plus minus cross arrow-left arrow-right arrow-bottom cart dropdown-arrow next previous heart search tick amazon-payment amex bitcoin cirrus diners-club discover dk dogecoin facebook fancy forbrugsforeningen apple-pay google-plus instagram interact jcb litecoin maestrooo mastercard paypal pinterest stripe tumblr twitter vimeo rss visa youtube lock video-play sale model badge view-in-space video badge

60 nuits d'essai pour Noël

Garantie 3 ans

Livraison et retours offert

Paiement en 3x sans frais

60 nuits d'essai pour Noël

Garantie 3 ans

Livraison et retours offert

Paiement en 3x sans frais

E-boutique
Oreiller enfant : les critères à respecter

Le sommeil chez l’enfant est fondamental. Il lui assure un bon développement physique, psychique et cognitif. Un sommeil de bonne qualité accompagne également l'enfant dans ses apprentissages : lorsqu’il dort, l'enfant consolide tout ce qu'il a appris dans sa journée. Pour réussir à favoriser la qualité de sommeil de votre tout petit, une bonne literie, et particulièrement un bon oreiller, est essentiel. Alors, comment bien choisir un oreiller pour enfant ? On vous livre nos astuces indispensables.

Play
Écoutez cet article
0:00 / 0:00
Benjamin
Conseiller de vos nuits
Sommaire de l'article

Veillez à ce que son oreiller soit adapté à son gabarit

Lorsqu’il pose sa tête sur un oreiller, l’enfant peut vite se sentir mal à l’aise si ce dernier n’est pas adapté à son gabarit. Un oreiller adapté à la morphologie d’un enfant, c’est un oreiller qui respecte plusieurs caractéristiques :

1)    L’oreiller ne doit pas être trop épais

Une hauteur d’oreiller de 3 à 7 cm est idéale pour un enfant. Si l’oreiller est trop volumineux, des courbures seront alors observées au niveau de la nuque, favorisant également l’arrivée de points de pression.

S’il dort sur le ventre, il n’a pas besoin d'un oreiller, à moins que ce dernier ne soit extra-plat et mesure au maximum 3 centimètres d'épaisseur. S’il dort sur le dos, un oreiller de 3 à 7 centimètres d'épaisseur est indispensable pour bien maintenir sa nuque. Et s’il a l’habitude de dormir sur le côté, l'oreiller pourra être légèrement plus épais, car il devra remplir le creux entre sa nuque et son matelas.

Notez également que puisque le corps de votre enfant évolue rapidement, vous serez amené à changer son oreiller régulièrement. Ainsi, plus l'enfant grandit, plus ses épaules s'élargissent, et plus vous pourrez envisager un oreiller épais et gonflant.

Si votre enfant a entre 3 et 5 ans, l’oreiller Némo pourra être adapté à ses besoins.

Si votre enfant a entre 6 et 10 ans, l’oreiller Dory saura lui apporter toute la douceur et le maintien dont il a besoin pour une bonne nuit de sommeil.

Et si votre enfant a entre 11 et 15 ans, l’oreiller pour adolescent Marin est idéal pour adoucir ses nuits.

2)    L’oreiller doit être rectangle

Cette forme permet un meilleur maintien des cervicales et de la tête. Sur un oreiller rectangle, seules ces parties du corps sont maintenues : les épaules, quant à elles, butent contre le rebord de l’oreiller, ce qui permet de favoriser l’alignement tête - nuque - colonne vertébrale si important à une nuit de sommeil de qualité. Mais ce n’est pas tout : les oreillers rectangulaires correspondent mieux aux enfants qui ont tendance à beaucoup bouger pendant leur sommeil, car il leur offre davantage de liberté de mouvement. 😌

 

Veillez à ce que son oreiller soit tout doux

Pour offrir un parfait niveau de confort à votre tout petit, veillez à ce que son oreiller soit tout doux ! Les enveloppes en matières naturelles comme la fibre de bambou, le coton, ou encore la microfibre toucher peau de pêche seront idéales !

 

Veillez à ce que son oreiller soit moelleux

Votre enfant à une toute petite morphologie : pour éviter les points de pression, les contractures, les tensions, et pour prendre soin de ses cervicales, de sa tête et même de son dos, vous devez vous tourner vers un oreiller moelleux et douillet.

 

Veillez à ce que l’oreiller de votre enfant passe en machine

Pour assurer un haut niveau d’hygiène à votre enfant, privilégiez les oreillers qui passent facilement à la machine à laver. Veillez à ce qu’il soit composé de matériaux de qualité, qui vous permettront d’offrir à votre enfant un oreiller qui ne s’aplatit pas, qui ne se déforme pas.

Les oreillers en fibres de polyester siliconées creuses passent parfaitement en machine, et résistent bien aux lavages. Elles offriront un confort haut de gamme à votre enfant sur le long terme.

 

Optez pour un oreiller antiacarien

Les acariens sont des petits parasites qui prolifèrent par million dans le lit des enfants et des adultes. Le problème, c’est que certains d’entre nous y sont allergiques : pour éviter de voir des problèmes de santé apparaître, vous pouvez alors vous tourner vers les oreillers hypoallergéniques traités antiacariens. Ils permettent de freiner le développement de ces parasites qui peuvent être à l’origine de problèmes de respiration, de toux, de rhinites, de démangeaisons, de rougeurs oculaires, d’éternuements, d’écoulement nasal… 🤕

Privilégiez les traitements naturels, à base d’extraits végétaux, qui lutteront contre les acariens sans pesticide chimique !

 

Comment faire son choix entre une matière synthétique ou une matière naturelle ?

Aujourd’hui, les oreillers synthétiques offrent des propriétés de soutien et de confort qui peuvent parfaitement égaler celles des oreillers naturels. Si vous souhaitez offrir de la qualité à votre enfant, vous pourrez donc au choix vous tourner vers un oreiller en plumes et duvet, ou vers un oreiller en polyester. Privilégiez le polyester siliconé creux, qui permet une bonne ventilation de l’oreiller. Pour éviter de tenir trop chaud à votre enfant, et ainsi limiter la prolifération des bactéries et des acariens sous sa tête, c’est le secret. 🤫

 

Éviter les oreillers pour les enfants de 0 à 3 ans

Avant 3 ans, évitez de placer un oreiller dans le lit de votre enfant. À cet âge, un oreiller peut en effet provoquer des risques d’étouffement chez l’enfant. Avant l'âge de 2 ans, les bébés respirent quasi exclusivement par le nez, et ne savent pas encore respirer par la bouche. Par ailleurs, puisqu’ils ne savent pas se retourner seuls, les nouveau-nés sont généralement incapables de se dégager seul d'une situation dangereuse qui pourrait par exemple gêner leur respiration. Pour ces raisons, les pédiatres sont unanimes : pas d’oreiller dans le lit de votre tout petit avant ses trois ans !

Prêt à trouver l’oreiller pour enfant qui adoucira ses nuits ?

Quel oreiller est fait pour moi ?
Je fais le test