plus minus cross arrow-left arrow-right arrow-bottom cart dropdown-arrow next previous heart search tick amazon-payment amex bitcoin cirrus diners-club discover dk dogecoin facebook fancy forbrugsforeningen apple-pay google-plus instagram interact jcb litecoin maestrooo mastercard paypal pinterest stripe tumblr twitter vimeo rss visa youtube lock video-play sale model badge view-in-space video badge Trouvez votre oreiller Trouvez votre oreiller

30 nuits d'essai

Garantie 3 ans

Livraison et retours offert

Paiement en 3x sans frais

30 nuits d'essai

Garantie 3 ans

Livraison et retours offert

Paiement en 3x sans frais

E-boutique
Découvrez les bienfaits du pavot de Californie sur le sommeil
Le pavot jaune de Californie, aussi appelé « Eschscholtzia », est une plante qui était très utilisée en Inde pour son action sur le sommeil, mais également en Californie. Traditionnellement utilisée pour améliorer la qualité du sommeil et aider à l’endormissement elle est toujours très appréciée des dormeurs qui sont fâchés avec Morphée. Alors, comment consommer cette plante ? Comment le pavot de Californie améliore-t-il votre sommeil ? Quand l’utiliser ? On vous dit tout !
Benjamin
Conseiller de vos nuits
Sommaire de l'article

Une plante de la famille des papavéracées, comme les coquelicots.

Le pavot de Californie est originaire de la côte Ouest des Etats-Unis. C’est une plante qui pousse dans les sols sec et sablonneux, et qui atteint une hauteur de quarante centimètres environ. L’Eschscholtzia fait partie des remèdes traditionnels amérindiens : il était utilisé comme analgésique afin de soulager les douleurs dentaires et les maux de tête. Il est arrivé Europe au XIXᵉ siècle en tant que plante d’ornement.

le pavot de californie est de la même famille que le coquelicot, il est utilisé en médecine douce pour favoriser le sommeil

Cet hypnotique naturel est sans accoutumance et agit comme un anxiolytique qui favorise la relaxation. Le pavot de Californie combat la nervosité et le stress, et serait un réel allié pour améliorer la qualité du sommeil.

Quand utiliser le pavot de Californie ?

Un sommeil trop léger

Vous pouvez consommer du pavot de Californie si vous souhaitez tout d’abord faire face à un sommeil trop léger. Si vous sentez que votre sommeil n’est pas assez profond, que vous vous levez le matin sans avoir réellement rechargé vos batteries, alors l’Eschscholtzia est fait pour vous.

Des problèmes d’endormissement

Si vous avez des problèmes d’endormissement, le pavot de Californie est également un allié considérable. S’il vous arrive souvent de vous tourner encore et encore dans votre lit pendant de longues minutes, voire de longues heures, alors cette plante ne manquera pas de vous apporter ses propriétés apaisantes. Le pavot jaune vous aide à combattre la nervosité et le stress, permettant ainsi à votre corps et à votre esprit de s’apaiser avant d'aller dormir : vous vous endormez ainsi plus rapidement.

Une mauvaise qualité de sommeil

Le pavot de Californie, est reconnu pour ses vertus sédatives et anxiolytiques. En vous livrant ses propriétés relaxantes, il vous aide à prolonger la durée de votre sommeil réparateur. Si vous manquez de sommeil, si vous vous réveillez de façon précoce tôt le matin et que vous n’arrivez plus à trouver le sommeil, cette plante est une alliée puissante. Par ailleurs, grâce à cette fleur, les cauchemars et réveils nocturnes sont diminués.

Des douleurs pendant la nuit

En plus de ses effets bénéfiques sur le sommeil, l'Eschscholtzia possède également une activité analgésique, et aide de ce fait à soulager la douleur. Si vous souffrez de maux de tête, qui vous empêchent de trouver le sommeil, ou si vous avez des douleurs menstruelles, cette plante est donc une alliée de taille.
Par ailleurs, une étude publiée dans la revue Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine a démontré que le pavot de Californie avait une activité analgésique similaire à celle de l'aspirine : elle permettrait ainsi de soulager les douleurs articulaires chez les patients qui souffrent de polyarthrite rhumatoïde.

Des troubles du sommeil chez l’enfant

Le pavot de Californie peut être utilisé en cas de troubles du sommeil chez l’enfant, notamment ceux liés à l’énurésie (pipi au lit), aux coliques ou encore, aux crampes nocturnes.

Des bouffées de chaleurs pendant la ménopause

Pendant la ménopause, le sommeil est souvent perturbé par l’arrivée de sueurs nocturnes. Vous vous réveillez en nage, dans des draps trempés, ce qui fragilise votre sommeil. Le pavot de Californie pourrait réduire ces bouffées de chaleur liées à la ménopause, et vous évite de trop transpirer la nuit.

Comment consommer le pavot jaune de Californie ?

En phytothérapie, on utilise totalité de la plante. Le pavot jaune se prend le soir avant d’aller dormir, afin de favoriser l’endormissement. Il est également possible de prendre une seconde dose pendant la nuit, notamment si vous connaissez des réveils nocturnes, afin de se replonger rapidement dans les bras de Morphée.

En tisane

Vous pouvez consommer le pavot de Californie sous forme d’infusion. Pour cela, faites infuser pendant 5 à 10 minutes une cuillère à soupe de plante séchée, dans 250 ml d'eau bouillante. Si vous souhaitez vous concocter une tisane spéciale sommeil, il est possible d’associer le pavot à la passiflore, ainsi qu’au tilleul, à la mélisse, à la camomille et la verveine. Nuit paisible garantie !

Le pavot de Californie peut se consommer en infusion

En décoction

Le pavot de Californie se consomme aussi en décoction : prenez 1 cuillère à soupe de la partie aérienne ou de la feuille et placez-la dans une tasse d'eau froide. Faites bouillir le tout pendant 2-3 min, puis laissez infuser 10 min hors du feu, à couvert. Buvez une tasse le soir avant d’aller au lit.

En gélule d’extrait sec de plante

Pour connaître le dosage, référez-vous aux indications sur la boîte : la posologie dépend du produit que vous avez choisi. En général, la dose recommandée est de 300 à 600 mg par jour.

En extrait hydro-alcoolique (teinture mère)

Mettez 25 à 30 gouttes dans un peu d'eau, et consommez le mélange 3 fois par jour, hors des repas. Les dosages et posologies recommandés peuvent varier en fonction de l'âge, du poids et de l'état de santé du patient.

Quels sont les effets secondaires du pavot de Californie ?

Puisque l'Eschscholtzia peut avoir des effets indésirables à fortes doses, il est important de respecter les quantités recommandées et de ne pas en prendre en quantité excessive.

Il est toutefois important de préciser que les effets secondaires du pavot de Californie sont généralement bénins et peu fréquents. Les effets les plus souvent observés sont :

  • La somnolence ;
  • La fatigue.
  • Les maux de tête :
  • Les vertiges
  • Une sécheresse de la bouche ;
  • Une bouche amère ;
  • Une augmentation de la transpiration ;
  • Des effets allergiques : rougeurs cutanées, démangeaisons, urticaire ainsi que gonflements de la peau.

Si vous constatez l’un de ces effets secondaires, ou tout autre effet indésirable, consultez votre médecin.

Les contres indications

Avant de prendre de l'Eschscholtzia, il est nécessaire de vérifier qu’aucune contre-indication n’existe. Cette plante est tout d'abord, déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes. En effet, il n'y a pas suffisamment de données sur les effets de cette plante sur le fœtus ou le nourrisson.

En outre, si vous prenez des médicaments contre l’insomnie ou l’anxiété, il existe un risque d’interaction médicamenteuse. En effet, l'Eschscholtzia peut booster les effets de certains médicaments sédatifs : avant d’en consommer, demandez donc l'avis de votre médecin.

Quelles sont les autres plantes qui accompagnent au sommeil ?

Le pavot de Californie n’est pas la seule plante à vous aider à profiter d’un sommeil plus réparateur. En effet, d’autres plantes apaisantes permettant de traiter les troubles du sommeil, les angoisses et les difficultés d'endormissement. Découvrez plus de détails sur la culture et la préparation de certaines de ces plantes dans cet article dédié aux plantes du jardin bénéfiques pour l’endormissement

En attendant, en voici quelques unes :

  • Le coquelicot : il renferme aussi des alcaloïdes. Ses propriétés sédatives facilitent l'endormissement et réduisent les réveils nocturnes. Vous pouvez la consommer sous forme d’infusions : versez une cuillère à soupe de pétales de coquelicot dans 25 cl d’eau bouillante, puis laissez infuser pendant dix minutes. Filtrez la préparation avant de consommer. Pour profiter pleinement de tous les bienfaits de cette plante, vous pouvez boire trois tasses par jour ;
  • La fleur d'oranger : grâce à ses propriétés apaisantes, elle permet de soigner les troubles du sommeil, et agit comme un véritable somnifère naturel. Versez une cuillère à café de fleur d'oranger dans 200 ml d'eau pour profiter de nuits plus douces ;
  • La passiflore : ses feuilles peuvent être consommées entières, sous forme d’extrait fluide ou de poudre. Elle peut aussi être prise en tisane, et possède des vertus sédatives, idéales en cas d’insomnies. On l’utilise souvent avec l’aubépine, pour maximiser ses effets sur le sommeil ;
  • La valériane : le rhizome (tige souterraine) et les racines de valériane sont tout d’abord séchés, puis broyés en poudre. Vous pouvez la consommer sous forme de tisane, de gélule ou d’extrait liquide. Cette plante aide à combattre la nervosité et les troubles du sommeil qui en découlent. Elle facilite l’endormissement après plusieurs semaines de traitement ;
  • Le houblon : il permet de lutter contre les troubles du sommeil. Il réduit la nervosité et l’agitation qui vous empêche de vous endormir. En association avec la valériane, cette plante aurait un effet positif sur les troubles du sommeil mineurs ;
  • L’aubépine : ses fleurs séchées sont consommées en infusions, et sont utilisées pour calmer la nervosité et les troubles légers du sommeil. Une étude a montré des effets positifs sur le sommeil, lorsqu’elle est utilisée en association avec la prise de magnésium et d’Eschscholtzia.

Prêt à chouchouter votre sommeil avec le pavot de Californie ?

 

Quel oreiller est fait pour moi ?
Je fais le test