entretenir oreiller mémoire de forme

Comment bien entretenir son oreiller ? Notre guide complet.

Qu’il soit grand, petit, rectangulaire ou de taille standard 60 × 60, et quel que soit son garnissage, l’oreiller n’est pas difficile à entretenir. Pour autant, comme ils ne passent pas tous en machine, il faut être aux petits soins pour que le rembourrage garde toutes ses propriétés sur le long terme, favorise la qualité de votre sommeil et continue à prendre soin de votre corps, année après année. Alors, pour mieux dormir, place aux astuces concernant l’entretien de votre oreiller !

 

Entretenir son oreiller : pourquoi c’est absolument indispensable

Votre oreiller accompagne vos douces nuits… Vous lui confiez votre tête et il est de son devoir d’en prendre soin ! Mais l’inverse est tout aussi réciproque. Votre oreiller (qu’il s’agisse d’un traversin, d’un oreiller synthétique, d’un oreiller latex, d’un oreiller en plumes et duvet d’oie ou encore un oreiller à mousse à mémoire de forme) régule votre sommeil, et pour que cela se passe dans les meilleures conditions, l’entretenir est indispensable.

Car votre oreiller accueille votre transpiration, vos microbes lorsque vous toussez ou éternuez, ou encore vos peaux mortes… Les acariens s’accumulent, ce qui pose également problème aux personnes souffrant d’allergies.

En bref, question hygiène, c’est indispensable d’entretenir son oreiller ! Alors voyons comment procéder.

 

À quelle fréquence nettoyer son oreiller pour bien dormir ?

Tout dépend du garnissage de votre oreiller ! Intéressons-nous d’abord aux oreillers à mémoire de forme : la règle à retenir, c’est que la mousse à mémoire de forme elle-même ne doit jamais passer en machine, ni être lavée à la main. C’est pourquoi il est impératif de choisir un oreiller déhoussable, pour pouvoir maintenir une hygiène irréprochable. Afin de maintenir un haut niveau d’hygiène sous votre tête, vous allez donc nettoyer sa taie, sa housse et le protège-oreiller tous les 15 jours environ. On vous explique comment l’entretenir avec rigueur un peu plus bas dans l’article.

Les oreillers à plumes et en duvets peuvent être lavés tous les 6 mois. Ils peuvent être passés à l’eau sans risquer de se déformer, ou de perdre de leur gonflant, donc n’hésitez pas !

Les oreillers synthétiques en fibres polyester peuvent également être passés à la machine à laver. Pour un bon entretien de cet oreiller, lavez-le tous les deux mois, afin de préserver un niveau d’hygiène idéal nuit après nuit.

En revanche, pour une bonne hygiène, les personnes allergiques aux acariens et celles qui souffrent de sueurs nocturnes (à cause de l’apnée du sommeil, de dérèglements hormonaux ou encore de syndrome des jambes sans repos) et qui transpirent donc beaucoup la nuit doivent nettoyer leurs oreillers tous les mois.

Mais attention : si vous les lavez souvent, vos oreillers doivent être de haute qualité, sans quoi ils risqueraient de mal supporter la machine à laver. En ce sens, si vous avez un oreiller synthétique en polyester, veillez à ce que ce dernier soit constitué de fibres creuses siliconées. Elles donnent vie à des oreillers respirant et résistants, dont le garnissage ne se déforme pas, ne s’aplatit pas.

En général, on préconise un lavage à 40 ° pour les oreillers en polyester et les oreillers en plumes et duvet.

entretenir oreiller mémoire de forme

Laver un oreiller jauni : quelles solutions ?

Parfois, des taches jaunes apparaissent sur votre oreiller. Le plus souvent, c’est la transpiration qui fait apparaître ces taches. Si vous avez tendance à transpirer la nuit à cause d’un problème de santé ou d’un dérèglement hormonal, votre oreiller pourra alors jaunir rapidement. La sueur corporelle pénètre dans les tissus de votre oreiller et devient alors visible en surface, et ce quel que soit son garnissage.

Bien entendu, certains rembourrages retiennent la chaleur. La mousse à mémoire de forme, notamment, laisse la chaleur s’accumuler dans l’oreiller. Si vous avez souvent chaud la nuit, préférez donc les oreillers en plumes et duvet ainsi que les oreillers en fibres de polyester creuses siliconées, qui sont parfaitement respirant !

Mais la transpiration n’est pas la seule fautive lorsqu’on parle d’oreiller jauni. La salive peut en effet venir jouer un rôle dans le jaunissement de votre oreiller. Absorbée par l’oreiller lorsque nous dormons, la salive fait naître des taches jaunes, et  forme un véritable nid à bactéries et à acariens.

Afin d’assurer l’entretien de votre oreiller en polyester ou en plumes et duvet et ainsi le déjaunir, quelques astuces vous accompagnent !

Placez l’oreiller en machine

Remplissez la machine à laver avec 1/3 d’eau bouillante. Ajoutez-y une tasse de lessive en poudre, puis une tasse de javel, ainsi qu’une tasse de cristaux de soude. Faites ensuite tourner votre machine durant quelques minutes avant d’y placer les oreillers jaunis, afin de bien mélanger et dissoudre le tout. Lorsque cette étape est terminée, arrêtez la machine, placez-y deux oreillers, puis continuez votre programme de lavage.

Si ce procédé vous semble fastidieux, vous pouvez simplement placer votre oreiller dans une bassine ou dans votre baignoire. Laissez-le tremper toute la nuit avec les ingrédients mentionnés juste au-dessus. Le lendemain, vous pourrez placer votre oreiller dans votre machine avec votre programme habituel, et apprécier les résultats !

Astuce bonus : si vous avez l’option rinçage (+) sur votre machine à laver, choisissez-la afin de renforcer les effets blanchissants sur votre oreiller ! Attention cependant : afin de réussir à parfaitement nettoyer vos coussins en plumes, duvet ou polyester, ne placez pas plus de deux oreillers en même temps dans la machine à laver !

L’entretien de l’oreiller avec du jus de citron

La seconde astuce à tester afin de blanchir un oreiller taché, c’est d’utiliser du jus de citron. Faites bouillir 2,5 litres d’eau, et ajoutez-y ensuite le jus de 6 citrons. Placez votre oreiller dans une bassine, et couvrez-le de ce mélange eau + citrons. Vous pourrez ainsi laisser reposer votre oreiller jauni durant deux heures dans ce mélange, afin de profiter au maximum des pouvoirs blanchissants du jus de citron. Pour finir, un petit passage en machine avec votre lessive habituelle finira de lui redonner son éclat des premiers jours.

L’entretien de l’oreiller avec du bicarbonate de soude

L’entretien de votre oreiller peut également se faire grâce à du bicarbonate de soude. Faites tout d’abord bouillir 2.5 litres d’eau. Mélangez une demi-tasse de bicarbonate de soude et une demi-tasse de vinaigre blanc. Recouvrez votre oreiller d’eau bouillante, et ajoutez ce mélange. Laissez tremper votre oreiller durant une heure dans votre bassine, puis placez-le dans votre machine à laver, pour un cycle de lavage normal.

Entretien oreiller : redonner du gonflant a un oreiller en plumes et duvet

Lorsqu’on parle d’entretien d’oreiller, impossible de ne pas parler des astuces qui vous aident à maintenir son niveau de gonflant ! C’est en effet un point primordial afin de préserver ses qualités de confort et de soutien.

Afin de garder votre oreiller en plumes et en duvet parfaitement gonflant et volumineux, vous pouvez tout d’abord prendre l’habitude de le taper tous les matins. De cette façon, vous répartissez correctement le rembourrage, afin qu’il vous apporte le même niveau de douceur et de moelleux chaque nuit.

Par ailleurs, le sèche-linge peut aider votre oreiller en plumes à retrouver son gonflant. Cette astuce est également intéressante afin de détruire les acariens qui se trouvent dans le rembourrage de l’oreiller. Puisque ces petits parasites ont besoin d’humidité pour proliférer, le sèche-linge saura les détruire !

 

6 astuces pour entretenir les oreillers à mémoire de forme

L’oreiller cervical à mémoire de forme est à part, dans cette histoire ! Puisque la mousse à mémoire de forme se déformerait en machine, toutes ses propriétés et ses bienfaits magiques risqueraient d’être anéantis si vous la laviez à l’eau. La mousse ne maintiendrait alors plus avec autant d’efficacité votre nuque et votre tête, et la courbure naturelle de votre corps ne serait plus respectée. Par ailleurs, lorsqu’elle passe sous l’eau, les propriétés viscoélastiques et thermosensibles de la mousse sont directement affaiblies. Elle ne se déforme plus sous la chaleur de votre corps pour épouser les formes de votre cou et de votre tête, et pourrait rapidement laisser apparaître de points de pression.

Pour autant, pas de panique, car même sans eau, vous pouvez entretenir votre oreiller à mémoire de forme !

Trouver mon oreiller à mémoire de forme en 1 minute chrono

 

Un oreiller déhoussable

Tout d’abord, choisissez un coussin ergonomique respirant, qui soit entièrement déhoussable. Ainsi, en nettoyant l’enveloppe de l’oreiller, vous pourrez passer des nuits douces et saines, sans risquer d’abîmer l’oreiller.

Le protège-oreiller : le Graal !

Avoir une sous-taie d’oreiller (appelée protège-oreiller) est essentiel pour la protection contre les acariens et aide à garder vos oreillers en bon état dans le temps.

Certains protège-oreillers sont anti-transpiration et permettent de garder votre tête au frais et au propre. De cette façon, toutes les deux semaines, vous pouvez donner un coup de nettoyage en machine à votre protège-oreiller et à votre taie, ce qui rendra votre coussin parfaitement pur !

Un oreiller hypoallergénique, c’est possible ?

Pour lutter contre vos cervicalgies, vos torticolis, vos douleurs à la nuque, aux épaules et au dos, le rembourrage de votre oreiller ergonomique doit être parfait, et ne supporterait pas de lavage… Afin qu’il apporte un soutien toujours ferme au dormeur, respecter cette règle est indispensable. Pour autant, pas question de laisser les acariens vous envahir ! Alors, choisissez des oreillers mousses à mémoire de forme avec un garnissage hypoallergénique. La mousse polyuréthane thermosensible viscoélastique doit être traitée antibactériens et antiacariens. De cette façon, l’oreiller hypoallergénique lutte contre leur prolifération, et vous restez au propre.

Aérez votre pièce deux fois par jour

Pour garder un oreiller propre (et pour respirer un air non pollué), il est important d’ouvrir quotidiennement vos fenêtres pour aérer votre pièce, durant 15 minutes, deux fois par jour (oui, 5 minutes le matin, c’est trop peu !).

Les acariens aiment la chaleur et l’humidité, ils sont donc servis avec la transpiration. Alors, à vous de lutter contre eux en ouvrant grand vos fenêtres. Car la bonne nouvelle, c’est que les acariens ne supportent pas l’exposition directe au soleil et les températures inférieures à 15 °C ! Vous savez donc comment les éliminer. Dans la même idée, évitez donc de surchauffer votre pièce, et maintenez une température d’environ 18 degrés. Vous pouvez également le secouer énergiquement, afin de le libérer de tous les résidus qui auraient pu s’accumuler au cours de la nuit.

Le petit plus : les huiles essentielles

Lorsque vous lavez vos taies et sous-taies d’oreiller, ajoutez quelques gouttes d’huiles essentielles à votre lessive, qui viendront traquer et éliminer efficacement les acariens : les huiles de lavande, de citron, de litsée citronnée, de romarin et d’eucalyptus radié sont les plus efficaces (mais déconseillés pour les femmes enceintes et les enfants), et vous aideront à garder votre oreiller anatomique à mousse à mémoire de forme sain !

L’amour dure trois ans

Malheureusement, votre oreiller n’est pas éternel. Pour des questions d’hygiène et d’efficacité, vous devez penser à le renouveler tous les trois ans. Sans quoi, les acariens s’accumuleront, et le maintien de votre oreiller pourrait bien se retrouver amoindri. Pour votre confort, suivre cette règle est donc un passage obligé !

Désormais, vous savez : l’entretien de l’oreiller doit être adapté à son rembourrage. Et ce n’est pas parce qu’un oreiller à mémoire de forme ne passe pas à la machine qu’il est impossible de l’entretenir correctement ! Nos astuces vous aideront à profiter d’un sommeil réparateur, au frais et au propre. Alors, si c’était ce qui vous freinait jusqu’ici pour l’achat de votre coussin à mousse à mémoire de forme, vous n’avez plus d’excuses : faites le test en une minute chrono afin de trouver celui qui accompagnera toutes vos nuits. Grâce à ces 8 petites questions, vous pourrez trouver l’oreiller parfaitement adapté à votre position de sommeil, votre morphologie, vos éventuels problèmes de santé et à vos préférences de confort ! 😊