plus minus cross arrow-left arrow-right arrow-bottom cart dropdown-arrow next previous heart search tick amazon-payment amex bitcoin cirrus diners-club discover dk dogecoin facebook fancy forbrugsforeningen apple-pay google-plus instagram interact jcb litecoin maestrooo mastercard paypal pinterest stripe tumblr twitter vimeo rss visa youtube lock video-play sale model badge view-in-space video badge

30 nuits d'essai

Livraison et retours offert

Garantie 3 ans

Paiement en 3x sans frais

30 nuits d'essai

Livraison et retours offert

Garantie 3 ans

Paiement en 3x sans frais

Faut-il nécessairement mettre un prix élevé pour un oreiller cervical ?

Les oreillers cervicaux épousent la forme de votre tête et de votre nuque pour leur apporter soutien et douceur. Si vous souffrez de douleurs aux cervicales, s’il vous arrive de vous lever avec le cou bloqué, si vous ressentez des raideurs, des points de tensions à la nuque, alors les oreillers cervicaux seront de grands alliés. Alors, quel est le prix d’un oreiller à mémoire de forme ? Faut-il nécessairement mettre un prix élevé pour profiter d’un oreiller cervical ? On vous en dit plus…

Benjamin
Conseiller de vos nuits
Sommaire de l'article

Le prix peut être un indicateur…

Le prix est un premier indicateur qui peut vous aider à y voir plus clair sur le niveau de qualité proposé par le fabricant. Il n’y a pas de secret, un oreiller à 10 – 20 € ne pourra pas vous apporter un haut niveau de confort et de soutien.

En général, les oreillers disponibles à ce prix sont des oreillers d’entrée de gamme. Ils sont garnis avec des fibres de polyester pleines, qui présentent plusieurs inconvénients :

  • Elles tiennent chaud : les fibres pleines ne laissent pas circuler l’air dans le garnissage. Elles retiennent la chaleur produite par votre corps, et peuvent être à l’origine de coups de chaud pendant la nuit ; 🌙
  • Elles se tassent : ces fibres de faible qualité se tassent rapidement au fil des nuits dans votre oreiller, vous privant ainsi de tout le moelleux et le gonflant que vous aimiez tant ;
  • Elles se déplacent dans le garnissage. L’oreiller se déforme alors, et vous offre une surface de couchage peu homogène, avec des paquets qui peuvent provoquer des torsions au niveau des cervicales.

Un oreiller pas cher, c’est un oreiller qui pourra vous apporter un bon niveau de confort pendant quelques nuits, mais qui perdra rapidement ses qualités de maintien, son douillet, son moelleux.

De façon générale, en dessous de 50€, un oreiller à mémoire de forme risque de ne pas être de qualité.

 

…Mais il ne garantit pas la qualité

À l’inverse, un oreiller qui coûte cher n’est pas nécessairement un oreiller haut de gamme. Des fabricants peu scrupuleux n’hésitent pas à proposer des matériaux bas de gamme à prix importants.

C’est notamment le cas des oreillers mémoire de forme : cette matière haut de gamme est parfois mélangée à des fibres de polyester de mauvaise qualité. Le pouvoir viscoélastique et thermosensible de l’oreiller peut alors largement être remis en question, et ne vous permettra pas de bénéficier de tout le soutien dont vous avez besoin.

Au-delà de 120€, ce sont surtout les finitions qui pourront être de meilleure qualité. Le garnissage, quant à lui, ne sera pas davantage qualitatif sur un oreiller à 80 € que dans un oreiller à 200 €.

Quel oreiller est fait pour moi ?
Je fais le test 👆

Alors, qu’est-ce qui garantit la qualité ?

Si le prix ne définit pas à lui seul le niveau de qualité de votre oreiller, qu’est-ce qui peut vous aiguiller dans votre choix ?

La composition du garnissage

Vous avez pris l’habitude de déchiffrer les étiquettes des produits alimentaires que vous consommez pour en analyser la composition ? Hé bien vous allez devoir faire pareil pour votre oreiller ! Analysez sa composition, c’est-à-dire le garnissage qui est utilisé afin de le rembourrer.

Évitez les mélanges : si vous recherchez un oreiller ergonomique cervical, ce dernier ne doit être composé que de cette matière, et rien d’autre. Si vous recherchez un oreiller en plumes et duvet, tournez-vous vers les plumes et duvets de canard et d’oie : plus l’oiseau duquel sont prélevées les plumes est gros, plus l’oreiller sera gonflant. 🪶

La densité de l’oreiller

Pour connaître le niveau de qualité d’un oreiller, vous pouvez également analyser sa densité. Elle n’indique pas le niveau de fermeté du coussin, mais son niveau de qualité. Il est conseillé de se tourner vers des oreillers dont la densité est au moins égale 50 kg/m2 : en dessous de ce chiffre, les oreillers ne garderont pas leurs propriétés de soutien sur le long terme. Après quelques mois, ils commenceront à se tasser, et pourront provoquer des points de pression.

Un oreiller adapté à vos besoins

Pour qu’un oreiller offre un bon niveau de qualité, vous devez veiller à ce qu’il soit surtout adapté à vos besoins. Un oreiller à 30 €, qui s’adapte à vos habitudes de sommeil sera bien plus efficace qu’un oreiller à 120 € qui ne répond pas à vos besoins.

Ainsi, pour faire votre choix, vous devez analyser votre position de sommeil, votre morphologie, vos éventuels problèmes de santé et vos préférences de confort. Pour trouver celui qui vous correspond, ce test de 8 questions vous aidera à y voir plus clair.

La première chose à savoir, c’est que l’épaisseur de votre oreiller doit être adaptée à votre position de sommeil. Sa souplesse ou sa fermeté doivent correspondre à votre morphologie : plus votre carrure est fine, plus votre nuque apprécie les oreillers souples, et plus votre carrure est large, plus vous avez besoin de fermeté. Attention toutefois à bel et bien opter pour un oreiller sur lequel vous vous sentez à l’aise avant tout. Laissez vos préférences de confort parler.

Et si vous voulez vous assurer que l’oreiller vers lequel vous vous tournerez répondra à toutes vos exigences, optez pour une marque qui vous donne la possibilité de le tester chez vous, dans votre lit, pendant 30 nuits. C’est ce que propose la marque Mon oreiller et moi : si le confort et le maintien de l’oreiller ne vous séduit pas, vous pouvez le renvoyer et vous faire rembourser, ou en trouver un autre qui vous correspond davantage !

Quel oreiller est fait pour moi ?
Je fais le test