plus minus cross arrow-left arrow-right arrow-bottom cart dropdown-arrow next previous heart search tick amazon-payment amex bitcoin cirrus diners-club discover dk dogecoin facebook fancy forbrugsforeningen apple-pay google-plus instagram interact jcb litecoin maestrooo mastercard paypal pinterest stripe tumblr twitter vimeo rss visa youtube lock video-play sale model badge view-in-space video badge
Est-il possible de mieux dormir sans coussin ?

Certains dormeurs ont fait le choix de passer leur nuit sans coussin. Manque de confort, douleurs aux cervicales, ou à la tête, difficultés à trouver une position agréable : les raisons qui peuvent vous amener à dormir sans coussin peuvent être nombreuses. Mais alors, dormir sans oreiller, bonne ou mauvaise idée ? Quelles peuvent être les conséquences sur votre santé ? Quels dormeurs peuvent se permettre de dormir sans coussin ? On vous dit tout !

Benjamin
Conseiller de vos nuits
Sommaire de l'article

Qui peut dormir sans coussin ?

Si vous avez une morphologie très fine, et que vous dormez sur le ventre, dormir sans coussin peut parfois être mieux que de dormir sur un oreiller de mauvaise qualité ! Dans cette position, vos cervicales doivent être accueillies le plus légèrement du monde, surtout si vous avez une morphologie fine.

Un oreiller très souple, qui englobe parfaitement les contours de votre nuque et de votre tête, est indispensable. Si vous n’avez pas cet allié à la maison, alors, passez-vous d’oreiller : cela vous permettra de placer votre tête et votre cou dans le prolongement de votre colonne vertébrale.

Mais une chose est sûre, cette solution n’est pas faite pour durer. L’idéal est tout de même d’avoir un oreiller très fin. Alors ne tardez plus, et optez rapidement pour un oreiller de maximum 9 cm de haut, souple et tout doux pour dormir paisiblement sur le ventre ! Alors, si vous dormez sur le ventre, et que vous avez une petite morphologie, cet oreiller à mémoire de forme cervical pourrait bien adoucir vos nuits !

En outre, si vous souffrez souvent de forts maux de tête le matin, dormir sans coussin peut-être une option pour vous. Lorsque vous vous passez d’oreiller, la tête est mieux ventilée, et la circulation sanguine est améliorée, ce qui réduit les maux de tête chez certaines personnes.

Quel oreiller est fait pour moi ?
Je fais le test 👆

Dormir sans coussin : pourquoi ça peut être dangereux ?

Lorsque vous dormez, une règle doit être respectée coûte que coûte : votre colonne vertébrale, votre nuque et votre tête doivent être alignées. Et c’est justement le rôle de l’oreiller que de permettre cet alignement parfait ! Il élève votre tête de façon plus ou moins importante, en fonction de vos besoins, afin de la placer dans le prolongement du reste du corps.

Si vous ne respectez pas cet alignement, les conséquences sur votre santé peuvent être grandes. Les cervicalgies, les torticolis, les tensions, l’arthrose cervicale, les raideurs, les névralgies cervico-brachiales,  ou encore les lordoses cervicales peuvent apparaître, et perturber votre quotidien. Engourdissements, fourmillements, impressions de décharges électriques, blocages dans les mouvements ou douleur aigüe se font alors ressentir, vous handicapant à la fois dans vos activités en journée, et le soir, lorsque vous souhaitez vous endormir et profiter d’une nuit réparatrice.

Dormir sans oreiller peut ainsi avoir des conséquences sur la qualité de votre sommeil réparateur. Les réveils nocturnes se font plus fréquents, et votre sommeil profond s’affaiblit : vous vous réveillez fatigué, et votre dette de sommeil s’alourdit petit à petit ! Et lorsque l’on manque de sommeil, là encore, les conséquences sur notre santé physique et morale sont nombreuses :

  • Sautes d’humeurs, difficultés à gérer ses émotions négatives telles que le stress, l’énervement, le doute, la tristesse, la peur etc…
  • Trouble de la concentration;
  • Affaiblissement de la mémoire;
  • Difficultés d’apprentissage;
  • Perte de vigilance;
  • Manque de motivation;
  • Affaiblissement des défenses immunitaires;
  • Prise de poids;

Le manque de sommeil peut également favoriser l’arrivée de certaines maladies telles que le diabète, les maladies cardiovasculaires, ou encore l’obésité. Vous l’aurez compris, pour chouchouter son organisme, mieux vaut chouchouter son sommeil !

 

Qui doit impérativement éviter de dormir sans coussin ?

Les personnes qui dorment sur le côté ou sur le dos

Certaines personnes ne doivent pas se passer de coussin lorsqu’elles dorment. C’est notamment le cas des dormeurs qui passent leur nuit sur le côté ou sur le dos. Dans cette position, impossible pour la tête et la nuque d’être placées dans le prolongement du dos sans oreiller.

Si vous dormez sur le dos, vous avez besoin d’un oreiller mi-épais, d’environ 11 cm de hauteur. Si vous dormez sur le côté, vous avez besoin d’un oreiller volumineux, qui comble le vide entre votre nuque et votre matelas. Et plus votre carrure est large, plus vous avez besoin d’un oreiller gonflant !

Les personnes qui ont des douleurs aux cervicales

Les dormeurs qui ont les cervicales fragiles doivent également impérativement éviter de dormir sans coussin. Votre rachis cervical doit être soutenu en légèreté, pour éviter l’apparition de points de pression. Les oreillers à mémoire de forme sont les plus appropriés : leur mousse viscoélastique réagit sous la chaleur de votre corps afin d’en épouser les formes dans les moindres détails. Votre nuque est alors enveloppée, et maintenue en bonne position pendant toute la nuit. Pour vous lever sans douleur au cou, elle est indispensable.

En outre, si vous avez de l’arthrose cervicale, il faut absolument éviter de dormir sans coussin, au risque d’accentuer les symptômes.

Les personnes qui ronflent

Il est essentiel de noter que dormir sans oreiller favorise les ronflements. Ainsi, si vous ronflez la nuit, ou encore, si vous souffrez d’apnée du sommeil, cette habitude est à proscrire !

Vous dormez sans coussin depuis longtemps ?

Si vous dormez sans coussin depuis longtemps, vous aurez peut-être besoin de temps avant de vous faire à la présence d’un oreiller sous votre tête. Pour commencer, utilisez votre oreiller pendant de courtes siestes, pour habituer votre corps. Petit à petit, vous pourrez ensuite le garder une partie de la nuit, puis jusqu’au petit jour ! Et nul doute que vos cervicales vous remercieront…

Pour trouver l’oreiller idéal, ce test de 8 questions vous accompagne. Il vous guide vers l’oreiller adapté à vos préférences de confort, à votre position de sommeil, et à votre morphologie. Pour arrêter de dormir sans coussin, c’est par là qu’il faut commencer !
Quel oreiller est fait pour moi ?
Je fais le test