dormir à deux | mon oreiller et moi

Comment bien dormir à deux : 3 astuces à tester !

Dormir à deux, on ne peut pas toujours dire que ce soit de tout repos… L’un bouge trop, l’autre prend toute la couette et les ronflements viennent parfois en rajouter une couche : bref, vous avez du mal à profiter d’un sommeil vraiment réparateur ? Nous vous accompagnons dans votre quête du sommeil avec quelques petites astuces pour bien dormir en couple. Car oui, ça s’apprend ! 

 

Dormir à deux peut être dangereux pour votre santé

Pour passer une bonne nuit, il se pourrait bien que dormir en couple ne soit pas une si bonne idée. Les dormeurs qui partagent leur lit avec quelqu’un présentent 50 % de troubles du sommeil en plus que les personnes qui dorment seules.

Et on le sait, les troubles du sommeil pèsent lourd sur notre organisme. La fatigue entraîne des sautes d’humeur, affaiblit notre organisme, qui est plus sujet aux virus et aux infections. Les petits réveils nocturnes, à cause des ronflements du partenaire ou de ses mouvements brusques la nuit, peuvent déboucher sur des insomnies, plus difficiles à gérer.

Et ce n’est pas tout : le manque de sommeil joue également sur vos risques de voir survenir des problèmes plus graves, telles que les maladies cardio-vasculaires, l’hypertension artérielle, et les infarctus. Alors, préserver votre sommeil lorsque vous dormez à deux présente un grand enjeu.

 

Astuce 1 : mettre le doigt sur ce qui ne va pas pour mieux dormir

Lorsque vous dormez avec quelqu’un et que l’un des deux souffre d’un mauvais sommeil, il faut à tout prix en parler à l’autre. Ensemble, mettez le doigt sur ce qui ne va pas :

  • L’autre ronfle ? Il existe des oreillers qui vous permettent de lutter contre les problèmes de respiration lors du sommeil.
  • Il se lève la nuit et cela vous réveille ? Réfléchissez ensemble aux solutions qui existent pour qu’il ne se lève plus la nuit. Son sommeil profond est-il entravé ? Pour quelles raisons ? Consommation d’excitants avant d’aller au lit ? Exposition trop forte à la lumière bleue? Mauvaise literie ?
  • Il bouge beaucoup les jambes ? Il peut s’agir du syndrome des jambes sans repos, qui peut être traité.
  • Il prend toute la couette ? Vous pouvez décider que désormais, chacun aura sa propre couette ! Ça semble logique, mais il fallait y penser. 😊

 dormir à deux | mon oreiller et moi

Astuce 2 : le travail sur la literie

Le grand lit

Aux grands maux, les grands remèdes : si l’autre prend trop de place et que vous aimez avoir votre petit coin de tranquillité la nuit (ce qui est tout à fait normal), pourquoi ne pas vous tourner vers un lit king size ? L’investissement vaut peut-être le coup ! Votre sommeil vaut de l’or, et bien dormir la nuit a d’ailleurs un impact direct sur l’entente au sein du couple. En dormant bien, vous êtes plus zen en journée, et vos relations aux autres sont meilleures : pensez-y !

Le bon matelas

Avoir un bon matelas joue énormément sur la qualité du sommeil. Alors, attention à ce que ce dernier prenne soin du dos des deux dormeurs. Si l’un des deux ressent des points de pression sur son corps en position couchée, il sera bénéfique d’opter pour un matelas santé plus adapté.

Les oreillers adaptés

Souvent, lorsqu’on achète des oreillers, on fait d’une pierre deux coups, et on choisit les oreillers des deux partenaires ensemble. C’est une grave erreur : chaque oreiller doit correspondre à la morphologie du dormeur (carrure), à sa position (sommeil sur le ventre, sur le côté, sur le dos), au confort apprécié (moelleux ou ferme), et aux éventuels problèmes de santé (cervicalgie, douleurs aux épaules, au dos…).

Et lorsqu’on a un oreiller qui n’est pas adapté à nos besoins, on dort mal. On s’agite la nuit, on ne cesse de se réveiller, on ne profite pas d’une bonne nuit de sommeil. Et l’autre en pâtit. Alors, pour bien dormir, lancez-vous dès maintenant à la recherche de l’oreiller qui vous convient en répondant à ce petit test de 7 questions .😊

 

Astuce 3 : comprendre les cycles de sommeil de l’autre

Lorsqu’on est en couple, on aime pouvoir aller au lit à deux afin de s’endormir ensemble, en même temps. C’est beau, ça fait rêver, mais hélas, le sommeil, c’est plus compliqué que ça. La phase d’endormissement peut difficilement survenir au même moment pour les deux partenaires. Pourquoi ? Parce que l’horloge biologique de chaque être est différente. Un tas de facteurs biologiques et environnementaux interviennent dans la synchronisation de votre cycle circadien. Alors, rien ne sert d’aller vous coucher en même temps que votre partenaire si vous n’avez pas encore ressenti les premiers signes de fatigue. Vous risquez de tourner et retourner dans le lit, et de simplement empêcher l’autre de trouver le sommeil.

Lève-tôt ou couche-tard : acceptez le rythme de l’autre et respectez-le pour vivre des nuits apaisantes.

--

Dormir à deux devrait être un plaisir. Pour tomber dans les bras de Morphée en vous endormant dans les bras de votre partenaire, ces petites astuces vous accompagneront à coup sûr. 😊