plus minus cross arrow-left arrow-right arrow-bottom cart dropdown-arrow next previous heart search tick amazon-payment amex bitcoin cirrus diners-club discover dk dogecoin facebook fancy forbrugsforeningen apple-pay google-plus instagram interact jcb litecoin maestrooo mastercard paypal pinterest stripe tumblr twitter vimeo rss visa youtube lock video-play sale model badge view-in-space video badge

30 nuits d'essai

Livraison et retours offert

Garantie 3 ans

Paiement en 3x sans frais

30 nuits d'essai

Livraison et retours offert

Garantie 3 ans

Paiement en 3x sans frais

Quelles allergies peut provoquer votre matelas ?

Les allergies pendant la nuit peuvent réellement troubler la qualité du sommeil de certains dormeurs, en causant des réveils prématurés et des nuits agitées. Alors, comment bien choisir le garnissage de votre matelas afin d’éviter de voir ces problèmes de santé gâcher vos nuits ? Quelles bonnes habitudes prendre afin de mieux dormir si l’on est allergique aux acariens, à la moisissure ou encore au latex ? Comment choisir son matelas anti-acariens ? Notre guide vous accompagne étape par étape.

Benjamin
Conseiller de vos nuits
Sommaire de l'article

L’impact des allergies sur votre sommeil

Les allergies pendant le sommeil ont un impact conséquent sur la qualité de vos nuits :

  • Elles retardent l’endormissement : lorsque l’on est allergique aux acariens, les éternuements, les problèmes respiratoires et la toux provoquent des difficultés importantes d’endormissement ;
  • Elles créent des réveils nocturnes : le dormeur reste alors en phase de sommeil léger et a du mal à passer en phase de sommeil profond. Ses nuits ne sont alors pas suffisamment réparatrices, et il se réveille fatigué ;
  • Elles causent des réveils tôt le matin : le maximum des symptômes se fait ressentir en fin de nuit, et début de matinée, après avoir inhalé des particules allergènes toute la nuit. Le dormeur est alors réveillé tôt et ne peut pas profiter d’assez d’heures de sommeil.

Avec des nuits plus courtes et moins réparatrices, les personnes allergiques augmentent alors petit à petit leur dette de sommeil. Et ce manque de sommeil provoque des sautes d’humeurs, des difficultés à gérer leurs émotions, des problèmes de concentration, de mémoire, mais également une baisse des défenses immunitaires de façon générale.

 

Les allergies aux acariens

Qui sont ces parasites qui vous causent du tort ?

Lorsque l’on parle d’allergies et de matelas, on parle la plupart de temps d’acariens. Ils sont en effet la cause numéro 1 des allergies pendant le sommeil ! Ces petits parasites, qui se nourrissent des squames de notre peau, sont pourtant invisibles à l’œil nu et mesurent tout au plus 0,5 mm. Ils prolifèrent par million dans la poussière et dans les tissus de votre habitat, dans votre canapé, vos rideaux, vos moquettes… et votre lit !🛌

Dans un gramme de poussière, on peut en retrouver 10 000. Les acariens, pour se développer à vitesse grand V, ont principalement besoin de deux choses : de chaleur et d’humidité. Lorsque le degré d’humidité est trop faible (moins de 55%), ils meurent. Leurs excréments se dessèchent alors, et forment des poussières, qui, lorsqu’elles sont inhalées, provoquent des allergies.

Quels sont les symptômes des allergies aux acariens ?

Les symptômes des allergies aux acariens diffèrent d’une personne à l’autre. Certains dormeurs réagiront alors uniquement lorsqu’ils seront exposés à une forte concentration d’acariens de façon soudaine, et d’autres ressentiront des symptômes permanents.

Les organes cibles de la réaction allergique aux acariens de la poussière de maison sont les yeux, le nez, le poumon et la peau. Les réactions oculaires sont plus rares, mais elles existent. La conjonctivite allergique est avant tout matinale, sous la forme d’un œil prurigineux, avec rougeur, écoulement, et plus rarement œdème palpébral.

Les réactions respiratoires prennent souvent la forme de rhinite, qui est essentiellement matinale, avec éternuements, écoulements nasals et mouchage abondant. Les symptômes sont à leur apogée le matin au réveil, puis s’estompent au cours de la matinée. Ils apparaissent à nouveau le lendemain, dès le réveil.

L’asthme bronchique est également un symptôme causé par l’allergie aux acariens. Il peut se manifester sous la forme d’une toux sèche, qui irrite la gorge. La personne peut avoir la gorge qui se serre, ressentir une oppression thoracique, et avoir la sensation de manquer d’air.

Avec l’asthme, la respiration peut également être sifflante. L’ensemble de ces symptômes s’observe le plus souvent en fin de nuit et au réveil. Ils sont également maximaux au moment des tâches ménagères, lorsque vous passez l’aspirateur ou faites la poussière par exemple.

 

Les allergies au latex

Si vous êtes allergique au latex, vous devrez bien entendu vous tenir éloigné des matelas qui sont conçus avec cette matière.

Éruptions cutanées, démangeaisons, rougeurs : lorsque vous êtes allergique, et que votre corps entre en contact avec le latex, une réaction immédiate se fait ressentir, qu’il s’agisse de latex naturel ou de latex synthétique.

 

Comment choisir un matelas anti-allergie ?

Comment choisir un matelas lorsqu’on est allergique au latex ?

Si vous êtes allergique aux latex, pas de panique, il existe de nombreux autres garnissages qui pourront prendre soin de votre sommeil, tels que :

  • Les matelas mémoire de forme : si vous souhaitiez vous tourner vers un matelas latex pour ses propriétés de soutien offertes à votre dos, alors la mémoire de forme est une très bonne option. Cette mousse viscoélastique et thermosensible s’adapte aux contours de votre corps. Elle se déforme sous la chaleur de votre corps afin d’en envelopper chaque partie. Pour permettre un parfait alignement de votre dos avec votre nuque et votre tête, c’est une matière très intéressante ;
  • Les matelas ressorts : privilégiez ici les ressorts ensachés, qui offrent une bonne indépendance de couchage et un soutien idéal pour le dos.

Comment choisir un matelas anti-acariens ?

Si vous êtes allergique aux acariens, vous devez éviter plusieurs types de garnissages :

  • Les garnissages naturels, car les acariens y prolifèrent plus rapidement que dans les garnissages synthétiques ;
  • Les matelas ressorts : les espaces creux entre les ressorts permettent aux acariens de s’y accumuler.

Optez pour un matelas anti-acariens, qui contient un traitement qui permet d’éliminer ces parasites et de limiter leur prolifération. Ces traitements sont dispersés sur la housse du matelas.

Les matelas en mousse haute résilience ou en mousse mémoire de forme peuvent être intéressants si vous recherchez un matelas anti-acariens. Les matières synthétiques rendent en effet la prolifération des acariens difficile. Mais si vous êtes sujet à la transpiration nocturne, optez pour un protège matelas thermorégulateur, car la mousse mémoire de forme tient chaud !🥵

Les matelas en latex sont naturellement anti-acariens. Si vous êtes allergiques à ces petits parasites, vous aurez donc beaucoup à gagner à vous tourner vers ce type de garnissage. Respirant, le latex laisse circuler l’air dans le matelas et dans le lit, et limite donc les risques de transpiration que les acariens aiment tant. Attention toutefois à tester ce type de matelas avant votre achat, afin de vous assurer que le confort qu’il prodigue correspond à vos attentes.

 

Les astuces pour lutter contre les acariens dans le lit

Pour limiter au maximum la prolifération des acariens dans le lit, plusieurs bonnes habitudes doivent être prises.

Le protège matelas

La première astuce, c’est de couvrir votre matelas, quel que soit son garnissage, avec un protège matelas. Il s’agit d’une housse, qui se place entre le matelas et drap-housse. Il forme une barrière supplémentaire contre les acariens, et protège votre matelas des tâches, des liquides, de la poussière, des poils, de la moisissure, et des mauvaises odeurs.

Le protège matelas est composé de deux épaisseurs. L’une d’elles entre en contact avec votre drap-housse (ou votre peau), et est composée de coton ou de bambou. Ces matières respirantes et absorbantes laissent l’air circuler dans le lit, et limitent naturellement le développement des acariens. La seconde épaisseur est imperméable, et composée avec du polyuréthane. Cette membrane étanche et silencieuse empêche la transpiration et les liquides de pénétrer dans le garnissage du matelas. Puisque les acariens ont besoin de chaleur et d’humidité pour se développer, le protège matelas imperméable représente donc un allié de taille.

Le protège matelas passe parfaitement en machine. Il vous donnera alors la possibilité de garder un bon niveau d’hygiène dans votre lit, et d’éliminer les bactéries de votre lit. Certains protèges matelas anti-acariens sont traités avec des extraits naturels margose et de géraniol.

Le déshumidificateur d’air

Les acariens meurent lorsque l’humidité d’une pièce est trop faible. Pour lutter contre leur prolifération, vous pourrez donc vous munir d’un déshumidificateur d’air ! Un taux adéquat d’humidité dans votre maison vous permettra à la fois de traiter certains de vos symptômes, et de prévenir l’apparition de certains allergènes. Un taux d’humidité compris entre 35 et 45% vous donnera la possibilité de limiter efficacement le développement des acariens.🦠

L’oreiller hypoallergénique

Veillez également à ce que votre oreiller soit traité contre les acariens. Optez pour des oreillers qui sont traités avec des extraits végétaux, pour prendre soin de votre santé lorsque vous dormez.

Évitez les matières naturelles, comme les plumes et duvets, car les acariens y prolifèrent plus facilement que dans les oreillers synthétiques. Optez pour les oreillers en fibres de polyester creuses siliconées, dans lesquels l’air circule facilement. Ils maintiennent votre tête au frais et empêchent les acariens de proliférer.

Vous pouvez également vous tourner vers les oreillers mémoire de forme, que vous protégerez avec un protège oreiller anti-transpiration. Vous éviterez ainsi les coups de chaud, qui permettent aux acariens de se développer à toute vitesse !

Quoi qu’il en soit, veillez à choisir votre oreiller en fonction de vos spécificités. Si vous dormez sur le côté, choisissez un oreiller volumineux, qui comblera bien le creux entre votre nuque et votre matelas. Si vous dormez sur le dos, ce sont les oreillers mi-épais qui vous conviendront le plus. Et si vous dormez sur le ventre, les oreillers fins seront les plus adaptés, et vous permettront d’éviter les torsions au niveau des cervicales.

Plus vous avez une morphologie fine, plus vous pourrez vous tourner vers des oreillers souples et moelleux, et plus vous avez une morphologie large, plus vous pourrez vous tourner vers un oreiller ferme, voire très ferme, qui vous offrira un niveau de soutien suffisamment important.

Bien entretenir son matelas pour éviter les allergies

Les allergies aux acariens causées par les matelas peuvent être limitées grâce à un bon entretien ! N’hésitez pas à nettoyer la surface de votre matelas avec une brosse et un produit au pH neutre. Veillez à sa composition, afin d’éviter les produits qui contiennent des allergènes.

Nettoyez votre protèges matelas fréquemment à 60 degrés, ainsi que l’ensemble de votre linge de lit, tous les 15 jours environ. Privilégiez les housses de couette, des draps-housses ou encore les taies d’oreiller en matières naturelles, comme le coton, le lin ou le bambou.

Recherchez les matelas qui sont entièrement déhoussables : vous pourrez alors passer la housse en machine, afin de la débarrasser des acariens.

Entretenir sa chambre

Pour éviter la prolifération des acariens, attention à bien aérer votre chambre. Vous permettrez à votre matelas de bien respirer, vous pourrez activement agir contre ces parasites.

Aérez votre chambre environ 15 minutes le matin, à votre lever, en laissant les draps et les couvertures ouvertes. Renouvelez l’opération le soir, afin de rafraîchir l’air de votre chambre et la température de votre lit. Vous garderez ainsi votre matelas frais et sec, pour longtemps !

Pour lutter contre les acariens, évitez au maximum les moquettes, les tapis, ou encore les têtes de lit en tissus. Ces petits parasites adorent y proliférer.

Enfin, lorsque vous nettoyez votre chambre, évitez les balais vapeurs, car la chaleur et l’humidité qu’ils diffusent plaisent aux acariens !

Vous l’aurez compris, les allergies que provoque votre matelas peuvent causer bien du tort à vos nuits. Si vous êtes allergique au latex, la marche à suivre est assez simple, et consistera à opter pour un matelas qui ne contient pas cette matière. Mais si vous êtes allergique aux acariens, vous devrez veiller à opter pour un matelas traité anti-acariens, de préférence en mousse ou en latex ! Un entretien quotidien vous aidera à lutter contre l’apparition de ces parasites dans vos draps. Prêt à dormir plus sainement, et plus sereinement ?😴

Quel oreiller est fait pour moi ?
Je fais le test