Oreiller de traction cervicale : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

À quoi sert un oreiller de traction cervicale et comment le trouver ?

Les oreillers de traction cervicale connaissent un succès grandissant ces dernières années. Et pour cause : les Français sont de plus en plus nombreux à souffrir de cervicalgies, de tensions et de raideurs au niveau de la nuque. En cause ? Une mauvaise position au travail, tenue durant plusieurs heures, debout ou devant un ordinateur, le port de charges lourdes, ou encore des nuits passées dans une mauvaise posture. Alors, pour vous aider à prendre soin de vous, pouvez-vous vraiment faire confiance aux oreillers de traction cervicale ? Comment fonctionnent-ils, et à qui peuvent-ils être utiles ? Quel budget faut-il prévoir ? Comment optimiser ses bienfaits grâce à d’autres astuces ? On vous dit tout !

 

La traction cervicale, qu’est-ce que c’est ?

Avant de parler en détail de l’oreiller de traction cervicale et de ses caractéristiques, il est nécessaire de parler de façon plus générale du traitement de traction cervicale.

La traction cervicale et vertébrale est un traitement utilisé pour soigner les douleurs au cou et les blessures dans la zone du rachis cervical. Cette technique consiste à tirer doucement votre tête loin de votre cou afin de créer une extension, ce qui permet d’éliminer la compression des vertèbres.

La traction cervicale peut être utilisée dans le cadre d'un traitement de physiothérapie ou seul à la maison. Son action est très efficace, et le soulagement particulièrement rapide : en quelques minutes seulement, vous sentez votre région cervicale se décontracter et vous éliminez vos tensions.

 

Quelles douleurs peuvent être traitées grâce à la traction cervicale ?

Que vous ressentiez des tensions, des oppressions cervicales ou des raideurs, la traction cervicale peut devenir une véritable alliée dans la lutte de vos problèmes.

Grâce à elle, vous :

  • Détendez vos muscles ;
  • Augmentez la souplesse de la nuque ;
  • Traitez les hernies cervicales et discales ;
  • Soulagez la douleur causée par les articulations, comme les problèmes d’arthrose, ou d’arthrite ;
  • Soulagez les entorses ;
  • Soulagez les spasmes ;
  • Traitez les blessures au niveau du cou ;
  • Soignez les nerfs pincés ;
  • Soulagez la spondylose cervicale, une dégénérescence des vertèbres du cou et des disques, qui entraîne une compression de la moelle épinière au niveau cervical.

Quels dispositifs de traction cervicale peuvent vous accompagner ?

Grâce aux dispositifs de traction cervicale, un espace est créé entre les vertèbres, ce qui soulage la compression et permet aux muscles de se détendre. Cela allonge ou étire les muscles et les articulations autour du cou.

Il existe plusieurs dispositifs de traction cervicale qui vous permettront de profiter de résultats rapides sur vos douleurs :

  • La traction manuelle : elle est effectuée par un kinésithérapeute. Vous vous placez en position allongée, pendant que le professionnel de santé étire doucement votre tête de votre cou. Il maintiendra sa position plusieurs secondes, puis relâchera, et répétera le mouvement plusieurs fois de suite afin de relâcher la pression dans votre nuque ;

  • La traction mécanique : réalisée par un kinésithérapeute, cette technique consiste à attacher votre tête et votre cou grâce à un harnais, lorsque vous êtes allongé sur le dos. Le harnais s’accroche à la machine ou à un système de poids qui éloigne doucement votre tête de votre cou et de votre colonne vertébrale ;
  • Le hamac cervical : vous placez votre tête dans un petit hamac d’une trentaine de centimètres de long, et vous couchez sur le dos. Seule votre tête est soutenue : ce système offre une traction cervicale en suspension, ce qui vous permet de bénéficier d’un réalignement complet de la colonne vertébrale, et même des lombaires ;
  • Le collier de traction cervicale gonflable : il s’agit d’un collier qui se place autour de la nuque, et que vous gonflez grâce à une pompe afin d’éloigner en douceur votre tête de votre cou. Vous pouvez facilement l’utiliser en position assise, dans les transports par exemple.

 

L’oreiller de traction cervicale : quelle utilité ?

L’oreiller de traction cervicale est en quelque sorte le cousin du hamac cervical. Il vous permet de décontracter votre nuque en quelques minutes seulement, de façon simple et efficace. Il vous suffit de placer ce petit oreiller d’environ 25 cm de long derrière la nuque, et de vous détendre en étirant vos vertèbres !

Souvent, ce type de produit est constitué de mousse ergonomique. Très confortable ce matériau s’adapte à toutes les morphologies. Sa matière et sa forme ergonomiques sont spécialement étudiées pour vous offrir un maximum de relaxation.

Un oreiller de traction cervicale est en réalité une façon simplifiée de profiter des bienfaits de la traction cervicale à la maison, sans avoir besoin d’investir dans beaucoup de matériel ou des séances de kinésithérapie. Attention toutefois : si vous avez des problèmes cervicaux à répétition, le suivi par un professionnel de santé est indispensable !

Avec l’oreiller, l'amplitude de la traction est plus limitée qu’avec le matériel que nous avons cité précédemment, mais il est tout à fait possible de libérer vos vertèbres cervicales grâce à ce type de produits. Pour réussir à bénéficier des avantages de la traction, vous devrez déplacer votre corps (spécialement le bassin) une fois que vous serez couché, pour bien étirer vos vertèbres.

Grâce à ce dispositif, vous profitez d’une plus large amplitude de mouvements et prenez soin de l'alignement de votre colonne vertébrale. Afin de poursuivre vos activités quotidiennes avec plus de facilité, c’est bien le secret !

L’oreiller de traction cervicale vous aide à vous relaxer

L’oreiller intervient en supportant votre tête, en soulageant vos cervicales et en relaxant l’ensemble de votre corps. Souvent, ce type de dispositif est utilisé pendant que vous regardez la télé ou que vous lisez : vous pouvez alors rester dans la position qui vous soulage pendant plusieurs minutes, sans sentir vos cervicales se tendre.

L’oreiller de traction cervicale vous aide à diminuer le stress

Mais ce n’est pas tout : en plus de calmer vos cervicales en vous libérant des tensions et des douleurs, l’oreiller de traction cervicale vous permet également de diminuer votre niveau de stress et votre fatigue. Il vous permet aussi de diminuer les migraines et les céphalées de tensions.

L’oreiller de traction cervicale prend soin de votre circulation sanguine

Grâce à ces oreillers, l’ensemble de vos muscles peut se détendre, et vous profitez également d’une meilleure circulation sanguine.

 

Un oreiller pour la journée, mais pas pour la nuit !

Attention : cet oreiller de traction cervicale n’est pas prévu pour vous accompagner vers Morphée ! Vous ne pourrez pas dormir avec, mais simplement profiter de son soutien pendant la journée, durant vos moments de détente. La nuit, vous pouvez parfaitement continuer de prendre soin de vos cervicales en misant sur un oreiller ergonomique rectangle à mémoire de forme.

 

Quel prix pour un oreiller de traction cervical ?

Un oreiller de traction pour le cou constitué de mousse de qualité coûte environ 40 €. En dessous de ce prix, la matière utilisée pour constituer l’oreiller ne sera pas de bonne qualité : vous avez besoin d’un matériau robuste, dense, et confortable.

Les oreillers de traction cervicale d’entrée de gamme offrent un soutien assez faible, et ne permettront pas de maintenir votre nuque en une bonne posture.

Pour prendre soin de vos cervicales, prenez donc garde à choisir un produit de qualité, dont les avis de consommateurs sont positifs. Vérifiez également que l’oreiller de traction cervicale que vous souhaitez acheter est recommandé par les professionnels de santé tels que les kinésithérapeutes et les ostéopathes. Il s’agit là d’un gage de qualité important.

 

La nuit, faites confiance à l’oreiller ergonomique à mémoire de forme

La nuit, continuez à prendre soin de vos cervicales en optant pour un oreiller ergonomique à mémoire de forme spécialement conçu pour votre nuque et votre tête.

Pour qu’il chouchoute vos cervicales, l’oreiller doit répondre à plusieurs critères… Faisons le point sur les critères avec lesquels vous devez être intransigeant !

L’oreiller doit être rectangle

Un oreiller cervical est nécessairement rectangle. Grâce à cette forme, vos épaules butent contre le rebord de l’oreiller : de cette façon, le haut de votre dos n’est pas trop surélevé, ce qui vous permet de profiter d’un parfait alignement entre votre tête, votre nuque et votre colonne vertébrale.

L’oreiller doit être constitué d’un seul bloc de mousse

Évitez la mousse en flocon : au fil des nuits, elle forme des paquets dans l’enveloppe de l’oreiller, et vous offre un confort peu homogène. Pour réussir à bien dormir et à profiter d’un oreiller de qualité sur le long terme, optez pour les oreillers cervicaux constitués d’un seul et unique bloc de mousse.

L’oreiller doit être adapté à votre position de sommeil

Si vous souffrez de douleurs aux cervicales, ce critère est le plus important de tous : votre oreiller doit être impérativement adapté à votre position de sommeil. Plus précisément, la hauteur de votre oreiller doit être adaptée à votre position de sommeil. Ainsi, si vous avez l’habitude de dormir sur le dos, vous aurez besoin d’un oreiller mi-épais, qui ne fera pencher votre tête ni trop vers l’avant, ni trop vers l’arrière : pour ce faire, les oreillers d’environ 11 cm d’épaisseur seront vos meilleurs alliés.

Si vous dormez sur le ventre, vos cervicales peuvent rapidement être fragilisées si vous dormez sur un oreiller trop épais. Pour réussir à prendre soin de vous, optez pour un oreiller le plus fin possible : une hauteur d’environ 9 cm maximum sera idéale, et vous permettra d’éviter les torsions cervicales, les tensions, les contractures.

Enfin, si vous dormez sur le côté, vous devrez prendre soin de vos cervicales en optant pour un oreiller épais, dont l’épaisseur sera capable de combler le vide entre votre nuque et le matelas : un oreiller d’au moins 12 cm de hauteur sera ici nécessaire.

L’oreiller doit être adapté à votre morphologie

L’oreiller à mémoire de forme que vous allez choisir doit être adapté à votre morphologie. Si vous avez une corpulence fine, vos cervicales ont besoin d’un accueil souple, moelleux. Si votre oreiller est trop ferme, les points de pression ne manqueront pas d’apparaître, et vous risquez de multiplier les cervicalgies au petit matin.

Si vous avez une morphologie M ou L, vous devrez vous tourner vers un oreiller à l’accueil mi-ferme. Et si vous avez une morphologie XL ou XXL, vous aurez besoin d’un soutien important au niveau des cervicales : les oreillers fermes et très fermes seront indispensables !

Il doit posséder une densité d’au moins 50kg/m3 au moins

La densité d’un oreiller définit son niveau de qualité, sa résilience. Un oreiller qui possède une densité inférieure à 50 kg/m3 ne pourra pas offrir ses qualités de soutien sur le long terme. Rapidement, il risque de se déformer, de se tasser, et de faire naître des points de pression importants… Et vos cervicales en souffriront nécessairement !

Pour trouver l’oreiller de vos rêves, ce petit test de 8 questions vous accompagne. Il vous donne la possibilité de trouver l’oreiller adapté à vos besoins. Vous faites le point sur vos habitudes de sommeil, vos préférences de confort, vos éventuels problèmes de santé, votre morphologie ou encore vos positions de sommeil, et vous êtes dirigé vers un oreiller qui vous correspond à 100% ! Pour vraiment chouchouter vos cervicales, même la nuit, quoi de mieux ?

 

Pour prendre soin de votre santé, vous pourrez donc vous fier à l’oreiller de traction cervicale ! Et pour appuyer ses bienfaits, place à un oreiller qui prendra soin de votre posture pendant que vous dormez la nuit : l’oreiller ergonomique à mémoire de forme. Il est grand temps de faire du bien à votre nuque !