Lumbago : position pour dormir lorsqu’on a mal au dos

Lumbago : quelle position pour dormir quand on a mal au dos ?

Lorsque l’on souffre de lumbago, la position que l’on adopte pendant la nuit peut véritablement accélérer la guérison. Afin de garder votre tête, votre cou et votre colonne vertébrale alignés, et ainsi soulager vos douleurs dans le bas du dos lorsque vous dormez, voici quelques petites astuces !

 

Lumbago : quels sont les symptômes ?

Le lumbago se caractérise par une douleur intense et un blocage dans la région lombaire. Ce problème de santé apparaît en général après un effort de soulèvement d’un objet, un trajet prolongé en voiture, ou un faux mouvement.

La douleur est isolée dans la partie basse du dos, et peut descendre jusqu’aux fesses. Elle s’associe à une raideur qui empêche tout mouvement du dos, qui entraîne une sensation de blocage. Lors de l’effort ou lorsque vous toussez, la douleur s’intensifie. En position allongée, la douleur est soulagée. Dans certains cas, la raideur est accompagnée d’une déviation passagère de la colonne vertébrale.

Le lumbago est la première cause de lombalgie aiguë chez les personnes de 30 à 60 ans. En général, c’est une affection qui dure moins d’une semaine : si la durée des symptômes est ressentie sur moins de 6 semaines, on parlera de lombalgie aiguë, et si elle persiste plus de trois mois, on parlera de lombalgie chronique.

Pour profiter d’un sommeil réparateur pendant la nuit, et soulager les douleurs liées au lumbago, il est essentiel d’opter pour une position qui prend soin de votre dos lorsque vous dormez. 😴

 

Quelle position pour dormir avec un lumbago ?

La position sur le dos

Si vous avez l'habitude de dormir sur le dos, vous pouvez placer un oreiller sous les genoux afin de maintenir la courbe naturelle du corps, et éviter les points de pression. Pour que les lombaires soient en flexion, il sera nécessaire de placer un oreiller adapté sous la nuque.

La position sur le côté

C’est la plus recommandée pour soulager les lumbagos. La position fœtale vous permet de plier les hanches et les genoux. Courbez-les au maximum afin d’amener la région lombaire en flexion. Analysez également si le fait de surélever votre nuque de façon plus ou moins importante peut vous vous aider à vous détendre davantage.

Vous pouvez également placer un coussin entre les genoux et les cuisses, afin que vos jambes soient parallèles, alignées : cette posture vous aidera à ne pas exercer la moindre torsion sur la colonne vertébrale. Elle permettra également d’éviter les douleurs aux hanches, en maintenant une distance correcte entre elles.

La position sur le ventre

Cette position n’est pas vraiment recommandée si vous avez un lumbago. Dans la mesure du possible, essayez de corriger cette posture en vous plaçant sur le côté, et en maintenant votre corps grâce à un traversin calé le long du corps.

Si vous avez l’habitude de dormir sur le ventre, et que vous n’arrivez pas à corriger cette posture, placez un coussin sous votre bassin, toujours dans le but de créer une flexion au niveau de la région lombaire.

Placez également un oreiller fin sous votre nuque, afin de respecter la courbure de votre corps et éviter les moindres torsions.

 

L’importance de l’oreiller

Lorsque vous souffrez de lumbago, l’oreiller joue un double rôle :

  • Celui que vous positionnez sous votre nuque doit être adapté à votre position de sommeil, à votre morphologie, et à vos problèmes de santé ;
  • Celui que vous positionnez sous votre bassin, sous vos genoux, ou entre vos cuisses doit vous offrir un confort total, sans créer de point de pression : sa souplesse /fermeté et son épaisseur doivent être adaptée à vos besoins. 📏

Choisir l’oreiller pour votre nuque

Pour bien choisir l’oreiller qui va sous votre nuque, vous devez choisir sa hauteur en fonction de votre position de sommeil. Si vous dormez sur le dos, un oreiller mi-épais d’environ 11 cm de hauteur est idéal. Si vous dormez sur le ventre, un oreiller fin de 9 cm maximum vous aidera à éviter la moindre torsion. Et si vous dormez sur le côté, optez pour un oreiller épais, d’au moins 12 cm de hauteur, qui surélèvera suffisamment votre tête.

Optez pour un oreiller en mousse à mémoire de forme : c’est la matière à privilégier lorsqu’on souffre de lumbago, de douleurs lombaires, dorsales, ou encore aux cervicales.

Tournez-vous vers un oreiller dont la souplesse correspond à votre morphologie. Plus votre morphologie est fine, plus vous avez besoin d’un oreiller souple, qui accueille doucement votre tête, et plus votre morphologie est large, plus vous avez besoin d’un oreiller ferme, qui offre un bon maintien aux cervicales. 

Choisir l’oreiller pour le bas du corps

Si vous dormez sur le côté, vous devez placer un oreiller d’au moins 10 cm entre vos genoux et vos cuisses, afin de tenir vos jambes parallèles. Optez pour un oreiller assez souple, pour ne créer aucun point de pression : la mémoire de forme ou les oreillers synthétiques en fibre de polyester siliconées creuses seront les bienvenues. 🧬

Si vous dormez sur le dos, optez pour un oreiller assez épais, d’au moins 12 cm, que vous placerez sous les genoux. Les oreillers en plumes et duvet sauront répondre à vos besoins.

Si vous dormez sur le ventre, optez pour un oreiller mi – épais, plutôt moelleux, qui prendra soin de ne créer aucun point de pression au niveau du bassin.

La position pour bien dormir lorsque l’on souffre de lumbago, c’est une position qui permet à votre corps d’être parfaitement détendu : vos lombaires doivent pouvoir se décontracter totalement, pour libérer la pression. En optant pour des oreillers de qualité, vous réussirez à éviter les contractures, les courbures involontaires, les points de pressions et les torsions !