Coussin polochon : les étapes pour trouver celui qui apaise vos nuits | Mon oreiller et moi

Coussin polochon : les étapes pour trouver celui qui apaise vos nuits

Les coussins polochon apportent de la douceur et du confort à vos nuits. Mais pour prendre soin de votre corps et éviter de faire naître des torsions, notamment au niveau de vos cervicales, le choix de votre traversin doit se faire avec beaucoup de minutie : le type de garnissage, le niveau de souplesse et la taille de votre polochon ne doivent pas être choisis au hasard ! Alors, quels critères faut-il observer pour trouver le bon traversin ? Pour qui ce type d’oreiller long est-il adapté ? A contrario, qui doit l’éviter ? Quel prix compter pour un polochon de qualité ? Si vous vous posez ces questions, ce petit guide spécial traversin est fait pour vous !

 

L’importance d’opter pour un coussin polochon de qualité

Lorsque vous dormez, la posture que vous adoptez joue un rôle crucial sur la qualité de votre sommeil. Que vous dormiez sur le ventre, sur le dos ou sur le côté, l’objectif est le même : vous devez placer votre tête de façon à ce qu’elle soit dans le prolongement de votre cou et de votre colonne vertébrale.

Pour y parvenir, la forme du coussin sur lequel vous vous installez compte énormément. C’est la raison pour laquelle, si vous aimez le confort que procurent les polochons, vous allez devoir être particulièrement vigilant : puisqu’il présente souvent une forme cylindrique, les torsions peuvent y être nombreuses. Vous devrez alors veiller à ce que son niveau de souplesse, sa taille et son garnissage vous permettent de conserver l’alignement dont votre corps a besoin.

En optant pour un traversin de qualité, vous mettrez alors toutes les chances de votre côté pour vous endormir plus facilement, et également pour éviter de vous réveiller durant la nuit. Afin d’avoir un sommeil de qualité, il semblerait donc que le choix de votre coussin soit de la plus haute importance ! Mais alors, quels critères observer pour être sûr de faire le bon choix ?

Quels critères pour choisir un polochon adapté ?

Pour trouver le polochon de vos rêves, voici les trois critères qui comptent vraiment : la longueur du traversin, son garnissage, et son niveau de souplesse.

Bien choisir le niveau de souplesse de votre traversin

La souplesse du traversin pour lequel vous optez doit être adaptée à votre morphologie. Plus vous avez une morphologie fine, plus le traversin sur lequel vous dormirez devra être souple : c’est ce qui vous permettra en effet d’éviter de voir naître des triggers points au niveau de vos trapèzes et de vos cervicales. Si vous avez une morphologie M ou L, les conforts mi- fermes seront intéressants car ils offriront un soutien adapté au haut de votre corps. Enfin, si vous avez une morphologie XL ou XXL, optez pour un traversin ferme. Il maintiendra votre tête en bonne position toute la nuit !

 

Bien choisir la taille de votre polochon

Pour bien choisir la taille de votre polochon, vous allez devoir tout d’abord définir le nombre de dormeurs qui viendront poser leur tête dessus. Attention toutefois si vous aviez dans l’idée de choisir un traversin pour deux dormeurs : il est essentiel de rappeler que chaque personne a des besoins différents. Évitez donc de partager votre traversin avec une personne qui ne répond pas aux mêmes spécificités que vous.

Optez pour un traversin qui correspond à la largeur de votre lit : 140 cm ou 160 cm, en fonction de la place que vous avez !

Enfin, choisissez la taille de votre coussin en fonction de l’utilisation que vous allez en faire : si vous songez à placer votre polochon sous vos jambes car vous souffrez du syndrome des jambes sans repos, optez pour un traversin assez petit. Toutefois, si vous souhaitez placer votre polochon le long de votre corps pour rester dans une bonne position toute la nuit, optez pour un polochon de 160 cm de longueur.

Bien choisir le garnissage de votre polochon

Le garnissage de votre polochon doit être choisi en fonction du type de confort que vous recherchez, mais également en fonction de vos éventuels problèmes de santé.

Si vous souffrez de sueurs nocturnes, vous vous laisserez facilement séduire par les polochons naturels en plumes. Ils vous procureront une confort respirant, à la fois ferme et moelleux.

Si vous souffrez de douleurs aux cervicales, les polochons en fibres polyester pourront prendre soin de vous. Optez pour des fibres siliconées creuses : ces dernières glissent les unes sur les autres, pour vous offrir un rembourrage homogène, qui dorlotent votre corps !

 

Quel prix pour un coussin polochon qui prend soin de vos nuits ?

Le prix de votre traversin dépend du garnissage qui le compose.

Pour un polochon de qualité, qui prend vraiment soin de vous, prévoyez un budget entre 50 € et 90 €. En dessous de ce budget, les propriétés de soutien et de confort de votre traversin seront trop faibles.

 

Pour qui le polochon est-il adapté ?

Le coussin polochon traditionnel et cylindrique est adapté à plusieurs types de dormeurs.

Les personnes qui souffrent de syndrome des jambes sans repos

Si vous souffrez du syndrome des jambes sans repos, vous pouvez par exemple utiliser un traversin afin de le placer sous vos jambes. En effet, cette pathologie provoque des fourmillements, des picotements, et dans certains cas, des décharges électriques  dans vos jambes. Puisque ces symptômes apparaissent principalement le soir et durant la nuit, le fait de placer un polochon sous vos jambes soulagera les douleurs.

Attention ici à ne pas opter pour un polochon trop ferme, car cela pourrait créer des points de pression au niveau des genoux, et votre sommeil serait loin d’être apaisé. Optez pour un traversin souple, ou un traversin naturel en plumettes. Ce dernier étant particulièrement résistant et aéré, il représentera un allié de taille pour vous aider à lutter contre les sueurs nocturnes qui accompagnent souvent le syndrome des jambes sans repos.

Les personnes qui souhaitent améliorer leur posture pour lire

Par ailleurs, les polochons peuvent également être utilisés par les dormeurs qui souhaitent améliorer leur posture lorsqu’ils lisent ou regardent la télévision. Ainsi, le polochon est souvent placé sous l’oreiller, afin de vous permettre de maintenir votre dos droit : un point important, à la fois pour votre colonne vertébrale, pour votre nuque et votre tête. Et si vous faites partie des personnes qui lisent dans leur lit, ce coussin de lecture pourrait bien vous accompagner afin d’adopter une posture qui chouchoute votre corps !

Coussin de lecture

Les femmes enceintes

Les femmes enceintes peuvent également se laisser séduire par le confort et le soutien des polochons. En effet, trouver une position agréable peut devenir compliqué dès le début du deuxième trimestre de grossesse. Pour réussir à vous endormir plus facilement, et éviter les réveils nocturnes fréquents, vous pouvez caler votre corps sur le côté en choisissant un coussin polochon confortable, qui s’adapte à votre morphologie.

Privilégiez les coussins en polyester siliconé : grâce à ce type de garnissage, les fibres glissent les unes sur les autres, ce qui vous permet de profiter d’un rembourrage homogène sur le long terme. Pour un sommeil cocooning et douillet, c’est le secret !

Les personnes qui souhaitent adopter la position sur le côté

Si vous avez l’habitude de dormir sur le ventre et que cette position vous cause de nombreux problèmes aux cervicales, vous pourrez essayer de changer de posture grâce à un traversin. Afin d’adopter une position sur le côté par exemple, les polochons sont vos meilleurs alliés : ils vous aident à caler le haut de votre corps sur la longueur, afin que vous puissiez rester facilement en bonne posture toute la nuit !

 

Qui doit éviter les polochons ?

Si les traversins peuvent prodiguer un niveau de confort intéressant, ils ne pourront malheureusement pas faire le bonheur de tout le monde ! Petit point sur les personnes qui doivent impérativement se tenir éloignées de ce type de coussin.

Les personnes qui dorment sur le ventre

Les personnes qui dorment sur le ventre doivent prendre garde au confort prodigué par les polochons. En effet, si vous avez l’habitude de dormir dans cette position, poser votre tête sur un traversin fera naître des torsions au niveau des cervicales. Sur ce type d’oreiller, votre tête ne pourra en effet pas être alignée à votre nuque et à votre colonne vertébrale. Les points de pressions et les contractures ne manqueront pas d’apparaître.

Si vous aimez vraiment le confort des polochons, vous allez donc devoir vous tourner vers les traversins plats, comme ce traversin orthopédique. L’idéal pour vous serait néanmoins d’opter pour un oreiller ergonomique à mémoire de forme, qui chouchoutera davantage votre région cervicale, et vous offrira le confort moelleux et douillet qu’elle mérite.

Les personnes qui souffrent de pathologies cervicales importantes

Les coussins polochons ne sont pas recommandés aux personnes qui souffrent de douleurs fréquentes au niveau des cervicales : ainsi, les personnes qui souffrent de lordose cervicale, de hernie cervicale, d’arthrose cervicale ou encore d’inversion de la courbure cervicale devront opter pour des oreillers plus adaptés à leur morphologie : les oreillers cervicaux à mémoire de forme seront en effet des solutions qui sauront prendre soin de votre rachis cervical, qui a besoin de se détendre totalement durant la nuit.

 

Polochon plat : l’alternative pour prendre soin de vos cervicales

Si les polochons cylindriques traditionnels peuvent apporter une qualité de sommeil intéressante pour certains dormeurs, il est également essentiel de préciser que ce type de coussin ne convient pas à tout le monde. Comme nous venons de l’indiquer, si vous avez souvent des douleurs aux cervicales le matin, ou si vous souffrez de problèmes au dos ou encore de migraines, la forme cylindrique des polochons pourrait bien vous causer du tort.

Polochon plat

Toutefois, si le confort des traversins vous séduit, et que vos douleurs aux cervicales sont encore peu fréquentes, vous pourrez opter pour un traversin orthopédique plat. Attention toutefois : si vous ressentez le moindre point de pression avec ce type de coussin, ou la moindre contracture, il ne faudra pas hésiter à vous tourner vers une solution plus appropriée : les oreillers ergonomiques à mousse à mémoire de forme pourront vous aider à prendre soin de vous.

 

Testez votre polochon chez vous

Pour être certain de choisir un polochon qui vous correspond totalement, il peut être intéressant de tester votre oreiller chez vous, durant plusieurs nuits. Vous pourrez ainsi prendre le temps d’observer les avantages et les inconvénients de votre traversin, et analyser si le confort qu’il vous offre vous séduit véritablement.

En effet, en testant votre traversin dans votre propre lit, vous pourrez observer s’il s’accorde à l’élasticité de votre matelas. Notez que plus votre matelas sera souple, plus votre corps s’y enfoncera : vous aurez alors besoin d’un traversin fin pour respecter l’alignement tête, nuque et colonne vertébrale. Au contraire, plus votre matelas sera ferme, moins votre corps s’y enfoncera, et plus vous allez avoir besoin d’un traversin épais pour maintenir une bonne posture.

En essayant votre coussin polochon chez vous, vous pourrez également apprécier les changements sur votre temps d’endormissement. Vous pourrez par ailleurs vous assurer que la qualité de votre sommeil est bel et bien au rendez-vous, et vous permet de vous lever en forme !

La marque Mon oreiller et moi vous permet de tester votre polochon chez vous, durant 30 nuits : un point positif pour enfin réussir à adoucir votre sommeil. Nul doute que leur gamme de traversins saura vous séduire !

Vous y êtes : vous avez désormais toutes les cartes en mains pour vous aider à acheter votre coussin polochon avec le plus grand soin ! Il est temps de mettre le confort au cœur de vos jolies nuits !