plus minus cross arrow-left arrow-right arrow-bottom cart dropdown-arrow next previous heart search tick amazon-payment amex bitcoin cirrus diners-club discover dk dogecoin facebook fancy forbrugsforeningen apple-pay google-plus instagram interact jcb litecoin maestrooo mastercard paypal pinterest stripe tumblr twitter vimeo rss visa youtube lock video-play sale model badge view-in-space video badge
Comment trouver un matelas orthopédique ?

Vous avez souvent mal au dos ? Le matelas orthopédique est un vrai allié pour prendre soin de votre colonne vertébrale et vous aider à vous lever en forme. Pour bien le choisir, vous devrez ouvrir l’œil sur son garnissage, son épaisseur, sa densité, ou encore sur les zones de confort qu’il vous apporte. Alors, quel est le meilleur matelas orthopédique ? Comment trouver celui qui sera adapté à votre morphologie et à vos préférences de confort ? On vous en dit plus !

Benjamin
Conseiller de vos nuits
Sommaire de l'article

Quel garnissage pour un matelas orthopédique ?

Pour l’achat de votre matelas orthopédique, l’accent devra être mis sur les garnissages en latex et en mousse mémoire de forme.

Le matelas latex

Il existe deux types de latex : le latex naturel et le latex synthétique. Pour prendre soin de votre santé, c’est le latex naturel qui devra être privilégié. Naturellement anti-acariens, il est également biodégradable, et ne contient aucun dérivé du pétrole, aucun plastique.

Le matelas en latex naturel est idéal lorsque l’on recherche un matelas orthopédique, pour plusieurs raisons :

  • Il offre une parfaite indépendance de couchage : les deux partenaires peuvent librement bouger pendant la nuit sans perturber la qualité de sommeil de l’autre ;
  • Il laisse bien circuler l’air : en permettant à l’air de passer dans le garnissage de votre matelas, vous gardez votre lit frais et sec sur le long terme. Pour profiter longtemps de tous les bienfaits de votre matelas orthopédique, c’est indispensable ;
  • Il garantit une bonne répartition des points de pression sur l’ensemble du corps. Votre colonne vertébrale, vos épaules et vos jambes ne subissent aucune tension, aucune torsion.

Le matelas mémoire de forme

La mémoire de forme est une matière viscoélastique et thermosensible. Cela signifie qu’elle se déforme sous la chaleur de votre corps, afin d’épouser ses contours. Vous êtes enveloppé de douceur, et maintenu en bonne position toutes les nuits, et jusqu’au petit jour.☀

Dès que vous changez de position, le matelas se redéforme afin d’épouser à nouveau votre morphologie. Pour bien dormir, c’est une matière qui mérite d’être découverte. Elle permet de créer des matelas orthopédiques résistants et confortables, qui maintiendront chaque zone de votre corps avec la plus grande justesse.

 

Pour qui sont faits les matelas orthopédiques ?

Les matelas orthopédiques, grâce à leur excellent niveau de maintien, sont idéals pour les personnes qui souffrent de fragilité au niveau des cervicales, et qui ressentent souvent des douleurs à la nuque, des raideurs cervicales. Si vous avez fréquemment des cervicalgies, des torticolis, ou si vous souffrez de hernie cervicale, d’inversion de la courbure cervicale, d’arthrose cervicale, ou encore de lordose cervicale, alors le matelas orthopédique pourra vous accompagner vers des nuits plus douces !

Son aide sera également précieuse si vous souffrez de douleurs dorsales ou lombaires. Ainsi, l’achat d’un matelas orthopédique sera conseillé afin de soulager les lombalgies, les sciatiques, les hernies discales, les cruralgies ou si vous venez de subir une intervention chirurgicale.

 

Un matelas orthopédique peut-il être remboursé par la sécurité sociale ?

Il est essentiel ici de faire la différence entre un matelas orthopédique et un matelas médical. Le matelas médical est en effet généralement prescrit par un médecin et peut engendrer une prise en charge par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Le matelas médical vient composer le lit médicalisé, et est prescrit pour les personnes dont l’état de santé nécessite d’être alitées sur le long terme, ou qui ont une mobilité réduite.

Le matelas orthopédique, quant à lui, est disponible en vente libre. Il peut être conseillé par les professionnels de santé (médecins, kinésithérapeutes, ostéopathes…). Vous n’avez pas besoin d’ordonnance pour l’acheter, et il ne sera donc pas pris en charge par l’Assurance Maladie.

 

Les matelas zones de confort

Que vous optiez pour un matelas mémoire de forme ou pour un matelas latex, vous pourrez vous tourner vers des produits qui offrent des zones de confort. Ces zones de confort offrent des soutiens plus ou moins fermes à différentes parties du corps. Elles vous permettent d'avoir une meilleure stabilité, d'améliorer la répartition du poids et de la pression du corps sur le matelas.

Elles aident aussi et surtout au soutien de votre colonne vertébrale : si vous recherchez un matelas orthopédique parce que vous souffrez souvent de mal de dos le matin, c’est un détail qui fera toute la différence.

Souvent, les matelas qui proposent ces zones de confort offrent également un accueil plus moelleux au niveau des épaules, ce qui permet d’éviter les tensions sur cette partie du corps. Si vous avez l’habitude de dormir sur le côté, et que vous avez parfois mal aux épaules, le matelas orthopédique avec zones de confort pourra donc être intéressant.

Les zones de confort peuvent être au nombre de 5 ou 7. Elles offriront alors un soutien sur mesure à votre tête, votre dos, vos épaules, vos hanches ou à vos genoux. Notez que plus le matelas offre de zones de confort, plus le soutien sera adapté à vos besoins, et plus le prix augmentera.💶

 

Qui des matelas à ressorts ?

Si les matelas orthopédiques sont le plus souvent conçus avec du latex naturel ou de la mémoire de forme, il est également possible de vous tourner vers des matelas ressorts.

Mais ici, attention à bien analyser le nombre de ressorts. Plus votre matelas contient de ressorts, meilleurs est l’ergonomie de votre matelas orthopédique. À titre d’exemple, un matelas de 140×190 cm pourra être constitué d’un minimum de 680 ressorts, et pourra contenir jusqu’à 1 270 ressorts !

Par ailleurs, privilégiez toujours les matelas à ressorts ensachés. Ils offrent une meilleure indépendance de couchage : puisque les ressorts sont ici emballés de manière individuelle, ils absorbent parfaitement les mouvements du corps pendant la nuit, et ne dérangent pas l’autre dormeur.

Les matelas orthopédiques à ressorts ensachés offrent un bon maintien dorsal, et agissent également sur la circulation sanguine. En soulageant les points de pression de votre corps, il améliore la fluctuation du sang dans votre organisme pendant la nuit. Un vrai atout si vous souffrez de syndrome des jambes sans repos. Vous avez moins besoin de changer de position au cours de la nuit, et préservez ainsi la qualité de votre sommeil réparateur.

 

Quelle fermeté pour un matelas orthopédique ?

Ici, tout dépend de votre morphologie. Si vous avez une petite carrure, XS ou S, tournez-vous vers un matelas orthopédique assez souple, qui accueillera votre corps avec douceur, sans créer de points de pression. Si vous avez une carrure M ou L, les accueils mi-fermes seront idéals, et vous livreront le juste équilibre entre maintien et confort. Et enfin, si vous avez une forte corpulence, les matelas fermes et très fermes seront les plus adaptés à vos besoins, vous offrant un maintien incomparable.

 

Quelle densité pour un matelas orthopédique ?

Un matelas orthopédique de qualité doit posséder une densité d’au moins 65kg/m3. En effet, ce chiffre indique la quantité de mousse ou de latex par m3, et détermine le niveau de qualité du matelas, et non son niveau de fermeté.

Plus ce chiffre est élevé, plus la qualité sera au rendez-vous. Et puisqu’un matelas orthopédique remplit un rôle fondamental en vous permettant de prendre soin de votre santé, la qualité doit être mise au premier plan.

En dessous de ce chiffre, le risque est d’opter pour un matelas qui perdra rapidement ses qualités de soutien, et qui ne prendra pas suffisamment soin de votre colonne vertébrale.

 

Quelle épaisseur pour un matelas orthopédique ?

L’épaisseur joue un rôle essentiel à la fois dans la qualité du matelas, mais également sur ses propriétés de confort et de soutien.

Un matelas orthopédique doit nécessairement avoir une épaisseur qui se situe entre 20 et 25 cm. En dessous de cette épaisseur, vous rencontrerez plusieurs problèmes :

  • Vos mouvements ne seront pas amortis ;
  • Les points de tensions seront favorisés au niveau de la colonne vertébrale, facilitant ainsi l’arrivée de maux de dos le matin ;
  • La ventilation ne sera pas suffisante : votre matelas risque alors de vous tenir trop chaud la nuit, et votre sommeil s’en trouvera fragilisé.

Les matelas de plus de 25 cm peuvent également être très intéressants : il s’agit de matelas haut de gamme, qui offrent un très grand confort, et qui sont fabriqués avec des matériaux prestigieux. Ils ne manqueront pas de prendre soin de votre colonne vertébrale, et offriront une bonne répartition des points de pression, pour que vous éloigniez les moindres douleurs de votre sommeil !😴

 

Attention au choix de votre sommier

Le choix de votre sommier est fondamental si vous voulez optimiser les atouts de votre matelas, et profiter d’un réel confort. Le sommier amortit en effet près de 30% de vos mouvements. Ainsi, un sommier non adapté vous fera perdre 30% de la capacité de soutien de votre nouveau matelas et entraînera une usure prématurée du matelas orthopédique.

Par ailleurs, le sommier assure la bonne aération de votre matelas. En surélevant votre matelas orthopédique, il favorise l’évacuation de l'humidité et diminue les risques d'allergies provoquées par les acariens et les moisissures.

En général, les fabricants recommandent toujours leurs propres sommiers afin d’accueillir leurs matelas orthopédiques. Ces deux éléments sont en effet souvent élaborés ensemble, afin de vous offrir le meilleur soutien possible.

 

L’oreiller orthopédique pour renforcer l’efficacité du matelas orthopédique

Si vous avez un matelas orthopédique de qualité, mais que votre oreiller ne vous apporte pas le soutien dont vous avez besoin, tous les bienfaits prodigués par le matelas s’effacent.

En effet, l’oreiller œuvre afin de placer votre tête dans le parfait prolongement de votre nuque et de votre colonne vertébrale. Sans lui, votre corps ne respecte donc pas sa courbure naturelle, et vous risquez de faire naître des points de pressions au niveau de la tête, des cervicales, des trapèzes, des épaules ou encore du dos.

Pour bien choisir votre oreiller, plusieurs astuces :

  • Choisissez son épaisseur en fonction de votre position de sommeil. Par exemple, si vous dormez sur le ventre, choisissez un oreiller fin, de maximum 9 cm d’épaisseur. Si vous dormez sur le dos, choisissez un oreiller mi-épais, d’environ 11 cm de hauteur. Et si vous dormez sur le côté, choisissez un oreiller volumineux, d’au moins 12 cm de hauteur. Sur les fiches produits, l’épaisseur de l’oreiller n’est pas toujours indiquée, mais les vendeurs indiquent pour quelle position de sommeil les oreillers sont adaptés ;
  • Choisissez sa souplesse / fermeté en fonction de vos préférences de confort, mais également en fonction de votre morphologie. Si vous avez une morphologie XS ou S, tournez-vous vers un oreiller moelleux, qui accueille avec souplesse votre tête et vos cervicales. Si vous avez une morphologie M ou L, ce sont les oreillers mi-fermes qui seront le plus adaptés. Et si vous avez une morphologie XL ou XXL, place aux oreillers fermes et très fermes, qui offrent un maintien idéal à vos cervicales ;
  • Optez pour un oreiller mémoire de forme : cette matière enveloppe votre tête et votre nuque en s’adaptant à leurs contours. Elle vous livre un maintien sur mesure toute la nuit : dès que vous changez de position, la mousse se déforme afin d’épouser à nouveau les contours de votre corps ;
  • Veiller à ce que votre oreiller orthopédique soit rectangle : cette forme vous permet de profiter d’une meilleure liberté de mouvement, et d’un soutien idéal. En effet, sur cette forme, seules la nuque et la tête sont maintenues : les épaules butent contre le rebord de l’oreiller, ce qui vous permet de garder votre corps parfaitement aligné !

 

Alors, prêt à trouver votre nouveau matelas orthopédique ?

Quel oreiller est fait pour moi ?
Je fais le test