plus minus cross arrow-left arrow-right arrow-bottom cart dropdown-arrow next previous heart search tick amazon-payment amex bitcoin cirrus diners-club discover dk dogecoin facebook fancy forbrugsforeningen apple-pay google-plus instagram interact jcb litecoin maestrooo mastercard paypal pinterest stripe tumblr twitter vimeo rss visa youtube lock video-play sale model badge view-in-space video badge

30 nuits d'essai

Livraison et retours offert

Garantie 3 ans

Paiement en 3x sans frais

30 nuits d'essai

Livraison et retours offert

Garantie 3 ans

Paiement en 3x sans frais

Comment choisir son oreiller lorsque l’on a un long cou ?

L’oreiller doit toujours être choisi en fonction de la morphologie du dormeur. C’est ce qui lui permettra d’aligner sa tête, sa nuque et sa colonne vertébrale, et qui lui permettra d’éviter les torsions et les tensions. Alors, quel est le meilleur oreiller pour une carrure large ? Quel garnissage choisir lorsque l’on a un long cou ? Quelle forme d’oreiller est la plus adaptée pour les personnes qui sont grandes ? Comment être sûr d’acheter un oreiller qui répond à vos besoins de maintien ? On vous en dit plus sur ces oreillers au soutien infaillible.

Benjamin
Conseiller de vos nuits
Sommaire de l'article

Le maintien en première ligne

Si vous avez un long cou, vous avez besoin de maintien. Votre oreiller doit vous soutenir depuis l’endormissement jusqu’au petit jour, quelle que soit la position que vous adoptez, et même si vous bougez beaucoup. Pour profiter de ces bienfaits, vous pourrez opter pour un oreiller ergonomique cervical : ils sont conçus de mousse à mémoire de forme, viscoélastique et thermosensible. Cette mousse se déforme sous la chaleur de votre corps, afin d’épouser les contours de votre cou dans le détail. Dès que vous bougez, la mousse se déforme à nouveau pour s’adapter à votre nuque : vous êtes ainsi assuré d’être maintenus toute la nuit !🌙

 

La mousse à mémoire de forme en bloc

L’oreiller sur lequel vous vous allongez doit être constitué d’un seul et unique bloc de mousse. Évitez la mousse en flocons, qui s’éparpille dans l’enveloppe de l’oreiller. Grâce à la mousse en bloc, l’oreiller ne s’aplatit pas, ne se déforme pas. La surface reste parfaitement homogène, et vous profitez d’un maintien idéal et d’un confort indiscutable : pour un sommeil de qualité nuit après nuit, c’est l’astuce à suivre !😴

 

Privilégier les oreillers rectangles

Lorsque l’on a un long cou, et que l’on recherche un bon maintien, il est essentiel de se tourner vers des oreillers rectangles, et non carrés. Les oreillers rectangles surélèvent uniquement la nuque et la tête. Les épaules butent contre le rebord du coussin, ce qui vous permet de garder le cou et la tête alignés avec la colonne vertébrale. À l’inverse, sur un oreiller carré, tout le haut du dos est surélevé, ce qui entraîne des torsions cervicales et dorsales. Pour chouchouter votre cou, et votre corps tout entier, vous l’aurez compris, place aux oreillers rectangles.

 

Un oreiller qui maintient pour longtemps

Un oreiller qui maintient, c’est bien, mais un oreiller qui maintient pour longtemps, c’est encore mieux ! Pour que votre oreiller vous livre ses propriétés de soutien sur le long terme, observez sa densité. Ce chiffre indique le niveau de qualité de votre coussin, et non son niveau de fermeté. Ainsi, pour que votre oreiller apporte à votre cou tout le soutien dont il a besoin sur le long terme, veillez à choisir une densité d’au moins 50kg/m2. En dessous, l’oreiller perdra rapidement son confort et son maintien, et les problèmes de santé risquent d’apparaître…

 

Le risque des oreillers qui ne soutiennent pas assez

Si votre cou est long, il est certainement fragile. Lorsque l’on présente une sensibilité au niveau des cervicales, un manque de maintien peut avoir de lourdes conséquences sur la santé.

Les cervicalgies sont favorisées : ce problème de santé entraîne des raideurs cervicales, et peut même parfois bloquer complètement le cou. Le dormeur se trouve ainsi limité dans ses mouvements, et ressent une douleur qui peut parfois irradier dans le dos, dans la tête ou dans le bras.💪

Les hernies cervicales : elles provoquent des raideurs à la nuque, des engourdissements, des fourmillements au niveau de l’épaule, du bras et parfois de la main, des maux de tête, et difficultés à bouger la tête.

Les lordoses cervicales : elles font naître des engourdissements, des inflammations et des douleurs à la nuque. Avec ce type de problème de santé, les maux de tête et des douleurs lancinantes le long de la colonne vertébrales sont également fréquemment observés.

L’inversion de la courbure cervicale : naturellement, notre colonne cervicale est courbée entre 36° et -15°. Lorsque l’on souffre d’inversion de la courbure cervicale, cela signifie que l’on n’entre pas dans cette norme. Des raideurs articulaires, des migraines, des contractures, des tensions apparaissent alors, entravant votre quotidien de façon conséquente.

 

Quel budget pour un oreiller qui maintient suffisamment ?

Pour trouver un oreiller de qualité, qui offrira un bon maintien à votre cou sur le long terme, place aux matières de qualité ! La mousse à mémoire de forme de votre oreiller ne doit être mélangée à aucune autre. Évitez donc les oreillers qui contiennent de la mousse d’entrée de gamme. Un oreiller mémoire de forme coûte environ 80 €. En dessous de ce prix, vous risquez d’acheter un oreiller dont le garnissage n’est pas à la hauteur de vos espérances.

 

Tester le maintien de son oreiller à la maison, c’est possible !

Vous l’aurez compris : si vous avez le cou long, vos cervicales risquent d’être plus fragiles que la moyenne ! Et pour savoir si votre nouvel oreiller vous apportera le maintien dont vous avez besoin, optez pour une marque qui vous permet de tester votre coussin chez vous, dans votre lit, pendant 30 nuits. C’est ce que propose la marque Mon oreiller et moi. L’objectif ? Vous permettre de prendre le temps d’observer les effets de votre coussin sur vos cervicales, et sur la qualité de votre sommeil. En testant votre oreiller sur plusieurs semaines, vous pourrez vraiment analyser son niveau de soutien, et serez certain de faire le bon choix.

Si l’oreiller en question n’apporte pas le maintien que vous espériez, vous pouvez le renvoyer : vous serez alors remboursé, ou pourrez choisir un autre oreiller de la gamme !

Prêt à faire de jolis rêves, et à protéger votre cou comme il le mérite ?

Quel oreiller est fait pour moi ?
Je fais le test