plus minus cross arrow-left arrow-right arrow-bottom cart dropdown-arrow next previous heart search tick amazon-payment amex bitcoin cirrus diners-club discover dk dogecoin facebook fancy forbrugsforeningen apple-pay google-plus instagram interact jcb litecoin maestrooo mastercard paypal pinterest stripe tumblr twitter vimeo rss visa youtube lock video-play sale model badge view-in-space video badge

30 nuits d'essai

Livraison et retours offert

Garantie 3 ans

Paiement en 3x sans frais

30 nuits d'essai

Livraison et retours offert

Garantie 3 ans

Paiement en 3x sans frais

Comment lutter contre les douleurs à la colonne vertébrale la nuit ?
Les douleurs à la colonne vertébrale peuvent se manifester par des dorsalgies, des cervicalgies ou encore, des lombalgies. Elles touchent de nombreux Français, et sont handicapantes de jour, comme de nuit, impactant ainsi lourdement le sommeil. Alors, quelles solutions existent lorsque l’on a mal à la colonne vertébrale la nuit ? Comment éviter le mal de dos le matin ? Comment adoucir son sommeil lorsque l’on a des douleurs à la colonne vertébrale ? Zoom sur ces astuces qui vous aident à faire du bien à votre dos. 
Benjamin
Conseiller de vos nuits
Sommaire de l'article

Quelques précisions anatomiques

Nous avons 24 vertèbres au total, qui sont séparées de disques (petits coussinets amortisseurs entre chaque vertèbre). Les vertèbres partent du crâne et vont jusqu’au sacrum, au niveau du bassin. Ces vertèbres et ces disques constituent la colonne vertébrale.

En outre, cette colonne vertébrale est renforcée par des ligaments en avant et en arrière sur toute sa longueur. La masse musculaire, principalement située à l’arrière, vient également la renforcer : ce sont les muscles paravertébraux.

Les vertèbres sont placées les unes sur les autres, et s’articulent les unes au-dessous des autres via deux processus articulaires, de part et d’autre de la ligne médiane. Ces processus articulaires sont enveloppés de cartilage.

Ces différents éléments qui constituent la colonne sont tous importants, car une douleur aux vertèbres peut être à l’origine de lésions sur chacune de ces parties.

 

Les courbures vertébrales naturelles

L’empilement des vertèbres forme un S lorsque l’on observe le corps de profil🧎.

On distingue trois types de vertèbres :

  • 7 vertèbres cervicales ;
  • 12 vertèbres thoraciques ;
  • 5 vertèbres lombaires.

Ainsi, la colonne vertébrale possède trois courbures naturelles. En partant du haut vers le bas, nous avons :

La lordose cervicale

La lordose cervicale présente une concavité orientée vers l'arrière. Elle est réalisée par les sept cervicales. On les nomme C1 (qui est la vertèbre située à la base du crâne) jusqu’à C7.

La cyphose thoracique

La cyphose thoracique est une concavité vers l’avant. Lorsqu’elle est très marquée chez quelqu’un, on dit que la personne est voûtée. Elle s’étend de T1 à T12.

La lordose lombaire

La lordose lombaire est une concavité orientée vers l’arrière. Lorsqu’elle est très marquée chez quelqu’un, on dit que la personne est cambrée. Elle est constituée de cinq vertèbres lombaires de haut en bas, de L1 à L5, qui atteint le sacrum.

 

Douleurs à la colonne vertébrale la nuit : quelles parties sont touchées ?

La cage thoracique, composée des douze vertèbres thoraciques et des côtes, a pour vocation de protéger les organes tels que le cœur, le foie, la rate, les poumons, ou encore l’estomac. Ainsi, sur cette partie du tronc, les vertèbres sont naturellement moins mobiles qu’au niveau des deux lordoses, à savoir, la lordose cervicale et la lordose lombaire. Résultat ? La mobilité est déléguée vers les niveaux supérieur et inférieur, donnant ainsi lieu à de nombreux problèmes :

  • Les dorsalgies : il s’agit ici de problèmes au niveau de la cage thoracique. Les côtes qui ne bougent plus assez peuvent voir naître des douleurs ;
  • Les cervicalgies : à force d’être trop sollicitée, cette partie du corps voit naître des problèmes d’arthrose cervicale. Vous pouvez également avoir des difficultés à bouger le cou. Cette sursollicitation des muscles du cou qui tractent sur la tête entraîne également des maux de tête importants 🤕;
  • Les lombalgies : au fil du temps, le rachis lombaire peut décompenser. En effet, cette partie de la colonne soutient tout le poids du corps au niveau du bassin. Avec le temps, il n’est donc pas rare que les disques se déforment, s’épanchent en protrusion voire en hernies discales.

 

Douleur à la colonne vertébrale la nuit : quelles solutions ?

Opter pour une bonne position

Pour éloigner les douleurs à la colonne vertébrale la nuit, vous devez faire attention à votre position de sommeil.

Évitez de dormir sur le ventre, car cette position est à l’origine de nombreuses douleurs aux cervicales et le long de la colonne. Si vous n’arrivez pas à opter pour d’autres positions, vous pouvez essayer de caler votre corps grâce à un traversin, qui vous aidera à rester sur le côté ou sur le dos.

Si vous dormez sur le dos, vous pouvez essayer de placer un oreiller sous les genoux, afin d’éviter les douleurs dans le bas du dos.

Enfin, si vous dormez sur le côté, adoptez la position fœtale en pliant légèrement les genoux. Vous pouvez également placer un coussin entre vos cuisses, afin de maintenir la colonne vertébrale parfaitement alignée.

Opter pour un oreiller mémoire de forme

Pour lutter contre les douleurs à la colonne vertébrale la nuit, la mousse mémoire de forme est une alliée trop souvent sous-estimée. Pourtant, elle a de nombreux avantages :

  • Elle permet de respecter les courbures naturelles de votre corps ;
  • Elle permet d’éviter les points de pressions, les tensions au niveau des cervicales et du dos ;
  • Elle aligne la tête avec le cou et la colonne vertébrale, permettant ainsi d’éviter les torsions ;
  • Elle offre un accueil moelleux à votre tête et votre nuque, pour vous aider à libérer les tensions accumulées pendant la journée.

L’oreiller mémoire de forme se déforme sous la chaleur de votre corps afin d’en épouser les contours dans les moindres détails. Alors, pour allier confort et santé, et lutter contre les douleurs à la colonne vertébrale la nuit, faites-lui confiance ✅ !

Choisissez un matelas et un surmatelas de qualité

Pour chouchouter votre dos et éviter les douleurs à la colonne vertébrale la nuit, le matelas joue un rôle essentiel. Privilégiez les garnissages de qualité, comme le latex naturel, le matelas mémoire de forme ou encore, les ressorts ensachés. Optez pour un matelas suffisamment ferme, car votre colonne vertébrale doit être parfaitement maintenue, et ne doit pas s’enfoncer dans le garnissage.

Si vous n’avez pas le budget pour un nouveau matelas, vous pouvez vous tourner vers les surmatelas. Il s’agit d’une épaisseur d’environ 8 cm que vous placez sur le matelas, et qui lui confère un accueil sur-mesure ! Pour lutter contre les points de pression sur tout le dos, c’est un allié de taille.

Prêt à lutter contre les douleurs à la colonne vertébrale la nuit ?

Quel oreiller est fait pour moi ?
Je fais le test