plus minus cross arrow-left arrow-right arrow-bottom cart dropdown-arrow next previous heart search tick amazon-payment amex bitcoin cirrus diners-club discover dk dogecoin facebook fancy forbrugsforeningen apple-pay google-plus instagram interact jcb litecoin maestrooo mastercard paypal pinterest stripe tumblr twitter vimeo rss visa youtube lock video-play sale model badge view-in-space video badge
Les oreillers à mémoire de forme sont-ils trop durs ?
Les oreillers en mousse à mémoire de forme placent le confort et le bien-être des cervicales au premier plan. Si a priori, ils sont pleins de bonnes intentions, certains d’entre eux offrent néanmoins des conforts perçus comme trop durs, trop fermes. Mais alors, tous les oreillers à mémoire de forme sont-ils nécessairement trop durs ? Est-il possible de trouver un oreiller à mémoire de forme moelleux et douillet ? Oui, et on vous dit comment !
Benjamin
Conseiller de vos nuits
Sommaire de l'article
  • La peur de nombreux dormeurs : tomber sur un oreiller trop dur
  • Attention à ne pas confondre densité et fermeté
  • Choisir le niveau de moelleux / fermeté en fonction de sa morphologie
  • Quels dormeurs doivent impérativement éviter les oreillers à mémoire de forme durs ?
  • Testez votre oreiller à mémoire de forme chez vous

La peur de nombreux dormeurs : tomber sur un oreiller trop dur

Trop lourds, trop durs, inconfortables : les oreillers à mémoire de forme souffrent d’une mauvaise image auprès d’une grande partie de dormeurs.

Et pour cause : la matière d'origine qui sert à concevoir ces oreillers cervicaux est ferme. Mais le rendu final dont vous profitez sous votre tête dépend en réalité de la manière dont elle est retravaillée en usine. Ainsi, plus on apportera de travail sur le matériau, plus la mousse viscoélastique et thermosensible deviendra moelleuse. Elle sera de ce fait parfaitement adaptée aux personnes qui ont des douleurs cervicales, des douleurs au dos, à la tête, aux trapèzes ou encore, aux épaules.

Attention à ne pas confondre densité et fermeté

Vous l’aurez compris, toutes les mousses à mémoire de forme ne se valent pas. Et surtout, quelles que soient vos préférences de confort (coussin moelleux, mi-ferme, ferme, ou très ferme), il existe un oreiller en mousse adapté à vos envies.

Pour le trouver, ne vous fiez pas à la densité ! Il s’agit d’un chiffre qui indique le niveau de qualité, et non le niveau de fermeté de l’oreiller. La densité d’un oreiller précise la quantité de mousse présente dans ce dernier, et est exprimée en kg/m3. Pour opter pour un oreiller de qualité, tournez-vous vers une densité d’au moins 50kg/m3. En dessous de ce chiffre, votre coussin ne vous accompagnera pas sur le long terme, et laissera rapidement apparaître des paquets qui favoriseront l’arrivée de points de pression.

 

Choisir le niveau de moelleux / fermeté en fonction de sa morphologie

L’idéal, c’est de choisir le niveau de souplesse de votre oreiller en fonction de votre morphologie. Ainsi, si vous avez une morphologie XS ou S, les oreillers très souples seront idéals. Ils vous permettront de prévenir l’arrivée de points de pression sur l’ensemble de la région cervicale, et accueilleront votre tête avec la plus grande des douceurs.

Si vous avez une morphologie M ou L, les oreillers mi-fermes sont les plus adaptés : ils offriront du confort, tout en apportant un parfait niveau de maintien à vos cervicales.

Et si vous avez une morphologie XL ou XXL, les oreillers fermes et très fermes sont ceux qui vous correspondent le plus : vous avez en effet besoin d’un meilleur niveau de soutien au niveau de la nuque et de la tête ! Pour vous sentir bien à l’aise, et pour que le haut de votre corps soit correctement maintenu jusqu’au matin, c’est indispensable.

 

Quels dormeurs doivent impérativement éviter les oreillers à mémoire de forme durs ?

Certains dormeurs ne peuvent pas se permettre de poser leur tête sur un oreiller à mémoire de forme trop dur. C’est notamment le cas de celles et ceux qui :

  • Dorment sur le ventre: si vous dormez sur le ventre, votre tête doit être le plus bas possible, pour s’aligner avec votre nuque et votre tête. Pour parvenir à placer le haut de votre corps en bonne position, votre oreiller doit à la fois être fin et moelleux ;
  • Ont les cervicales fragiles: si vous souffrez de cervicalgies, de raideurs à la nuque le matin, si vous avez des pathologies qui touchent vos cervicales (arthrose, lordose, hernie cervicale, entorse cervicale…), vous avez besoin d’un accueil nécessairement souple ;
  • Ont une petite morphologie: comme on l’a précisé un peu plus haut dans cet article, les personnes qui ont une morphologie fine ont besoin de la plus grande des souplesses pour accueillir leur tête et leur nuque.

 

Testez votre oreiller à mémoire de forme chez vous

Pour vous assurer que l’oreiller à mémoire de forme dont vous rêvez ne sera pas trop dur, optez pour une marque qui vous permet de tester votre coussin tranquillement chez vous.

La marque Mon oreiller et moi propose aux dormeurs d’essayer l’oreiller de leur choix pendant 30 nuits ! De cette façon, vous pouvez prendre le temps d’analyser les points forts et les points faibles de votre oreiller à mémoire de forme, et d’observer ses effets sur votre sommeil.

En testant votre oreiller en magasin, pendant quelques secondes seulement, il est difficile de vous rendre vraiment compte de son niveau de confort. Mais en l’essayant pendant 1 mois dans votre propre lit, avec votre propre matelas, vous pourrez observer si :

  • Le niveau de confort vous correspond (pas trop dur, pas trop mou) ;
  • Vous ne ressentez aucun point de pression au niveau de la tête ou du cou ;
  • Vous arrivez vraiment à vous détendre;
  • Vous vous endormez plus facilement ;
  • Vous vous réveillez moins souvent pendant la nuit ;
  • Vous sentez que votre sommeil est plus réparateur;
  • Vos douleurs aux cervicales le matin disparaissent ;

Et si vous n’êtes pas convaincu, vous pouvez l’échanger ou vous faire rembourser. Si vous avez peur d’acheter un oreiller à mémoire de forme trop dur, voilà qui pourrait vous rassurer et vous permettre de placer vos nuits sous le signe du bien-être !

Pour trouver l’oreiller qui vous correspond, la première étape à remplir, c’est de réaliser ce petit test de 8 questions : il vous aidera à faire le point sur le confort dont vous rêvez, et sur vos habitudes de sommeil et vos problèmes de santé, pour vous guider vers l’oreiller idéal !