plus minus cross arrow-left arrow-right arrow-bottom cart dropdown-arrow next previous heart search tick amazon-payment amex bitcoin cirrus diners-club discover dk dogecoin facebook fancy forbrugsforeningen apple-pay google-plus instagram interact jcb litecoin maestrooo mastercard paypal pinterest stripe tumblr twitter vimeo rss visa youtube lock video-play sale model badge view-in-space video badge Trouvez votre oreiller Trouvez votre oreiller

30 nuits d'essai

Garantie 3 ans

-5% dès 50€ d'achat, code : NOEL

Paiement en 3x sans frais

30 nuits d'essai

Garantie 3 ans

-5% dès 50€ d'achat, code : NOEL

Paiement en 3x sans frais

E-boutique
tous nos conseils pour mieux dormir malgré le psoriasis

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau, qui se caractérise généralement par l'apparition d'épaisses plaques de peau qui desquament, c’est-à-dire qui se détachent sous formes d’écailles blanches. La plupart du temps, il s'agit d'une maladie bénigne, mais il existe également des formes sévères (environ 20% des cas), associées à une atteinte généralisée et à des douleurs articulaires. Alors, quelles sont les causes du psoriasis ? Quels sont les symptômes de la maladie ? Comment mieux dormir en cas de psoriasis ?

Benjamin
Conseiller de vos nuits
Sommaire de l'article

Quels sont les symptômes du psoriasis ?

Le psoriasis se caractérise par des plaques inflammatoires rouges surmontées de lamelles de peau blanche. Ces lésions desquament et peuvent être accompagnées de démangeaisons. Elles se situent le plus souvent au niveau des mains, des coudes, des genoux, du bas du dos, ou sur le visage et le cuir chevelu.

Cette maladie évolue par poussées et a un fort retentissement sur la qualité de vie des personnes atteintes, ainsi que sur leur sommeil.

Quelles sont les causes du psoriasis ?

Une maladie auto-immune

Certaines cellules immunitaires présentes au niveau de la peau sont activées chez les patients atteints de psoriasis. Elles jouent un rôle central dans la prolifération des cellules superficielles de l’épiderme, mais également dans le déclenchement et le maintien des phénomènes inflammatoires.

Une prédisposition génétique

Le psoriasis est une maladie génétique, mais la transmission de génération en génération n’est pas systématique. Les personnes peuvent alors hériter de gênes qui les rendent plus susceptibles de développer un psoriasis.

Des facteurs favorisants ou aggravants

Plusieurs facteurs aggravants peuvent favoriser le psoriasis : c’est le cas du grattage, des traumatismes cutanés, de certaines infections ORL, de la prise de certains médicaments (comme les bétabloquants, le lithium, l'interféron alpha, les antipaludéens ou certains antihypertenseurs), du surpoids, ou encore, de l’excès d’alcool ou de tabac. Notez par ailleurs que les saisons peuvent être des facteurs déclenchant ou aggravant les poussées de psoriasis. Le soleil, quant à lui, améliore le psoriasis chez certaines personnes, et chez d’autres, l’aggrave.

Tabac & Alcool, des facteurs aggravant du psoriasis

Le stress physique ou psychique est également un facteur aggravant du psoriasis. Certaines infections, comme l’angine bactérienne (surtout chez l’enfant), ou une infection à VIH, peuvent aussi favoriser cette maladie. 

Qui est touché par le psoriasis ?

Le psoriasis apparaît habituellement à l'âge adulte, vers la fin de la vingtaine ou le début de la trentaine. Cette maladie peut dans certains cas toucher les enfants, parfois même avant l’âge de 2 ans. C’est une maladie qui atteint autant les hommes que les femmes.

Comment diagnostiquer le psoriasis ?

Le diagnostic du psoriasis est posé à la suite d'un examen clinique : le médecin examine les sites de localisation préférentiels, à savoir, le cuir chevelu, les genoux, les coudes, la région lombaire et les ongles, et recherche de lésions caractéristiques.

Comment réussir à mieux dormir lorsqu’on est atteint de psoriasis ?

Attention à ce que vous mangez

Le gluten favorise les inflammations. Dès lors, il est recommandé de supprimer le blé et les dérivés du blé, l'orge, le malt, les pâtes, les nouilles et certains aliments transformés. Par ailleurs, le soir, pour mieux dormir, privilégiez les aliments riches en tryptophane, un acide aminé qui favorise la production de mélatonine, l’hormone du sommeil.

Les boissons qui contiennent de la caféine, comme le café, les sodas et le thé doivent être évitées avant le coucher, car elles peuvent vous empêcher de vous détendre et de trouver le sommeil. Préférez les tisanes apaisantes à la camomille ou à la valériane par exemple, car elles vous aideront à vous endormir plus facilement.

Par ailleurs, évitez de boire de l'alcool, car il peut aggraver le psoriasis. Notez que l'alcool peut également perturber votre sommeil : une raison de plus pour l’éviter !

Rafraichissez votre chambre

Gardez la température de votre chambre suffisamment basse. Si votre psoriasis vous empêche de dormir, veillez à ce que la température n’excède pas les 18°C. Vous vous endormirez plus rapidement, et vous vous réveillerez moins souvent la nuit. Si votre pièce a tendance à être plus chaude, aérez-la juste avant d’aller au lit, pendant 15 minutes environ

En outre, si l’air de votre chambre est trop sec, cela peut aggraver votre psoriasis et provoquer des démangeaisons. Vous pouvez acheter un humidificateur d’air afin de maintenir un bon taux d’humidité dans la pièce, surtout en hiver car l'air a tendance à devenir plus sec.


Déstressez avant de dormir

Le stress est un facteur aggravant du psoriasis. Pour mieux dormir, et vous libérer de votre anxiété avant d’aller au lit. Les activités relaxantes vous accompagneront vers plus de calme et d’apaisement. Les séances de méditation d’environ 20 minutes pourront suffire à vous déstresser. Vous pouvez également tester la visualisation positive, un puissant outil utilisé en sophrologie

Les automassages à base d’huiles essentielles sont également de grands alliés. Massez votre plexus solaire, en utilisant le talon de votre main (droite ou gauche) et effectuez des mouvements rotatifs dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Vous pouvez également utiliser 3 doigts réunis (index, majeur, annulaire) mais faites attention à ne pas effectuer de pression trop forte sur ce point, car il est sensible. Respirez lentement et profondément, en gardant les yeux fermés, et concentrez-vous sur le mouvement et votre respiration. Massez cette zone avec un mélange composé de : 

  • 15 gouttes d’huile essentielle de Camomille Romaine ;
  • 15 gouttes d’huile essentielle de Lavande Vraie ;
  • 60 gouttes d'huile végétale de Bourrache ;
  • 30 mL d’huile végétale de Noyaux d'Abricot.

Créez un cocon de douceur autour de vous

Gardez vos draps, vos taies d'oreiller et l’ensemble de votre literie parfaitement propres. En effet, une literie sale peut aggraver le psoriasis, affectant la qualité de votre sommeil à cause des démangeaisons nocturnes. Faites attention à la lessive que vous utilisez, car certains détergents, parfums, ou substances allergènes peuvent irriter le psoriasis. Si vous avez beaucoup d'irritations cutanées la nuit, essayez de changer de lessive pour voir si cela vous aide à passer des nuits plus sereines !

Gardez une lotion apaisante à vos côté la nuit

Mettez une crème qui apaise le psoriasis à côté de votre lit. Dès que vous commencez à ressentir des démangeaisons ou de l'irritation, vous pouvez appliquer directement la crème pendant la nuit, pour vous apaiser instantanément, sans avoir à vous lever, et sans trop perturber vos cycles de sommeil. Cela vous évitera d'avoir à vous lever, ce qui peut perturber votre cycle de sommeil

Prenez soin de votre peau avant d’aller au lit

Etablissez un petit rituel nocturne afin d’apaiser votre peau et de l’hydrater correctement. Nettoyez-vous le corps et le visage avec un savon doux. Pour le shampoing, qui peut démanger le cuir chevelu, veillez à opter pour un produit certifié par un organisme bio. La composition doit être irréprochable : là encore, évitez les parfums, qui sont responsables d’irritations, et qui favoriseront les démangeaisons nocturnes qui peuvent vous empêcher de dormir. Hydratez tout votre corps dans les zones où le psoriasis a tendance à se développer, comme vos pieds, vos mains et vos bras. Si votre psoriasis est particulièrement grave, parlez-en à votre médecin : il saura vous guider vers une crème pour la peau sur ordonnance.

Prenez un bain avant de vous coucher pour apaiser votre peau irritée. Essayez d'ajouter de la farine d'avoine colloïdale, ou de l'huile pour le bain. Utilisez de l'eau tiède, et évitez l’eau chaude qui dessèche votre peau. Restez dans votre bain environ 15 à 20 minutes avant d’aller vous coucher. Pour sécher votre peau, tapotez-la avec douceur, et ne frottez pas !

Eloignez les lumières bleues à l’approche du coucher

Eteignez l'électronique à l'approche de l'heure du coucher. En effet, la lumière bleue des écrans électroniques peut perturber votre cycle de sommeil, en stoppant la production de mélatonine. Éteignez votre smartphone, votre ordinateur et votre tablette dans les deux heures qui précèdent votre coucher. Tamisez la lumière de votre séjour afin d’indiquer à votre cerveau que l’heure d’aller au lit approche ! 

Pour mettre toutes les chances de votre coté et bien vous reposer malgré votre psoriasis, évitez les lumières bleues avant le coucher

 

Sortez un peu en soirée, avant d’aller vous coucher

Allez vous promener ou mettez-vous sur votre terrasse ou votre balcon avant le coucher du soleil. Si un excès de soleil peut provoquer des poussées psoriasiques, il est toutefois important de noter qu’une petite quantité de soleil peut aider à garder votre psoriasis sous contrôle. Promenez-vous pendant environ 15 minutes l’après-midi ou le soir pour vous exposer un peu. Appliquez un écran solaire si vous vous exposez plus de quelques minutes.

Prêt à bien dormir et à soulager votre psoriasis ?

Quel oreiller est fait pour moi ?
Je fais le test