Bruxisme : quelles solutions pour arrêter de grincer des dents la nuit ?

Bruxisme : quelles solutions pour arrêter de grincer des dents la nuit ?

Vous grincez souvent des dents la nuit, et cela vous cause des douleurs au niveau de la mâchoire le matin ? On appelle cela le bruxisme. Et puisqu’il peut être à l’origine de bien d’autres problèmes de santé, il est essentiel de trouver des solutions afin de stopper ce trouble.

Alors, quelles sont les causes du bruxisme ? Quelles conséquences peut-il avoir sur votre santé ? Et surtout, comment lutter efficacement contre ce problème qui entrave vos nuits (et parfois celles de votre partenaire) ? On vous dit tout !

 

Qu’est-ce que le bruxisme ? 😬

Le bruxisme est un trouble fonctionnel qui provoque le grincement ou le serrement des dents. Le plus souvent, ce problème se manifeste la nuit, mais on peut, dans certains cas, le voir apparaître en journée.

Il existe deux types de bruxisme :

  • Le grincement des dents du bas contre celles du haut
  • Le serrement continu des mâchoires.

Dans le second cas, les muscles de la mâchoire habituellement utilisés pour mastiquer sont continuellement contractés… Et les conséquences sur la santé peuvent parfois être importantes.

 

Quels sont les symptômes du bruxisme ?

Lorsqu’un dormeur est sujet au bruxisme, le fait de grincer des dents la nuit est loin d’être le seul symptôme. En effet, il peut avoir la mâchoire qui craque, la sensation d’oreilles bouchées, ou encore des maux de tête sur le côté. Des douleurs dans les mâchoires et dans les joues sont alors fréquentes. Une usure accélérée de la surface dentaire est également observée.

Mais ce n’est pas tout. Le bruxisme peut également être à l’origine de l’apparition de névralgie d’Arnold : il s’agit d’une pathologie qui se manifeste par des douleurs vives et chroniques situées à la base de la nuque qui remontent sur le côté de la tête, allant parfois jusqu’à l’œil. L’intensité des maux de cette maladie peut très vite altérer la qualité de vie du malade.

Les problèmes qui naissent à cause du bruxisme au niveau de la mâchoire peuvent également faire apparaître des troubles de la posture, et donc des douleurs récurrentes au niveau du dos et des cervicales.

 

Quelles sont les causes du bruxisme ?

Le plus souvent, ce sont le stress et l’anxiété qui sont à l’origine du bruxisme. Toutefois, d’autres facteurs liés à l’hygiène de vie, tels que la consommation d’alcool ou de tabac peuvent parfois expliquer l’apparition de ce problème. Dans certains cas, des troubles neurologiques ou des problèmes endocriniens sont également à l’origine de cette pathologie.

En outre, l’hyperactivité et la compétitivité semblent également jouer un rôle dans l’apparition du bruxisme chez certaines personnes.

On note également qu’il y aurait un facteur génétique dans l’apparition de cette pathologie. Dès lors, les enfants de personnes atteintes de bruxisme auraient plus de risques d’être touchés par ce problème.

Enfin, d’autres facteurs favoriseraient l’apparition de ce trouble : la position de couchage sur le dos semble en effet permettre à la mâchoire d’effectuer un mouvement de va et vient. Les dormeurs qui respirent par la bouche sont également plus touchés par ce problème. Par ailleurs, le fait d’avoir un mauvais alignement dentaire, ou une malocclusion importante, joue également un rôle dans  l’apparition du bruxisme.

 

Quelles solutions pour arrêter de grincer des dents la nuit ?

Pour arrêter de grincer des dents la nuit, et ainsi limiter l’usure de la surface dentaire, deux axes principaux sont alors à exploiter : le port d’une gouttière dentaire la nuit, et la lutte contre le facteur principal du bruxisme, le stress.

Le port de gouttières la nuit

Les conséquences du bruxisme sur la santé buccodentaire peuvent être importantes. Déchaussements, fractures des dents, usure, hypersensibilité dentaire au chaud ou au froid, perte de tissus dentaires, dégâts sur les gencives et les articulations…

Pour limiter ces problèmes, le port d’une gouttière occlusale la nuit peut être prescrite par votre dentiste. Cette gouttière est transparente et indolore, et se place sur la rangée dentaire du bas ou du haut. Elle est réalisée sur mesure, grâce à un matériau spécial, vous offrant un confort de port qui n’altère pas la qualité de votre sommeil.

La gouttière régule le contact entre les dents lorsque votre mâchoire se ferme. Elle absorbe les chocs et protège ainsi vos dents et vos gencives afin de réduire les douleurs liées au bruxisme. En outre, le port de la gouttière est idéal afin de protéger les couronnes ou les prothèses.

Lutter contre le stress

Le stress est l’un des facteurs aggravants de l’apparition du bruxisme. Alors, si vous grincez des dents la nuit, il est très certainement utile d’agir afin d’éliminer les tensions qui s’accumulent durant la journée.

 

Les exercices de relaxation avant d’aller dormir

Avant d’aller dormir, les exercices de relaxation vous accompagnent. Vous pouvez tout d’abord vous adonner à la méditation. Juste avant de vous coucher, placez-vous dans une pièce calme, et asseyez-vous dans une position confortable. Videz votre esprit en répétant un mantra : l’objectif, c’est véritablement de ne penser à rien d’autre qu’à vous détendre.

Si la méditation n’est pas faite pour vous, vous pouvez tester les exercices de respiration. La respiration abdominale peut, par exemple, vous accompagner afin de vous aider à vous libérer du stress, durant les dix minutes qui précèdent votre nuit. Allongez-vous sur votre lit, et mettez-vous à l’aise. Posez une main sur le bas de votre ventre, et l’autre main sous la poitrine. Inspirez pendant trois secondes par le nez : votre ventre soulève votre main. Bloquez 2 secondes à la fin de votre inspiration.

Expirez ensuite profondément pendant 6 secondes par la bouche : à ce moment-là, rentrez votre ventre et videz vos poumons. Vous devez sentir votre corps se relâcher totalement.

À la fin de l’expiration, maintenez le ventre rentré durant 2 secondes, et inspirez à nouveau.

Grâce à cet exercice de respiration, vous modifiez la proportion de gaz dans le sang, en lui apportant plus de CO2. Résultat ? Une relaxation générale des muscles ! Votre niveau d’anxiété est réduit grâce à la détente de votre diaphragme.

Pratiquer une activité calme avant d’aller dormir

Les deux heures qui précèdent votre nuit de sommeil sont décisives. Vous devez, durant ce laps de temps, pratiquer des activités qui apaisent votre corps et votre esprit. Pour cela, éloignez les écrans et leurs lumières bleues, et optez pour des activités reposantes : écriture, peinture, musique… Et pour bien vous mettre en condition pour aller dormir, et faciliter votre endormissement, ne pratiquez pas de sport durant les deux heures qui précèdent votre nuit de sommeil !

Vous pouvez également prendre le temps de boire une infusion tranquillisante à base de valériane ou de camomille, environ 1 heure avant d’aller vous coucher.

Un environnement de sommeil apaisant

Pour réussir à éloigner le stress de vos nuits, et limiter l’apparition du bruxisme, place à un environnement de sommeil apaisant.

Pour cela, plusieurs astuces !

  • Une décoration épurée: vous l’avez sans doute déjà remarqué, difficile de travailler efficacement avec un bureau mal rangé. Eh bien pour le sommeil, cette règle s’applique aussi. Afin d’apaiser votre sommeil et vider votre tête durant la nuit, désencombrez votre chambre. Évitez les meubles trop imposants (bibliothèque, bureau…), et ne gardez que l’essentiel. Idéalement, cet espace ne doit être dédié qu’au sommeil, et à rien d’autre.
  • Votre chambre doit être chaleureuse. Elle ne doit pas être une source d’angoisse : c’est une pièce que vous devez avoir hâte de retrouver le soir. Couleurs douces et pastels, meubles clairs, lumières tamisées vous aideront à créer une pièce qui invite au repos !
  • Les huiles essentielles: pour bien dormir, les remèdes de grand-mère sont toujours les bienvenus. Quelques gouttes d’huile essentielle de lavande vraie vaporisées sur l’oreiller sont propices à l’apaisement pour certains dormeurs, alors pourquoi ne pas tester ?

Une literie confortable

Pour réussir à profiter d’un sommeil serein, la literie joue également un rôle important. Elle vous accompagne afin de permettre à vos muscles de se détendre complètement. Pour que votre corps puisse vraiment se relâcher, le matelas n’est pas le seul à intervenir.

En effet, vous allez devoir vous attarder sur votre oreiller. Ce dernier devra être parfaitement adapté à chacune de vos spécificités, c’est-à-dire à votre morphologie, à vos éventuels problèmes de santé (douleurs aux cervicales le matin, problèmes de respiration, allergies, transpiration…) et à vos habitudes de sommeil.

En optant pour un oreiller qui répond à vos besoin, vous évitez les points de pression (également appelés trigger points), les contractures, les torsions musculaires. Eh oui, c’est bien ce petit détail qui peut aider votre corps à se détendre, et éloigner le stress de façon vraiment efficace !

Pour trouver l’oreiller qui aide votre tête, votre nuque et votre colonne vertébrale à s’aligner et à se détendre, ce petit test de 7 questions vous accompagne. Il fait le point avec vous sur votre position de sommeil, vos problèmes de santé, vos préférences de confort et votre morphologie afin de vous aider à opter pour LE bon oreiller ✅

 

Pour lutter contre le bruxisme, et réussir à ré-adoucir vos nuits, vous pouvez donc agir directement sur la cause principale : l’anxiété. Si les gouttières représentent une solution intéressante pour limiter les dommages sur vos dents, agir sur le fond du problème semble indispensable. Pour arrêter de grincer des dents la nuit, c’est un programme détente qu’il faudra mettre en place ! 😌