plus minus cross arrow-left arrow-right arrow-bottom cart dropdown-arrow next previous heart search tick amazon-payment amex bitcoin cirrus diners-club discover dk dogecoin facebook fancy forbrugsforeningen apple-pay google-plus instagram interact jcb litecoin maestrooo mastercard paypal pinterest stripe tumblr twitter vimeo rss visa youtube lock video-play sale model badge view-in-space video badge
Comment choisir son matelas lorsqu’on a mal au dos ?

Si vous avez souvent mal au dos, votre matelas peut jouer un rôle clé pour vous aider à aller mieux. Niveau de souplesse / fermeté, type de garnissage, zones de confort : pour bien choisir votre futur matelas, vous vous demandez quels critères privilégier ? Quelle épaisseur choisir ? Pour quel niveau de densité opter lorsqu’on recherche un matelas qui soulage le dos ? Quel budget prévoir pour un matelas qui prendra soin de votre corps tout entier ? Notre guide vous accompagne.

Benjamin
Conseiller de vos nuits
Sommaire de l'article

Comment le matelas peut-il vous éviter les douleurs au dos ?

Lorsque vous adoptez une mauvaise position la nuit, votre colonne vertébrale n’est pas bien alignée avec votre nuque et votre tête. C’est alors que des torsions, des points de pressions, des contractures apparaissent, impactant vos articulations et vos muscles.

Les douleurs dorsales peuvent prendre plusieurs formes :

  • La maladie de Forestier : une maladie rhumatologique ;
  • L'arthrose du dos ;
  • La hernie discale lombaire ;
  • La sténose lombaire ;
  • Les discopathies ;

 

Quel impact sur vos nuits ?

Les maux de dos peuvent avoir des conséquences importantes sur vos nuits. Ils peuvent tout d’abord retarder votre endormissement : vous vous tournez encore et encore dans votre lit en essayant de trouver la position qui créera le moins de tensions sur la zone douloureuse.😖

Les maux de dos peuvent également causer des réveils nocturnes, qui impactent la qualité de votre sommeil. Vous restez en phase de sommeil léger, sans pouvoir profiter de suffisamment de sommeil profond ou paradoxal.

Nuit après nuit, vous accumulez une dette de sommeil qui a également un impact sur vos journées :

  • Sautes d’humeurs ;
  • Difficultés à gérer vos émotions ;
  • Perte de vigilance ;
  • Manque de concentration ;
  • Manque de mémoire ;
  • Difficultés d’apprentissage ;

Lorsqu’il manque de sommeil, votre organisme s’affaiblit également. Vous êtes plus fragile face aux virus et risquez davantage de développer des maladies cardiovasculaires ou d’avoir du diabète.

Clé n° 1 : le garnissage

La première chose à savoir lorsque l’on choisit un nouveau matelas et que l’on s’apprête à sélectionner un garnissage, c’est qu’il y a beaucoup de différences entre les matelas à ressorts et les matelas en mousse, qu’on appelle aussi alvéolaires. Voyons cela d’un peu plus près…

Les matelas ressorts

Le ressort offre une meilleure aération et une ventilation en cas de transpiration. Mais il exerce une sorte de poussée vers le haut, qui limite le niveau de soutien offert à l’ensemble de votre morphologie.

Les matelas avec plusieurs zones de confort

Il existe aujourd’hui des matelas à ressorts qui utilisent de nouvelles technologies, proposant plusieurs zones de confort. Ces dernières s’adaptent à chaque partie de votre corps, et offriront un soutien renforcé au niveau du bassin, ou encore, un confort plus souple aux épaules, pour éloigner les risques de points de pression.

Les matelas alvéolaires
Les matelas alvéolaires sont composés de mousse, de latex, ou de mémoire de forme. Ils ont le pouvoir de mieux envelopper notre corps pour garder la colonne vertébrale soutenue et droite, un point très important quand on a mal au dos.

La mémoire de forme est une mousse avec une grande force d’absorption : elle peut chauffer et décontracter les douleurs dorsales (ou cervicales quand elle est présente dans l’oreiller ergonomique cervical). Elle vous permet d’éviter les points de pression, et vous aide à vous décontracter et à lâcher prise lorsque vous vous couchez dans votre lit.🛌

Le seul réel désavantage de la mousse mémoire de forme est qu’elle produit de la chaleur. Si vous avez facilement chaud la nuit, si vous êtes sujets aux sueurs nocturnes, ou si vous dormez avec quelqu’un qui transpire facilement pendant son sommeil, évitez les matelas composés exclusivement de mousse mémoire de forme. Vous pouvez toutefois vous orienter vers les matelas qui proposent des combinaisons mémoire de forme et ressorts : les ressorts vous permettent de bénéficier d’une bonne aération, et la mémoire de forme prendra soin de soulager les douleurs au niveau du dos.

Clé n°2 : le niveau de souplesse ou de fermeté

Afin de choisir le niveau de souplesse ou de fermeté de votre matelas, vous devez retenir plusieurs choses.

Tout d’abord, si vous le choisissez trop ferme, votre corps restera en surface et le matelas n’accueillera pas votre dos avec douceur. Vous risquez donc de renforcer vos douleurs au dos, et de les voir apparaître plus souvent.

Mais si vous choisissez un matelas trop mou, vous ne profiterez pas d’un maintien suffisant. Vous vous sentirez comme dans un hamac et votre dos sera arrondi. L’alignement naturel de la colonne vertébrale ne sera pas respecté et vous verrez également apparaître des douleurs en bas du dos.

L’objectif est donc de trouver un juste équilibre. Et cet équilibre dépend de votre morphologie. Si vous avez une carrure XS ou S, ce sont les matelas moelleux qui sont les plus adaptés à vos besoins. Si vous avez une carrure M ou L, les matelas mi-fermes sont idéals, car ils vous permettent de respecter l’alignement de votre corps en lui apportant le juste niveau de soutien. Enfin, si vous avez une morphologie XL ou XXL, les matelas fermes sont ceux qui vous apporteront tout le maintien dont vous avez besoin. Pour éviter les dorsalgies, c’est indispensable.

Pour profiter d’un niveau de soutien adapté, la mousse à mémoire de forme est particulièrement intéressante, parce qu’elle n’est ni trop ferme ni trop molle. Privilégiez les matelas accueillants pour soulager les tensions dorsales, mais ne laissez pas de côté le maintien, qui vous permettra de conserver un bon alignement de votre colonne.

Clé n°3 : suivre ses préférences

Si vous souhaitez pouvoir véritablement vous détendre sur votre matelas, c’est un critère fondamental : vous devez choisir un matelas sur lequel vous vous sentez bien, sur lequel vous arrivez vraiment à détendre l’ensemble de votre corps.

Pour trouver le bon, vous pouvez, lors de votre achat, essayer un matelas de chaque technologie, et analyser les avantages et les inconvénients du confort qui vous est livré. Trouver le juste équilibre entre soutien et confort, c’est véritablement la clé qui vous permettra de prendre soin de votre dos sur le long terme !

 

Quel budget prévoir pour un matelas qui prend soin de votre dos ?

Ici, tout dépendra du type de garnissage que vous choisissez et de la taille du matelas.

Pour un matelas mémoire de forme haut de gamme, qui vous offre un grand confort et qui dure dans le temps, il vous faudra compter au minimum 650 € pour un lit standard deux personnes. Pour un lit queen size (160×200 cm), les prix débutent en général à 800 €.

Le prix d’un matelas en latex dépendra principalement de son épaisseur, de sa densité et du nombre de zones de confort (3, 5 ou 7) qu’il offre. Prévoyez un budget d’environ 500 pour un matelas deux places standards. Si vous optez pour un matelas en latex 5 zones, les prix augmentent : comptez 750 € pour un modèle 140 x 190 cm. Si vous optez pour un matelas latex qui possède 7 zones de confort, prévoyez un budget de 1000 €. Ce type de matelas est particulièrement adapté aux personnes qui souffrent énormément du dos, car il offre un maintien et un confort incomparables pendant la nuit.🌙

 

Quelle densité pour un matelas contre le mal de dos ?

On a tendance à croire, à tort, que la densité définit le niveau de fermeté d’un matelas. En réalité, ce chiffre, exprimé en kg/m3, représente le poids de la matière sur une surface donnée. La densité d’un matelas s’applique seulement sur les mousses et le latex. Elle permet d'évaluer la durabilité des mousses dans le temps. Ainsi, notez qu’un matelas adulte dont la densité de la mousse est inférieure à 30 kg/m3 n’aura pas une bonne tenue dans le temps. Pour un matelas enfant, une mousse entre 25 et 30 kg/m3 sera suffisamment durable.

Attention : la densité peut correspondre à la moyenne de toutes les couches de mousse, ou bien être donnée pour chaque couche séparée. À vous d’analyser cette information avant votre achat, pour être certain d’opter pour un matelas de qualité, qui vous permettra de prendre soin de votre sommeil et de votre dos sur le long terme !🗓

La densité de la mousse utilisée pour les modèles disponibles dans le commerce est un facteur important de confort pour un matelas. Bien entendu, il est important de ne pas négliger les autres critères, à savoir, la fermeté, l’épaisseur, et le type de matériaux.

Les matelas composés de ressorts ne sont pas concernés par cette donnée.

 

Quelle épaisseur pour un matelas contre le mal de dos ?

L’épaisseur du matelas a un impact sur la qualité du soutien et sur sa longévité :

  • Les matelas en mousse en dessous de 14 cm sont souvent des matelas pour petit budget. Il est déconseillé pour un adulte de dormir quotidiennement sur ce type de matelas d’entrée de gamme, surtout si vous avez des douleurs dorsales. En outre, notez que si vous cumulez un matelas fin et un sommier de mauvaise qualité, les douleurs dorsales ne se feront pas attendre bien longtemps ;
  • Les matelas en mousse qui ont une épaisseur comprise entre 14 et 18 cm offrent un meilleur confort. Pour une qualité de sommeil renforcée, préférez les matelas d’au minimum 16 cm d’épaisseur : c’est ce qui vous garantira un confort d’accueil et un soutien optimal de la colonne vertébrale ;
  • Les matelas qui mesurent entre 19 et 25 cm d’épaisseur sont de meilleure qualité. Les matelas en mousse, en latex et à ressorts ensachés haut de gamme offrent souvent ce type d’épaisseur. Le matelas à ressorts est plus épais et si vous voulez absolument choisir ce type de matelas, nous vous conseillons de privilégier une épaisseur de minimum 23 cm ;
  • Les matelas qui mesurent plus de 25 cm d’épaisseur sont des matelas de luxe, qui offrent un confort de qualité. Ils sont recommandés pour les fortes corpulences ou pour les couples qui ont une grande différence de poids. En effet, plus un matelas est épais, moins les mouvements du partenaire se font ressentir.

 

Ne sous-estimez pas l’importance de l’oreiller et du sommier

Matelas, sommier et oreiller agissent tous les trois sur vos douleurs dorsales. Si choisir un bon matelas est très bon début, vous devrez donc choisir ces deux autres alliés avec tout autant de rigueur.

Le sommier

Ici, vous avez le choix entre le sommier à lattes, le sommier à ressorts, le sommier de relaxation, ou encore le sommier coffre. Les sommiers à lattes offriront une parfaite ventilation. Si vous souhaitez vous tourner vers un sommier ressorts, optez pour des ressorts ensachés, qui offrent un meilleur confort. Les sommiers de relaxation, quant à eux, sont des sommiers électriques, qui peuvent élever le haut de votre corps ou vos jambes, pour plus de confort.

L’oreiller

Lorsqu’on a mal au dos, les oreillers ergonomiques cervicaux sont indispensables : ils permettent d’aligner votre tête à votre nuque et à votre colonne vertébrale, un point essentiel pour lutter contre les douleurs dorsales !


Vous l’aurez compris, il est essentiel de privilégier les matelas accueillants pour soulager les tensions dorsales. En outre, en recherchant un bon maintien, vous permettrez de conserver un bon alignement de votre colonne vertébrale. Et puisque la durée de vie d’un matelas est de 10 ans, vous êtes maintenant prêt pour trouver le matelas qui saura soulager toutes vos tensions pour la prochaine décennie !
Quel oreiller est fait pour moi ?
Je fais le test