyer les traitements ? 

Posséder un bon oreiller n’est pas qu’une question de confort, c’est avant tout une question de santé.

En ce sens, trouver un bon oreiller peut accompagner les traitements des hernies cervicales. En vous permettant d’aligner votre tête, votre cou et votre colonne vertébrale, vous offrez à vos vertèbres cervicales tout le soutien dont elles ont besoin la nuit.

A l’inverse, un mauvais oreiller peut faire beaucoup de mal à votre hernie cervicale et causer une aggravation sévère de la douleur au niveau du haut du dos. Trop ferme, trop moelleux, pas assez ou trop épais, un oreiller de mauvaise qualité fait naître des points de pression au niveau de la colonne, de la nuque, et même de la région dorsale et lombaire. Résultat : les raideurs sont accentuées, le nerf est davantage comprimé et la sensation d’engourdissement est plus forte.

 

Comment être sûr de bien le choisir ? 🤔

Pour bien faire, vous pouvez déjà vous tourner vers les oreillers ergonomiques à mémoire de forme validés par les kinésithérapeutes et les ostéos. C’est un gage de qualité qui peut faire toute la différence.

En outre, cherchez un oreiller qui soit adapté à votre morphologie. Les carrures fines (XS-S) pourront se tourner vers des oreillers fins, qui maintiendront un alignement parfait entre la nuque et la colonne vertébrale. Les accueils moelleux sont conseillés afin de bénéficier d’un niveau de maintien qui ne soit pas trop rude : de cette façon, la détente de la région cervicale est optimale et tout le corps peut se détendre efficacement.

Les carrures standard (M) pourront opter pour des oreillers mi-fermes, et les carrures larges (L-XL) vers des oreillers fermes.

Enfin, afin de bien choisir votre oreiller, tournez-vous vers les marques qui vous proposent les essais à la maison. Lorsqu’on souffre de torticolis, d’arthrose cervicale, de cervicalgies, de lordose cervicale ou de névralgie cervico-brachiale, impossible de choisir un oreiller au hasard. Il faut prendre votre temps, et prendre le temps de le tester chez vous, dans votre lit, sur un mois. De cette façon, vous saurez si l’oreiller apaise votre nuque ou si, au contraire, le soulagement n’est pas au rendez-vous !

Afin de choisir le bon oreiller cervical, celui qui correspond à votre morphologie, votre position de couchage et vos problèmes de santé, vous pouvez commencer par réaliser ce petit test de 7 questions : il vous guidera vers l’oreiller santé le plus adapté pour vous ! 😊

 

En prenant soin de corriger votre posture le jour et la nuit, vous améliorez vos chances de réduire les douleurs au cou liées aux hernies cervicales. Afin d’éviter d’en arriver à l’hospitalisation et à l’intervention chirurgicale, vous pouvez commencer dès aujourd’hui à analyser ce qui peut quotidiennement causer cette affection dans votre quotidien : port de charges lourdes, activité physique inadaptée, position débout ou courbée prolongée, oreiller de mauvaise qualité… Pour votre santé, chaque détail peut compter !

 

Je trouve l'oreiller adapté à mes douleurs en 1 minute chrono