Quel est l’impact de l’allergie sur le sommeil et comment agir pour mieux dormir ?

Quel est l’impact de l’allergie sur le sommeil et comment agir pour mieux dormir ?

Les personnes qui ont des allergies souffrent dans bien des cas de troubles du sommeil. Si c’est votre cas, rassurez-vous, vous n’êtes pas seul : il semblerait que près de deux tiers des personnes allergiques aient des difficultés à profiter de nuits calmes. Mais alors, quel est l’impact réel des allergies sur le sommeil ? Comment agir afin de dormir plus profondément ? Notre petit guide vous accompagne pour réussir à mieux dormir 🤧.

 

Les allergies respiratoires et le sommeil

Les allergies respiratoires sont aux premières places parmi les perturbateurs du sommeil. Si vous en souffrez, vous n’êtes pas sans savoir que les allergènes provoquent l’inflammation de vos muqueuses : ces dernières se contractent et s’épaississent. Résultat ? Le passage de l’air se fait moins facilement au niveau de la gorge et du nez et votre débit respiratoire s’en trouve fragmenté. Votre sommeil est donc largement perturbé, car vous ne respirez plus correctement : les micro-réveils ne sont pas rares et votre sommeil est globalement plus léger. Puisque vous avez du mal à entrer en sommeil profond, votre corps ne recharge pas ses batteries comme il le faut et vous vous réveillez fatigué.

 

Les allergies respiratoires et l’apnée du sommeil

Certaines allergies respiratoires vont jusqu’à provoquer des apnées du sommeil. Lorsque vous souffrez de rhinite allergique, voici les symptômes auxquels vous devez faire face :

  • Prurit : votre nez vous démange ;
  • Anosmie : vous perdez l’odorat (il s’agit d’un symptôme qui apparaît plus rarement) ;
  • Rhinorrhée : vous avez le nez qui coule ;
  • Éternuements ;
  • Obstruction : vous avez le nez bouché.

Mais les personnes qui souffrent d’allergies peuvent également être sujettes aux maux de tête, aux écoulements de sécrétions dans la gorge, à des picotements dans la gorge et à des picotements au niveau des yeux. Ils peuvent également avoir les yeux qui coulent, de la toux, des éruptions cutanées et surtout, une respiration difficile et sifflante.

Bien sûr, plus la sévérité de la rhinite est importante, plus la qualité de sommeil du dormeur s’en trouve affectée. Lorsque vous souffrez d’un niveau de rhinite allergique sévère, des apnées du sommeil peuvent donc survenir. Il s’agit d’un trouble respiratoire du sommeil qui se caractérise par des pauses respiratoires de 10 à 30 secondes, voire plus. Ces pauses peuvent se répéter plus de 10 fois par heure. Les moments d’apnée entraînent des micro-réveils qui ont un gros impact sur la qualité de sommeil du malade et donc, sur sa qualité de vie. Il s’agit d’une maladie respiratoire qui peut toucher de nombreuses personnes, y compris les enfants. On remarque toutefois que les hommes en surpoids sont davantage atteints par ce problème.

 

Qu’est-ce qui peut provoquer les allergies respiratoires ?

Si vous présentez plusieurs des symptômes que nous avons énumérés plus haut dans cet article et que vous pensez souffrir d’allergies respiratoires, il est essentiel de consulter un médecin qui vous aidera à mettre le doigt sur la cause exacte de vos maux.

Vous pourrez alors réaliser des tests d’allergies : ils servent à confirmer ou à éliminer le diagnostic établi par le médecin et à déterminer à quel allergène votre organisme réagit. En fonction des résultats, l’allergologue pourra ensuite vous prescrire un traitement des symptômes ou un traitement de désensibilisation. Il vous donnera également de nombreux conseils préventifs qui vous aideront à adapter vos gestes du quotidien afin de limiter l’impact des allergènes sur votre organisme.

La rhinite allergique peut être saisonnière : dans ce cas, elle sera provoquée par l’augmentation d’un allergène spécifique pendant une période donnée. C’est par exemple le cas des personnes qui sont touchées par les allergies aux pollens, aux graminées. Mais les rhinites allergiques peuvent aussi être apériodiques : c’est le cas si l’allergène est présent toute l’année. Il s’agit ici souvent d’allergies aux poils de chat, de chien, aux acariens, ou encore aux poussières…

 

Allergie et sommeil : le plan d’action pour mieux dormir

Pour réussir à mieux dormir en cas d’allergies respiratoires, vous allez devoir porter votre attention sur de nombreux détails.

Lavez régulièrement le linge de lit 🧺

Pour bien dormir en cas d’allergies respiratoires, le niveau d’hygiène du lit est essentiel. Que vous souffriez de rhinites allergiques périodiques (pollen, graminées), ou apériodiques (poils de chat, de chien, acariens, poussières…), c’est un axe crucial.

En effet, si vous êtes sujet à l’allergie au pollen, ce dernier ne manque pas une occasion de se fixer à vos cheveux. C’est la raison pour laquelle, pour être certain d’en avoir le moins possible sur votre oreiller (sur lequel vous respirez toute la nuit), il est nécessaire de nettoyer votre linge de lit chaque semaine.

Si vous avez des enfants qui souffrent d’allergies, nettoyez également fréquemment leurs peluches et leur doudou, qui peuvent contenir ces allergènes causant tant de tort !

Bien sûr, si vous souffrez d’allergie à la poussière, ou aux acariens, le niveau d’hygiène au niveau de l’oreiller devra également être renforcé.

Allergies aux acariens : l’importance des traitements de l’oreiller 🌱

Si vous êtes allergique aux acariens, cette pathologie peut avoir de très lourdes conséquences sur votre santé. Ces petits parasites se multiplient à vitesse grand V au sein de votre literie : ce sont leurs déjections et leurs restes qui viennent irriter vos muqueuses nasales et vos bronches.

Lorsque vous les inhalez, cela peut provoquer des crises d’asthme, des rhinites, des bronchites, mais aussi des problèmes oculaires tels que les conjonctivites, les yeux rouges et les démangeaisons qui peuvent parfois être très douloureuses. Les acariens peuvent également faire naître des problèmes cutanés, tels que des rougeurs, des démangeaisons et des poussées d’eczéma.

Pour traiter cette allergie qui a un très lourd impact sur votre sommeil en entravant votre respiration, vous pouvez opter pour des oreillers hypoallergéniques, traités antibactériens et antiacariens.

Afin d’apaiser votre sommeil, choisissez de préférence un oreiller au garnissage synthétique, car les acariens aiment davantage proliférer au cœur des plumes d’oie et de canard. En ce sens, les oreillers synthétiques en fibres de polyester siliconées creuses pourront parfaitement vous convenir. Les oreillers garnis de mousse à mémoire de forme thermosensible sont également préconisés ! Les oreillers synthétiques en latex, particulièrement résilients, pourront aussi attirer votre attention si vous souffrez de ce type d’allergies durant la nuit. Ce matériau haut de gamme subit des traitements rigoureux afin d’éliminer tout résidu susceptible d’attirer les acariens.

Si vous hésitez et que vous ne savez pas vers quel oreiller vous tourner pour calmer vos allergies, ce petit test de 7 questions vous aidera : il fait le point sur vos problèmes de santé, vos préférences en termes de confort, votre position de sommeil et votre morphologie pour vous guider vers l’oreiller qui vous correspond !

Aérez les chambres 💨

Pour respirer sainement durant la nuit, vous allez devoir renouveler l’air ! Ici, 5 minutes le matin ne suffisent pas. Pour parfaitement aérer votre chambre, ouvrez vos fenêtres au moins dix minutes le matin et dix minutes le soir, avant d’aller vous coucher. Cette astuce est doublement importante pour votre sommeil, car elle permet non seulement de vous débarrasser des acariens, mais elle vous aide également à rafraichir l’air de votre chambre, afin d’apaiser votre sommeil. Car il n’y a rien de pire qu’une pièce surchauffée lorsque l’on souffre d’allergies respiratoires ! L’idéal est d’opter pour une température à 18 ou 19 °C toute l’année !

Placez votre oreiller au soleil ☀

Lorsque le soleil apparaît, placez votre oreiller sur le rebord de votre fenêtre. Car oui, les UV viennent tuer les acariens ! Ainsi, on considère que 2 heures d’irradiation suffisent pour vous en débarrasser.

Utilisez un déshumidificateur d’air 🍃

Les pièces humides sont propices au développement des moisissures et des acariens qui sont à l’origine de nombreuses rhinites allergiques. Pour lutter contre cela, vous pouvez donc vous armer d’un hygromètre qui viendra contrôler le taux d’humidité de la pièce où vous dormez : ce dernier ne devant pas dépasser les 50 %. 

Au-delà de ce chiffre, vous faciliterez en effet le développement des acariens. Utilisez un déshumidificateur d’air qui vous permettra alors de limiter leur apparition.

Dans cette même logique, ne mettez pas de linge à sécher dans votre chambre et évitez l’eau dans les vases ou les aquariums. Enfin, n’utilisez pas de nettoyeur vapeur afin de nettoyer vos tapis, vos coussins, ou votre moquette : la vapeur d’eau n’élimine pas les allergènes d’acariens et pire… elle favorise leur développement !

Les housses anti acariens ✅

Pendant le sommeil, la transpiration, la salive et les squames peuvent transformer les oreillers en véritable nid à acariens. Pour adoucir votre sommeil, certaines housses peuvent être utilisées afin de protéger votre matelas et votre oreiller. Ils viennent former une barrière supplémentaire contre les acariens, afin qu’ils ne prolifèrent pas dans votre literie. Les protèges oreillers limitent ainsi l’impact des allergies sur vos nuits : ils sont donc des alliés indispensables pour un sommeil parfaitement réparateur et qui prend soin de vous !

Désencombrer votre chambre 🛌

Que vous souffriez d’allergies périodiques ou apériodiques, il s’agit ici d’une astuce qui doit être impérativement suivie : désencombrez au maximum votre chambre des rideaux, des moquettes, des tapis, des peluches, des plaids qui se trouvent autour de vous.

Tous ces éléments de décoration sont de parfaits hôtes pour les poils de chien, de chat, la poussière, les acariens et même les pollens ! Pour bien respirer la nuit, commencez donc par épurer votre chambre.

 

Les allergies et le sommeil sont fortement liés. Pour renforcer la qualité de vos nuits, testez sans plus attendre ces petites astuces !