Comment les bandeaux connectés agissent-ils sur votre sommeil ? | Mon oreiller et moi

Comment les bandeaux connectés agissent-ils sur votre sommeil ?

Les problèmes d’endormissement, les insomnies, le manque de sommeil profond, les réveils nocturnes : ils sont nombreux à vouloir du mal à vos nuits ! Pour lutter contre ces ennemis, les outils de sommeil connectés ne manquent pas de fleurir sur le marché. Ces dernières années, en plus des bracelets et des montres déjà bien démocratisés, on voit apparaître un nouvel outil : le bandeau connecté pour dormir. Alors, comment fonctionne-t-il réellement ? Quels bienfaits peuvent être ressentis sur vos nuits de sommeil ? Comment choisir le bandeau qui vous accompagnera ? Quel budget prévoir ? Quelles habitudes de sommeil peuvent vous aider à renforcer l’effet de ces appareils connectés ? Zoom sur celui qui pourrait bien être votre nouvel allié sommeil !

 

Une collecte des données très riche

Grâce à des capteurs et à des algorithmes embarqués, les bandeaux connectés pour dormir analysent les phases de sommeil en cours en temps réel. L’objectif, c’est de tout comprendre de votre sommeil en enregistrant plusieurs informations essentielles :

  • La durée de chaque phase : endormissement, sommeil léger, sommeil profond, sommeil paradoxal ;
  • Le nombre et durée des réveils qui ont été observés au cours de la nuit ;
  • Vos mouvements, vos changements de positions ;
  • L’heure du coucher et l’heure du lever ;
  • La température de votre chambre ;
  • Les bruits dans votre environnement de sommeil ;

Pour comprendre votre sommeil, le surveiller, et analyser vos comportements nocturnes, les solutions de sommeil connectées sont idéales. Les bandeaux scrutent vos nuits dans les moindres détails afin de vous fournir un parfait résumé de vos habitudes de sommeil chaque matin. 🌞

 

Une analyse précise de votre sommeil chaque matin

Lorsque vous vous réveillez la nuit, certains bandeaux connectés comme le bandeau Dreem, cherchent à comprendre les causes. Plusieurs questions vous sont alors posées :

  • Avez-vous été malade ?
  • Avez-vous été dérangé par un bruit ?
  • Avez-vous eu envie d'aller aux toilettes ?
  • Est-ce un réveil naturel ? 

L’objectif, c’est de comprendre l’origine de ces réveils, pour ensuite vous livrer des conseils personnalisés afin que vous puissiez avoir toutes les clés pour lutter contre le sommeil entrecoupé : assombrir la chambre, filtrer les bruits qui viennent perturber votre sommeil, mettre en place des rythmes réguliers en vous levant et en vous couchant chaque jour à la même heure… 

Vous profitez également d’un programme de coaching personnalisé et efficace. En fonction des données collectées, vous pourrez alors être guidé vers des programmes endormissement et des programmes de réveils intelligents qui vous aident à vous réveiller au bon moment de votre cycle. 

 

Les bandeaux agissent-ils sur votre sommeil profond ?

Il ne suffit bien évidemment pas de mettre les bandeaux connectés une seule nuit afin de renforcer votre sommeil profond. Toutefois, au fur et à mesure des semaines, vous apprenez à comprendre dans les moindres détails vos phases de sommeil, et ce qui peut les perturber. Grâce à l’analyse des données récoltées par le bandeau, vous savez exactement sur quels problèmes agir : phase d’endormissement trop longue ? Réveils fréquents ? Réveil trop tôt le matin ?

Mais ce n’est pas tout. Certains bandeaux connectés pour dormir, comme le bandeau Dreem 2, émettent des bruits roses durant votre sommeil. Ces stimulations sonores sont diffusées à des moments précis de votre sommeil profond, afin de le prolonger, ce qui contribuera à l’amélioration optimale du sommeil. ✔

 

L’importance de trouver un bandeau ajusté

Pour véritablement profiter de tous les bienfaits que les bandeaux connectés pour le sommeil peuvent vous apporter, attention à opter pour des bandeaux qui s’ajustent parfaitement à votre tête.

Opter pour un bandeau qui vous serre trop, ou qui a tendance à glisser de votre tête au cours de la nuit pourrait avoir l’inverse de l’effet recherché, et perturber votre sommeil de façon conséquente.

Certains sont trop imposants, trop épais, trop larges, et seront gênants pour dormir : optez pour des bandeaux assez fins, discrets, que vous sentez à peine.

Il est essentiel de noter que durant les premières nuits, vous allez certainement devoir vous faire à cette nouvelle présence sur votre tête. Au fur et à mesure, vous vous habituerez à ce nouvel outil, et pourrez apprécier toutes les fonctionnalités qu’il a à vous offrir. Optez pour un bandeau léger, en matière caoutchouc, afin qu’il tienne bien en place jusqu’au petit jour !

 

Quel budget pour un bandeau connecté ?

Ici, tout dépend des fonctionnalités que vous recherchez. Certains bandeaux connectés d’entrée de gamme peuvent être proposés à des prix de 50 € : ces derniers vous diffusent des sons d’autohypnose pour vous aider à vous endormir. Ils ne collectent pas vos données de sommeil, et ne vous proposeront pas de programme de coaching personnalisé pour vous aider à renforcer votre sommeil profond

Pour profiter de toutes les fonctionnalités dont nous avons parlé plus haut, vous devrez compter un budget plus important : prévoyez un prix de 399 € pour le bandeau Dreem 2, par exemple.

 

Quelques astuces pour booster les effets des bandeaux connectés pour dormir

Astuce n°1 : attention à votre alimentation

Les liens entre l’alimentation et le sommeil sont puissants. Si vous mangez trop gras, trop sucré, si vous consommez de l’alcool ou des excitants avant d’aller vous coucher, votre sommeil tout entier sera perturbé : vous vous endormirez difficilement, et les microréveils seront nombreux.

Si vous souhaitez mettre toutes les chances de bien dormir de votre côté, vous allez devoir miser sur les aliments riches en tryptophanes : cet acide aminé aide votre organisme à produire les hormones du sommeil. Il est présent dans de nombreux aliments, tels que les légumineuses, le parmesan, le saumon, le thon, la levure de bière ou encore les bananes.

Certaines plantes, consommées sous forme d’infusions par exemple, peuvent également aider votre organisme à s’apaiser. Si vous consommez des infusions calmantes à base de verveine ou de camomille avant le coucher, veillez à les boire au moins une heure avant d’aller au lit. Vous éviterez ainsi d’être réveillé par l’envie d’aller faire pipi !

Astuce n°2 : pratiquer une activité sportive chaque jour

Parfois, pour vous endormir plus vite, et éviter d’être réveillé durant la nuit, l’activité sportive en pleine journée peut faire des miracles. La sédentarité est en effet à l’origine de nombreuses insomnies. Pour bien dormir le soir, marchez au maximum, prenez les escaliers, réalisez des exercices d’endurance, de renforcement musculaire…

Attention toutefois à ne pas réaliser vos séances de sport durant les deux heures qui précèdent votre coucher. Vous favoriseriez en effet la sécrétion d’hormones qui ne vous accompagneraient pas vers le sommeil, bien au contraire !

Astuce n°3 : Lutter contre le stress

Le manque de sommeil et le stress ont des liens très étroits. Le stress nourrit le manque de sommeil, et le manque de sommeil nourrit le stress. Pour sortir de ce cercle vicieux, plusieurs solutions peuvent vous accompagner.

Les exercices de méditation : grâce à la méditation, vous renforcez l’activité cérébrale des zones associées à la joie, la curiosité, l’enthousiasme. Pour éloigner l’anxiété et la dépression, vous pouvez pratiquer une séance de 15 minutes de méditation juste avant d’aller au lit. Vous mettrez ainsi votre corps en conditions pour qu’il se relaxe totalement ! De quoi renforcer les effets des bandeaux connectés pour dormir plus profondément

La cohérence cardiaque : l’objectif de la cohérence cardiaque, c’est de réussir à synchroniser les battements de votre cœur à votre respiration, afin de vous aider à entrer dans un état de relaxation intense. Trois fois par jour, réalisez cet exercice : prenez une lente inspiration par le nez durant 5 secondes. Expirez ensuite par la bouche durant 5 secondes également. En une minute, vous aurez réalisé 6 respirations. Réalisez cet exercice pendant 5 minutes, afin de ressentir les effets sur votre corps.

La sophrologie : grâce à la respiration contrôlée, à un relâchement musculaire, et une visualisation mentale, la sophrologie vous aide à apaiser votre organisme tout entier, et à relâcher votre anxiété. Grâce à une pratique régulière, vous arrivez petit à petit à mieux contrôler vos émotions et votre niveau de stress. Pour dormir profondément, et vous endormir facilement, la sophrologie pourrait bien être une alliée de taille.

Astuce n° 4 : Opter pour une literie de qualité

Pour renforcer votre sommeil profond, la literie joue un rôle essentiel. L’oreiller, en particulier, peut être un véritable allié pour vous aider à adoucir vos nuits, en renforçant votre sommeil réparateur. 😴

Si vous souhaitez prendre soin de vos nuits, vous devrez donc vous diriger vers un oreiller sur-mesure, adapté à votre morphologie, à votre position de sommeil, à vos préférences de confort et à vos éventuels problèmes de santé :

  • Choisir la hauteur de son oreiller: l’épaisseur de votre coussin doit dépendre de la position dans laquelle vous dormez. Ainsi, si vous avez l’habitude de dormir sur le ventre, les oreillers fins seront les plus adaptés car ils prendront soin d’éloigner les torsions qui peuvent naître au niveau des cervicales dans cette position. Si vous dormez sur le côté, les oreillers épais sont vos meilleurs alliés, car ils comblent avec justesse le creux entre votre nuque et le matelas. Si vous dormez sur le dos, les oreillers mi-épais, d’environ 11 cm d’épaisseur sont les plus intéressants pour vous, dans la mesure où ils éviteront à votre tête de pencher trop vers l’avant ou trop vers l’arrière.
  • Choisir le garnissage de son oreiller: plumes, mémoire de forme, fibres de polyester… Il peut être parfois difficile de faire son choix. Pour être certain de renforcer votre sommeil réparateur, le garnissage doit en réalité répondre à vos éventuels problèmes de santé. Si vous avez mal aux cervicales le matin, à la tête, aux épaules, ou au dos, alors les oreillers en mousse à mémoire de forme sont les plus appropriés. Si vous avez des sueurs nocturnes, optez pour des oreillers en plumes et duvet, ou des oreillers synthétiques en fibres de polyester siliconées creuses. Et si vous avez des allergies durant le sommeil, les oreillers synthétiques seront les plus appropriés ;
  • Choisir le niveau de souplesse: la souplesse, ou la fermeté de votre oreiller doit être choisie en fonction de votre morphologie. Si vous avez une carrure large, optez pour un oreiller ferme. Et à l’inverse, si vous avez une carrure fine, ce sont les oreillers souples qui vous aideront à vous réconcilier avec Morphée !

Pas de panique : pour vous y retrouver, et vous diriger vers un oreiller vraiment adapté à tous vos besoins, ce petit test de 8 questions vous accompagne ! Il vous aide à y voir plus clair sur vos besoins, et vous guide ensuite vers l’oreiller sur-mesure qui changera vos nuits. 

Astuce n°5 : place à un rituel apaisant

Pour réussir à vous endormir plus facilement, un petit rituel devra être mis en place durant les deux heures qui précèdent votre coucher. Vous pouvez commencer par consommer une infusion apaisante, afin de vous relaxer. Pratiquez ensuite une activité calme : peinture, dessin, musique, écriture. Évitez les lumières bleues, qui perturbent grandement la production d’hormones du sommeil. Une demi-heure avant d’aller dormir, réalisez au choix votre séance de cohérence cardiaque, de méditation ou de sophrologie. Pour renforcer votre état d’apaisement, vous pouvez utiliser un spray conçu à partir d’huile essentielle de lavande vraie : elle agit sur l’anxiété, et vous aidera à faire de doux rêves ! ☁

Même s’ils nécessitent un petit temps d’adaptation, les bandeaux connectés pour dormir peuvent véritablement agir sur la qualité de votre sommeil profond. Si vous vous levez fatigué le matin, et que vous recherchez une solution efficace pour améliorer la qualité de votre sommeil, ils pourraient bien être le secret que vous attendiez tant !