plus minus cross arrow-left arrow-right arrow-bottom cart dropdown-arrow next previous heart search tick amazon-payment amex bitcoin cirrus diners-club discover dk dogecoin facebook fancy forbrugsforeningen apple-pay google-plus instagram interact jcb litecoin maestrooo mastercard paypal pinterest stripe tumblr twitter vimeo rss visa youtube lock video-play sale model badge view-in-space video badge

30 nuits d'essai

Garantie 3 ans

Livraison et retours offert

Paiement en 3x sans frais

30 nuits d'essai

Garantie 3 ans

Livraison et retours offert

Paiement en 3x sans frais

E-boutique
vous émettez de petits gémissements la nuit ? peut-être souffrez vous de catathrénie

La catathrénie est un trouble bénin du sommeil, pendant lequel les sujets atteints peuvent gémir, grogner ou émettre d'autres vocalisations nocturnes, notamment pendant le sommeil paradoxal. Alors, qu’est-ce qui peut provoquer la catathrénie ? Quelles sont les conséquences de ce problème sur votre santé ? Et surtout, quelles solutions existent pour lutter contre ce trouble respiratoire du sommeil ? On vous dit tout !

Benjamin
Conseiller de vos nuits
Sommaire de l'article

Catathrénie : qu’est-ce que c’est ?

La catathrénie fait partie des parasomnies, qui regroupent les comportements considérés anormaux pendant que l’on dort, comme le somnambulisme, les terreurs nocturnes, le bruxisme, ou encore, la paralysie du sommeil.

Il s’agit de l’un des troubles du sommeil qui affectent la respiration du dormeur. La catathrénie se caractérise par des longs gémissements, parfois forts, pendant le processus d’expiration. Ces sons se produisent généralement pendant les phases de sommeil paradoxal et profond, et sont précédés d’une forme de respiration extrêmement lente appelée « bradypnée ».

Les chercheurs classent davantage la catathrénie dans la catégorie des troubles respiratoires liés au sommeil, tout comme l’apnée du sommeil. Ce problème ne semble pas être en corrélation avec un risque connu pour la santé, ni refléter un état émotionnel perturbé ou un malaise physique pendant le sommeil. Il se manifeste alors que la personne n’a pas conscience de son état. En outre, le dormeur qui émet des sons nocturnes ne se souvient de rien au réveil.

Les symptômes de la catathrénie

La catathrénie est caractérisée par de longs grognements et gémissements en dormant, ainsi que par des périodes de respiration lente, que l’on appelle bradypnée. Cette dernière est accompagnée d’une augmentation de la pression intra-thoracique et d’une diminution modérée du rythme cardiaque. On observe également une légère désaturation en oxygène.

quels sont les symptômes de la catathrénie ?

Le dormeur qui souffre de ce trouble respiratoire du sommeil a une voix enrouée le matin au réveil, et est fatiguée en journée. Il peut également faire face à une somnolence diurne et à des problèmes d’endormissement, car certaines personnes ont peur de s’endormir et donc de déranger leur partenaire en pleine nuit à cause de ces gémissements nocturnes.

Les examens pour déceler un catathrénie ne font pas ressortir d’anomalies des cordes vocales ni respiratoires. Les personnes qui en souffrent ne montrent pas non plus de problèmes respiratoires notables ni anormaux durant la journée. Ce trouble peut être présent depuis l’enfance et persister à l'âge adulte.


Quand apparaît la catathrénie ?

La catathrénie arrive pendant la phase de sommeil paradoxal, c’est-à-dire après l’endormissement et la phase de sommeil lent. En effet, au cours d’une nuit de sommeil, le cycle est constitué de 3 à 5 phases, qui s’alternent toutes les 1h30 environ. Le sommeil paradoxal arrive en fin de cycle, et occupe environ un quart du temps de sommeil total. Le sommeil profond offre au dormeur la possibilité de recharger son énergie corporelle, tandis que le sommeil paradoxal lui permet de recharger son mental.

Plus la nuit avance et plus les gémissements, les grognements, les soupirs et autres bruits prennent de l’importance.  

Les causes de la catathrénie

Les chercheurs ne connaissent pas encore bien les causes de ces crises de catathrénie. Mais pour certains, ces dernières pourraient être dues à un rétrécissement des voies respiratoires. D’autres pensent également que la catathrénie pourrait être liée à la taille de la mâchoire.

Contrairement aux ronflements qui sont provoqués durant l’inspiration à partir du fond de la gorge, ces bruits surviennent à l’expiration, à partir du larynx.

Les conséquences de la catathrénie sur le dormeur

La catathrénie n’a pas de conséquences sur la santé du dormeur, mais peut fragiliser la qualité de votre sommeil. Le sujet peut alors être fatigué au réveil, car il n’a pas pu recharger toutes ses batteries avec un sommeil de qualité.

Le principal problème de la catathrénie est qu’elle peut réellement perturber la qualité de la nuit de votre partenaire de lit ! En effet, les grognements peuvent durer de deux à vingt secondes et se répètent plusieurs fois au cours du sommeil : de quoi impacter l’endormissement de votre partenaire, et même provoquer des réveils nocturnes fréquents

Quelles solutions pour lutter contre le catathrénie ?

Si vous souffrez de catathrénie, commencez par parler de votre problème à votre médecin. Vous pouvez également utiliser des remèdes contre les ronflements afin d’améliorer la qualité de votre sommeil. Orthèse d’avancée mandibulaire, spray anti-ronflement, ou encore, bandelettes nasales pourront dès lors vous aider à corriger vos problèmes de respiration.

le spray anti ronflement est-il efficace contre la catathrénie ?

Votre médecin pourra également choisir de programmer une étude du sommeil afin de s’assurer que la catathrénie est bien le problème, et qu’il ne s’agit pas d’un trouble plus important. L'examen polysomnographique est l'examen de choix afin d’étudier le sommeil. Il se fait le plus souvent au cours d'une nuit passée en laboratoire de sommeil mais peut également être réalisé, dans certains cas, à domicile sans hospitalisation.

L’une des options de traitement de la catathrénie est la thérapie positive continue des voies respiratoires : la « CPAP ». Il s’agit d’une machine généralement prescrite pour les personnes atteintes d’apnées du sommeil. Le patient porte un masque pendant la nuit. Ce masque est relié à un ventilateur et procure un flux d'air continu qui maintient les voies respiratoires ouvertes.

Par ailleurs, puisqu’il ne s’agit pas d’un trouble du sommeil dangereux pour le dormeur, l’une des solutions consiste à faire porter des bouchons d’oreillers au partenaire qui est dérangé dans son sommeil par les gémissements. 

L’intervention chirurgicale peut être envisagée, mais uniquement si une cause sous-jacente est identifiée : pour la catathrénie, c’est très rarement le cas.

Enfin, la literie, et notamment l’oreiller, peut vous aider à adopter une bonne posture pendant la nuit, et à dégager les voies respiratoires. Optez pour un oreiller mémoire de forme de préférence : il s’adaptera à votre morphologie et à votre position de sommeil afin de placer votre tête dans le parfait prolongement de votre nuque et de votre colonne vertébrale. Car oui, c’est bel et bien cette posture qu’il est essentiel d’adopter pendant son sommeil pour mieux dormir.

Prêt à lutter contre la catathrénie ?

Quel oreiller est fait pour moi ?
Je fais le test