Névralgie d'Arnold : comment la soulager efficacement ?

Névralgie d'Arnold : comment la soulager efficacement ?

S’il vous arrive de ressentir des douleurs vives au niveau du cou, qui s’accompagnent de brûlures ou de sensations de décharges électriques, alors il y a fort à parier que vous souffrez d’une névralgie d’Arnold. Vous pensiez jusqu’ici qu’il ne s’agissait que d’un simple torticolis ou d’une cervicalgie de passage ? Voici tout ce que vous devez savoir sur cette pathologie : définition, symptômes et solutions pour la soulager, on vous dit tout !

 

La névralgie d’Arnold : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une inflammation du nerf occipital qui occasionne de fortes douleurs aux cervicales. La douleur est, dans un premier temps, ressentie au niveau de la nuque, puis s’étend jusqu’au sommet du crâne, en passant par l’œil et l’oreille. Si la douleur suit ce chemin précis, ce n’est pas par hasard : c’est parce qu’elle correspond à la zone du cuir chevelu innervée par ce nerf.

Lorsque vous souffrez de cette pathologie, vous ressentez des décharges électriques, des brûlures et des fourmillements le long de ce chemin : ces sensations naissent à cause d’une compression de la base du nerf. Selon les cas, la douleur peut être soit permanente, ou arriver lors de moments de crises qui peuvent durer plusieurs minutes. Certaines névralgies d’Arnold s’accompagnent également de fortes douleurs céphalées (attention donc à ne pas les confondre avec les migraines) et d’une sensibilité du cuir chevelu. S’il vous arrive souvent de ressentir un mal de cou accompagné d’un mal de tête, soyez donc vigilant ! Cette douleur unilatérale peut, dans certains cas plus graves, entraîner des vertiges.

Avant de comprendre comment soulager les douleurs, identifions les causes de la névralgie d’Arnold.

 

Identifier les causes de la névralgie d’Arnold

La névralgie d’Arnold peut surgir suite à un traumatisme émotionnel ou physique. Dans la majorité des cas, cette pathologie intervient suite à un accident (accident de la route ou chute à cheval, qui a causé un choc à la nuque.)

Mais elle peut aussi survenir suite à des traumatismes répétés au niveau de la région cervicale, à une anomalie congénitale, à une hernie discale ou encore à une inflammation du nerf rachidien. L’arthrose cervicale, la fibrose ou le simple blocage d’une vertèbre sont également des causes qui peuvent entraîner l’apparition de cette pathologie.

 

Soulager la névralgie d’Arnold avec un oreiller : info ou intox ?

Lorsque vous souffrez de douleurs à cause de la névralgie d’Arnold, plusieurs solutions doivent être envisagées pour les apaiser. Tout d’abord, afin d’éviter la chronicité de la maladie, un suivi médical et un examen clinique est absolument indispensable.

Pour soulager vos cervicales, il est également important de noter que vous pouvez atténuer vos douleurs en vous tournant, par exemple, vers des oreillers ergonomiques qui réduisent les pressions de ce nerf. En position allongée, ces oreillers santé ont un rôle essentiel : ils améliorent la courbure de votre cou et alignent votre tête, votre nuque et votre colonne vertébrale.

Le choix d’un nouvel oreiller est une solution très simple à mettre en œuvre. Et puisque le simple blocage d’une vertèbre peut suffire à faire naître une névralgie d’Arnold, il peut être simple de l’éviter en choisissant un oreiller adapté.

De plus, vous passez près d’un tiers de votre vie à dormir : il est absolument essentiel de prendre soin de votre sommeil pour soulager les douleurs liées à ce type de pathologie. En chouchoutant vos vertèbres cervicales, le nerf d’Arnold peut se détendre, limitant ainsi l’apparition de brûlures et de décharges électriques.

Car attention : si vous souffrez de cette pathologie et que vous avez un oreiller qui n’est pas adapté, les douleurs ne feront qu’accroître. Oreillers trop durs, oreillers carrés (préférez les oreillers rectangulaires) ou les oreillers ayant plus de trois ans doivent être bannis ! Tournez-vous vers un oreiller ergonomique qui enveloppe votre nuque pour en prendre soin. Si vous n’avez pas encore trouvé l’oreiller qui vous convient, un petit test de 7 questions suffira à vous guider vers celui qui correspond à vos besoins. 😊

 Névralgie d'Arnold : comment la soulager efficacement ?

Soulager la névralgie d’Arnold avec des remèdes complémentaires

Pour soulager les douleurs liées à cette pathologie, il est recommandé de se tourner vers la kinésithérapie et l’ostéopathie. L’objectif sera de relâcher toutes les tensions exercées au niveau du nerf en question, afin de ne plus le compresser. En agissant ainsi, les professionnels font cesser la douleur petit à petit. Une rééducation du rachis cervical pourra également être nécessaire dans certains cas.

Un travail sur les articulations et les muscles qui se trouvent autour de la région concernée sera également réalisé pour vous permettre de détendre toute la zone douloureuse.

Chez vous, vous pouvez également prolonger ce traitement grâce à des balles de massage chauffantes par exemple, qui vous aideront à relâcher les cervicales.

-- 

La névralgie d’Arnold est une pathologie complexe qui est souvent difficile à diagnostiquer. Confondue avec les migraines, il est parfois long pour le patient de réaliser qu’il s’agit en réalité d’une pathologie qui nécessite une prise en charge médicale. Pour que cette pathologie ne se transforme pas en douleur chronique, ne sous-estimez pas les soins que vous pouvez apporter à vos cervicales au quotidien ! Jour et nuit, chaque détail compte. Alors n’oubliez pas de vous armer grâce à un oreiller qui vous chouchoute.

Soyez le premier à commenter

Tous les messages sont validés avant d'être publiés